Interdiction de pêche et commercialisation des coquillages fouisseurs sur le Bassin d’Arcachon

Gastronomie / Hygiène : La préfète interdit le ramassage et la vente des coquillages fouisseurs (palourdes notamment) en provenance du Bassin


5/02/21


peche coque interdit


On s’y attendait un peu…

Suite aux fortes pluies des dernières semaines, les résultats des analyses effectuées cette semaine par le réseau de surveillance de l’Ifremer ont révélé la forte contamination des palourdes, en provenance du bassin d’Arcachon, par des bactéries Escherichia coli.


La faute à Escherichia coli… et au mélange avec les eaux usées

Ce sont des bactéries intestinales qu’on retrouve dans les excréments des mammifères (animaux ou humains). Elles peuvent provoquer diarrhées, gastro-entérites, infections urinaires, méningites, septicémies, etc. A prendre donc très au sérieux.

Le débordement du réseau des eaux usées dans le réseau pluvial des villes du Bassin et du Val de l’Eyre, ou dans les rivières et le lessivage des champs agricoles en amont du Bassin n’est peut-être pas étranger à la situation…


Pêche et vente interdite. Consommation très déconseillée !

En conséquence, la préfète de la Gironde a décidé, ce jour, après concertation avec les représentants des organisations professionnelles des pêches et de la conchyliculture, d’interdire les activités de pêche et de commercialisation destinée à la consommation humaine, de coquillages fouisseurs en provenance du bassin d’Arcachon. Les lots commercialisés contenant des coquillages récoltés ou pêchés sur cette zone depuis le 3 février seront retirés de la vente.

La pêche de loisir de coquillages fouisseurs est de fait également interdite.


Huitres sous surveillance…

Par ailleurs, les analyses sur les huîtres révèlent sur un seul sous secteur des fonds du bassin d’Arcachon une contamination faible. Les huîtres issues du sous-secteur concerné font l’objet de mesures de gestion, dont une purification.


Ces mesures seront levées dès lors que les analyses établiront la bonne qualité sanitaire des coquillages. De nouvelles mesures d’analyse sont attendues en début de semaine prochaine.

A suivre…


IB

Sources : Préfecture


Laisser un commentaire