Les gendarmes et la police en action… sur la région.

A Lanton, un jardinier fumeur mis à l’amende, et à Bordeaux, un trafic (juteux) de voitures démantelé.


18/10/21


Découverte d’un séchage original à Lanton

Les habitants du Bassin aiment bien jardiner, c’est bien connu. Ils s’adonnent aux joies des plantations et des récoltes de diverses sortes de fruits et légumes pour passer l’hiver, dont certains ont besoin de respirer ou d’être séchés.

Ils savoureront alors leur production avec des amis autour d’une bonne table. C’est encore mieux que les circuits courts.


sechage herbe gendarmerie andernos lantonMais tout n’est pas permis… comme a pu le constater le 7 octobre, un quadragénaire résidant à Lanton, qui a reçu la visite des gendarmes de la BTA d’Andernos-les-Bains à son domicile. Les pandores (bien informés ?), découvrent alors, dans un cabanon de jardin, plusieurs branches de cannabis en train de sécher.


Entendu sur l’infraction constatée, le jardinier amateur (mais délinquant) a invoqué une culture exclusivement destinée à sa consommation personnelle.

Une défense un peu faible puisqu’à à l’arrivée, il écope d’une ordonnance pénale notifiée et une amende de 600€.

Et bien sûr, la récolte illicite du jardinier a été détruite.

De quoi décourager les vocations…



Trafic de voitures démantelé


Si vous croyez que fermer votre véhicule avec un verrouillage électronique, un clac sonore, et des clignotants qui s’allument, sera suffisant pour vous assurer qu’il ne sera pas volé, vous vous trompez lourdement…

Une équipe de 11 personnes très organisée, agissant en Belgique, dans le nord et le sud-ouest de la France vient d’être appréhendée par la police judiciaire.

Les malfrats démarrait le véhicule en quelques minutes en piratant le système informatique de sécurité (mouse-jacking). Au niveau national, plus de 60% des vols actuels s’effectuent avec cette technique.


Dans cette affaire, plus de 90 véhicules ont ainsi été dérobés, maquillés puis revendus à des acheteurs, souvent de bonne foi (mais pas toujours). Le préjudice est évalué à 1,7 M € en quelques mois.


Un mode opératoire bien orchestré qui finissait en Gironde

mouse jackingLes voitures étaient volés dans le nord et le Sud Ouest, puis des garages dans le Nord et le Pas-de-Calais leurs donnaient une nouvelle vie. Enfin, un couple de Girondins les blanchissait sur le département.

Le travail des enquêteurs a permis l’interpellation de sept hommes et quatre femmes, âgés de 18 à 39 ans, déjà connus des services de police, déférés vendredi au parquet de Lille pour être mis en examen.


Le butin important d’une équipe spécialisée

En perquisitionnant, la police a découvert des véhicules volés, mais pas seulement. Ils ont aussi mis la main sur:

-du matériel pour travailler efficacement : des clés de voiture et des plaques d’immatriculation, des appareils électroniques utilisés pour démarrer les autos et les reprogrammer. Et aussi,

-du matériel pour des actions musclées : deux armes d’épaule, deux armes de poing et un gilet pare-balles, des gants, des cagoules. Et enfin,

-50.000 euros en billets, et des objets de luxe.


Une activité en plein boum

Dans son communiqué, la PJ signale une « recrudescence d’équipes spécialisées » dans le vol électronique de véhicules.

Des vols qui sont effectués sans effraction visible, en piratant l’ordinateur de bord de la voiture.

Finalement, la canne antivol pédale-volant bloquant le pédalier est un outil certes archaïque et lourdingue, mais qui a encore de beaux jours devant lui pour garantir de retrouver son auto quand on en a besoin !


Bonne journée…


Source et illustration Gendarmerie de Gironde / PJ


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire