Quelques infos sur Lanton, pendant la crise…

Lanton : Soutien aux entreprises, PLU, Belles de Taussat et petite reine…


2/03/21


Soutien au commerce de proximité

commerces lantonLes acteurs de l’économie locale ont besoin de soutien en cette période tueuse d’emploi.

La ville a créé une plateforme, permettant la consultation de l’ensemble des activités, services et produits proposés par les artisans et commerçants de la commune.

Vous pouvez les retrouver sur Cliquezlanton.fr


Plan Local d’Urbanisme

Le PLU de Lanton est un sujet à épisodes…

Après avoir été approuvé par le Conseil Municipal fin août 2018, un mois plus tard la préfecture le suspendit en raison de la trop grande ouverture à l’urbanisation. Elle préconisait une solution de densification plutôt que d’expansion.

Début 2019, les services de l’Etat saisirent le tribunal administratif pour demander le rejet du  PLU par déféré. Demande rejetée par le tribunal qui accorda un délai à la commune pour modifier son PLU sur cinq points litigieux.


La ville accepta ces modifications, validées par le tribunal en février (voir le Jugement du Tribunal Administratif de Bordeaux)

Mais la direction départementale des territoires et de la mer a rappelé que la décision n’était pas définitive : d’autres recours sont possibles et la suspension du PLU ne sera levée qu’une fois les modifications effectuées. Les démarches ont été engagées par la commune le 10 décembre dernier.

La situation semble bel et bien s’éclaircir enfin.


Aujourd’hui, le PLU affiche un peu plus de 14 ha d’ouverture à l’urbanisation qui correspondent à la surface dédiée aux équipements sportifs de la plaine sportive à Mouchon (4,8 ha), au lotissement pour primo-accédants de la zone de Pichot (8,9 ha) et à l’extension du cimetière communal (4 000 m²).

Plus d’infos sur le PLU ici


Résidence Les Belles de Taussat

lanton-prog-taussat-vue-dessus-globalTrois recours avaient été introduits pour remettre en cause la résidence des Belles de Taussat

Un riverain a été débouté en première instance par le Tribunal administratif de Bordeaux, et a également perdu en appel devant la Cour administrative d’appel. Il a été condamné à verser des dommages intérêts à la commune et au promoteur, mais peut encore se pourvoir en cassation .


Les recours introduits pour demander la requalification de la vente du terrain communal (2000 m²) au promoteur, ont été rejetés (requalification de contrat de droit privé en contrat de droit administratif au motif que la commune est intervenue pour faire modifier le plan initial des bâtiments). L’emprise de la construction n’est pas soumise à la règle de la bande des 100m, la zone étant déjà urbanisée et non concernée par la loi Littoral.

In fine, le maître d’ouvrage, la société LW, a confirmé le démarrage des travaux au printemps .


Les projets en gestation

Le projet du « cœur de vie » à Cassy n’a pas été remis en cause par la préfecture, ni par le Tribunal administratif.

La ville continue à travailler avec les services de l’Etat  pour la modification n°2 du PLU et pour l’extension du cimetière communal car malgré la politique de reprise des concessions en état de déshérence, selon la mairie, la place va bientôt manquer…


Quand la députée du Bassin enfourche le vélo de l’opposition municipale…

Depuis 2014, Thierry Podevins, président de l’association Ô Pignon, milite pour la création d’une Maison du vélo à Lanton. Son objectif est de faire de la commune une cité axée sur les déplacements à vélo.

o pignonIl a rencontré avec Virginie Mallet (son ex-colistière d’Ensemble pour Lanton, élue conseillère municipale dans l’opposition), la député du Bassin, ravie de chatouiller Marie Larrue, dans son fief.

La maire de Lanton est une proche d’Yves Foulon, qui avait ferraillé dur contre Sophie Panonacle pour tenter de garder son siège à l’Assemblé nationale. En vain. Ca laisse des traces…


L’association Ô Pignon inaugurera donc le mois prochain une maison mobile, La Galopette, qui ira à la rencontre des habitants afin de rendre des services et prodiguer des conseils autour de la bicyclette.

Et de proposer des idées pour promouvoir la pratique du vélo tant pour les déplacements du quotidien que pour les loisirs, comme le ramassage scolaire à vélo, la création d’itinéraires cyclables autour des lieux de vies, l’installation d’une piste cyclable entre Bordeaux et le Bassin ou encore le renforcement de l’intermodalité avec le train et le bateau.

La petite reine permettra-t-elle de gagner la bataille d’Ô pignon à Lanton ?

A suivre…


Léah Rivière /Michel Lenoir


Illustrations  : O pignon copie écran page FB O pignon . Belles de Taussat  par LW.


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire