L’Audacieux… Savin va ramer dur pour traverser l’Atlantique en canot !

Nautisme : J.J. Savin, l’intrépide septuagénaire Arèsien va se rendre aux Antilles en canot en solo. Mais avant, il rame… pour boucler son budget !


24/11/21


Deux ans après avoir traversé l’Atlantique dans un tonneau, porté au grès des vents et des courants (voir nos articles sur InfoBassin, ici), Jean-Jacques Savin repart dans une nouvelle aventure nautique.


l audacieux savin ares bapteme

Le canot l’Audacieux…


Cette fois, ce jeune homme passionné et très sportif, âgé de seulement 75 ans en janvier, va traverser l’Atlantique dans son canot de 8 mètres en partant de Faro, au sud du Portugal pour rejoindre la Martinique.

Faute de sponsors complémentaires, il n’a pu affréter de ferry pour se rendre au Canaries. Aussi, devra-t-il réaliser 1500 kilomètres de plus à la rame, soit environ 7000 kilomètres pour cette traversée, à raison de 8 à 10 heures d’aviron par jour.

Comme pour sa traversée en tonneau, en bon marin, il tiendra un journal de bord et transmettra son contenu régulièrement à ses proches, que vous pourrez retrouver dans nos colonnes.

Ce voyage à risques lui permettra aussi de recueillir des données sur des appareils médicaux à bord pour étudier l’adaptation du corps d’un senior (bien entrainé…) dans un environnement hostile.


Le plus dur ? Trouver des sponsors !

Dans un entretien réalisé ce samedi matin à Arès par notre correspondant et partenaire Thiery Nadé de Go Cap Ferret, le marin insubmersible lors du baptême de son embarcation a lancé un appel aux sponsors, pour compléter son investissement personnel, car des espaces publicitaires restent disponibles sur son canot baptisé… l’Audacieux.



Départ en début d’année

Le 5 décembre, Jean-Jacques roulera avec sa remorque vers le Portugal, à destination de Faro. C’est de cette ville, qu’il débutera son périple à la force de ses bras, autour du 10 décembre, pour rejoindre la Martinique.

Il existe un risque pour le navigateur de se voir déporté vers les côtes Marocaines. Ce qui l’ennuierait car il avoue : « Je ne parle ni Portugais, ni Arabe, plutôt Français et Patois ! »

Jean-Jacques Savin espère rejoindre les îles de la Caraïbes en visant La Martinique ou l’île de St Martin, car le retour de son bateau n’est prévu qu’au départ des îles Françaises.

Un sacré challenge, à suivre…


Contact JJ Savin : jeanjacquesavin@gmail.com, ou asso TESA (Traversée de l’Atlantique en Tonneau). Les dons à Tesa ouvrent droit à réduction d’impôt. Si le coeur vous en dit…


Thiery Nadé / Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire