Politique : Foulon plonge en eau trouble pour siphonner les voix de Baude !

Arcachon : Le maire veut promouvoir un tourisme plus porté sur l’environnement et faire connaître la diversité et la fragilité des fonds du Bassin…


31/03/21


Ca va castagner pour les Régionales. Amateur de mandats électoraux multiples, le maire d’Arcachon et président du Siba va se présenter comme conseiller de la Région Nouvelle Aquitaine (voir notre article sur le sujet).

Sa ligne de com s’est bien coloré en vert ces derniers mois, allant même jusqu’à proclamer dans le document stratégique 2021-2026: « le SIBA affiche désormais une nouvelle ambition qui tourne le dos au tourisme quantitatif », histoire de marcher sur les plate-bandes de VItal Baude, conseiller régional sortant EELV et conseiller municipal d’opposition à la mairie.


Place au tourisme sélectif… et juteux.

Après la navette à faible tirant d’eau (le Passe-Marée, voir notre article) qui doit démarrer ces jours prochains entre Andernos, Cap Ferret et Arcachon, en voici une autre d’un genre nouveau.

S’inspirant de l’activité touristique de petits coins de paradis dont la Barbade notamment, Arcachon va lancer cet été une navette… sous-marine, entre la ville et Le Cap Ferret (avec la bénédiction du maire de Lège-Cap Ferret, Philippe de Gonneville, LR, comme Yves Foulon).


atlantis


Une navette sous-marine

Ce vaisseau aura 3 objectifs : assurer la navette donc, mais aussi sensibiliser les voyageurs et les résidents à la diversité et la fragilité des fonds du Bassin.


atlantis nuit


Pour qu’il soit rentable, il est prévu aussi de proposer des sorties de nuit, et de privatiser le vaisseau pour des mariages ou réceptions d’affaires…


atlantis interieur


L’Atlantis, c’est son nom, mesure 31 mètres de long et embarquera 1 pilote et 63 passagers sous la surface de la mer. Il sera signalé en surface avec une bouée de signalisation permanente. En cas de problème grave, le sous-marin, équipé de gueuses largables, remontera immédiatement à la surface.

Il proposera pour 50€ les 45 minutes, une balade dans les fonds marins et pour 30€ la traversée entre la Presqu’Ile et Arcachon.



Penser environnemental

Pour le volet environnemental, le projet s’appuie sur les clubs de plongée du Bassin, les photographes sous-marins comme Véronique Ressouches et sur l‘ONG Scaph pro dont l’activité est le suivi d’impact environnemental, les projets d’aménagement de zones marines, la conception et l’expérimentation de nouvelles structures sous-marines, et les constats sous-marins comme le suivi du trait de côte ou l’érosion sous-marine, comme devant chez Hortense par exemple.



Lancement prévu le 1er juillet.

Rien n’est trop beau désormais pour le tourisme de luxe sur le Bassin…



portrait MichelMichel Lenoir

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire