De l’actu de Noel, jolie et moins jolie et des histoire d’huitres et de vin

Pas de treve de Noël pour les malotrus… A propos des huitres… Secteur viticole en action…


23/12/21


Gujan-Mestras


Un gendarme violenté par un homme en état d’ébriété

controle gendarmerie de girondeLe 16 décembre 2021 vers 23 heures, deux militaires de la brigade de Gujan-Mestras interviennent sur un accident de la circulation routière à Mios. Le conducteur, un quadragénaire seul à bord de son véhicule, est en état d’ébriété manifeste.

Positif à l’éthylotest, il est transporté à la brigade de Gujan-Mestras afin qu’un dépistage à l’éthylomètre soit réalisé, mesure qu’il refuse.

Après avoir effectué les démarches administratives, les gendarmes décident de faire récupérer ce monsieur par un tiers de confiance.


Alors que ce dernier est raccompagné vers la sortie par les gendarmes, l’homme se met à les insulter et assène un violent coup de tête à l’un d’entre eux suite à quoi il est placé en garde-à-vue.

Le militaire souffre de plusieurs lésions (plaies buccales, fracture de l’épine maxillaire supérieure) et bénéficie d’une incapacité totale de travail de 05 jours.

L’agresseur a été convoqué devant le tribunal judiciaire de Bordeaux pour février 2022. L’année commence mal pour lui…


Vol d’huitres

huitres lesoilleUn vol d’huitres sur les parcs de la Réousse juste avant Noel. A priori par un professionnel entre le 13 et le 16 décembre. Les ostréiculteurs qui se volent entre eux, c’est une grande tradition sur le Bassin, et c’est toujours assi lamentable. Si vous avez des infos…


Bassin d’Arcachon


Ostréiculture


Humour (involontaire, mais vrai…)


La perle (d’huitre) de la semaine rapportée par un ostréiculteur:

« Bonjour Madame, je voudrai 2 douzaines d’huîtres, mais pas vivantes ».

L’accueil des touristes, c’est un dur métier!


Derniers préparatifs avant Noël

Thiery Nadé, notre partenaire de Go Cap Ferret, est allé à la rencontre d’ostréiculteurs dans les villages de Lège – Cap Ferret dans une période cruciale pour leur activité. Une vidéo qui sent bon l’air iodé du Bassin…



Des huitres recyclées pour combler des carrières

Le Département relance la collecte de coquilles d’huîtres!
Jusqu’au 2 janvier, le Département lance à nouveau une collecte de coquilles d’huîtres, dans les déchèteries du Bassin d’Arcachon. 130 000 tonnes d’huîtres sont consommées chaque année en France. Volumineuses dans les poubelles et difficiles à incinérer, les coquilles représentent un coût très important dans le ramassage des ordures ménagères.

Il existe cependant des alternatives de recyclage pour ces coquilles, telle que la valorisation sous forme de poudre, réalisée par des partenaires associatifs, destinée à nourrir des poules, fertiliser des terres agricoles ou encore être utilisée au niveau de la gestion départementale des routes et de comblement de carrières souterraines.


recyclage huitres F3 NALe Département a expérimenté, en décembre 2020, le comblement intégral de deux carrières souterraines sur la commune de Prignac-et-Marcamps au lieu-dit « Nolly » avec un mortier innovant, mis au point en laboratoire, composé pour 30% de coquilles d’huîtres concassées.

Au printemps 2022, un nouveau chantier de comblement d’une carrière souterraine sera réalisé pour la mise en sécurité d’un tronçon de la route départementale 140, à Lugasson. Il s’agira de combler environ 3000m3 de galeries en utilisant des coquilles d’huîtres collectées en cette fin d’année. Le mortier nécessaire sera constitué de ces coquilles concassées et du sable issu du dragage de la Leyre.


Des bacs de collecte dans les déchetterie

Toutes les déchèteries du Bassin d’Arcachon proposeront des bacs de collecte. Attention aux fermetures les samedis 25 décembre et 1er janvier.
Sur la Communauté d’agglomération du Bassin d’Arcachon nord (COBAN) : du lundi au samedi, 9h-12h30 / 14h-18h et le dimanche, 9h-12h30 à Andernos-les-Bains, rue Denis Papin Z.A. du CAASI, à Arès, Z.A Grande Landes, à Audenge, Z.A. Zone Artisanale Nouvelle, à Biganos, route du Bois de Caubet – Lieu-dit Bois de Caubet, à Lanton, route de Blagon, à Lège-Cap-Ferret, Lieu-dit Bredouille, à Marcheprime, Z.A. Réganeau, à Mios, Lieu-dit La Cassadotte – Hourquet


Sur la Communauté d’agglomération du Bassin d’Arcachon sud (COBAS) : du lundi au samedi, 8h30-12h20 / 13h30-17h50 (Point Vert d’Arcachon : seulement l’après-midi de 14h à 17h50) et le dimanche, 8h30-11h50 Arcachon, boulevard Mestrezat, Arcachon, Point Vert, avenue du Parc, à Cazaux, allée M.Dufaure, à Gujan-Mestras, avenue Césarée, Z.I. , à La Teste-de-Buch, avenue de l’Aérodrome, Z.I. , au Teich, rue de la Grande Craste, à Pyla-sur-Mer, avenue de Biscarrosse


Gironde


Du coté du vin…

L’ANEV voit… rouge ! Les professionnels du vin dénoncent une volonté européenne de «vitibashing »

Les Coprésidents des élus de la vigne et du vin, Nathalie Delattre et Philippe Huppé, s’alarment contre une décision du 9 décembre dernier de la Commission spéciale sur la lutte contre le cancer du Parlement européen (BECA). Elle a introduit dans son Rapport sur le renforcement de l’Europe dans la lutte contre le cancer, la théorie selon laquelle toute consommation d’alcool serait facteur de risques cancérigènes.


Alors les représentants des territoires viticoles réunis au sein de l’Association Nationale des Élus de la Vigne et du Vin (ANEV) montent au front. « La consommation modérée de vin, que nous défendons aux côtés des viticulteurs français, fait partie de notre histoire, de notre patrimoine, de nos vies, de nos bonheurs comme en attesteront nos prochains repas de fêtes. Boire du vin, avec modération, c’est s’offrir un moment de partage et de convivialité, qu’il nous faut cultiver ».
Les sénateurs ont appelé les eurodéputés à « faire barrage contre cette approche hygiéniste de la prévention des consommations à risque, qui, si elle aboutissait, pourrait avoir de graves conséquences sur l’encadrement, l’accompagnement, et donc le développement de la viticulture européenne dans les années à venir »


Bordeaux wine week (du 16 au 26 juin 2022)

bordeaux wine week aeropage decideurs hurmic

Bernard Farges, Patrick Seguin, Lydia Héraud, Pierre Hurmic, Brigitte Bloch et Rodolphe Lameyse lors de la présentation de la Bordeaux Wine Week le 15 décembre 2021 à l’hôtel de ville ©Thomas Sanson – mairie de Bordeaux

Comme une réponse au règlement européen à venir, Bordeaux va accueillir pour la première fois la Bordeaux Wine Week… en fonction de la situation sanitaire.

On vous avait déjà parlé dans nos colonnes de cette manifestation à venir, une mobilisation collective totalement inédite des acteurs du monde du vin et des institutionnels locaux, initiée par le CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux), l’OTCBM (Office de tourisme et des congrès de Bordeaux Métropole) et Vinexposium.


Cet événement proposera un programme culturel, festif, touristique, œnologique, économique et scientifique qui « valorisera la richesse des terroirs de la planète vin et les démarches environnementales entreprises par les vignobles de France et d’ailleurs ».

La semaine inclura aussi du 23 au 26 juin, « Bordeaux fête le vin », avec sur les quais la route des vins à ciel ouvert organisée en villages autour des appellations, où l’on pourra déguster les vins de Bordeaux et de la Nouvelle-Aquitaine avec les viticulteurs et négociants.

Les visiteurs profiteront aussi d’une offre gourmande faite essentiellement de produits du terroir locaux et d’une viticulture bio et certifiée dans une démarche environnementale.



portrait MichelMichel Lenoir

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire