Feu à Saumos: Reportage Photo et point sur la situation

L’incendie dans la zone de Saumos au Nord-est du Bassin d’Arcachon a englouti 3400 ha de forêt. Mais il est désormais fixé et les habitants ont commencé à rentrer chez eux.


17/09/22


L’incendie dans le secteur de Saumos, qui s’est déclaré le lundi 12 septembre après-midi, a carbonisé 3400 hectares de forêt. Mais il est fixé, première étape vers l’extinction (voir notre article sur ce sujet lors du feu à La Teste)


(Photo satellite Copernicus Sentinel-2. Crédit U.E.)


Sur l’image du satellite Copernicus Sentinel-2 ci-dessus  le 15 septembre, on peut voir les surfaces brûlées, en rouge.

Les sapeurs-pompiers restent vigilants et continuent leurs missions de surveillance, de traitement des lisières et des points chauds, avec l’aide de la DFCI. Des agriculteurs ont aussi prêté main forte.

Les reprises de feux sont toujours observées et les travaux de forestage se poursuivent.


Mardi 13 septembre, notre collaborateur photographe Clément Viala s’est rendu auprès des bénévoles et des pompiers qui travaillaient d’arrache-pied sur l’incendie.

Comme à La Teste, la solidarité a joué pour permettre de soulager les intervenants dans leur tâche difficile.








Retours au foyer

Des premières réintégrations ont été autorisées. 1700 personnes sur plus de 1800 évacuées peuvent ainsi regagner leur domicile. Mais les personnes habitant dans les zones brûlées, ne sont pas encore autorisées à rentrer chez elles, les conditions de sécurité n’étant pas réunies pour un retour en toute sécurité.


Les zones pouvant être réintégrées sont les suivantes :

– Concernant la commune de Saumos, la totalité du bourg et les habitations le long de la D5E3, de la D5, de la route du Grand Courgas ainsi que les lieux dits Petit Courgas et la Lande de L’Eyron ;
– Concernant la commune de Sainte-Hélène, le bourg ainsi que les habitations le long de la D6 dans sa totalité, de la D5 jusqu’à la piste 9 et la route des Tronquas jusqu’à la P9 bis.


En cas d’interrogations, la population est invitée à se rendre dans l’un des deux points d’information : à la maison des chasseurs de Saumos et à la salle des fêtes de Sainte-Hélène.

Les habitants qui réintégrent leur domicile sont appelés à faire preuve de la plus grande prudence, et à suivre les recommandations des autorités sanitaires disponibles ici


Routes réouvertes

Plusieurs routes sont de nouveau rouvertes à la circulation, 3 restent fermées dans le Médoc.

La liste actualisée est disponible sur le site du conseil départemental https://www.gironde.fr/deplacements/inforoutes#incendie-gironde.


Qualité de l’air

Les fumées de l’incendie ont provoqué une pollution atmosphérique aux particules fines en Gironde. Pour plus d’information concernant les impacts des incendies sur la qualité de l’air et les recommandations à suivre: https://www.atmo-nouvelleaquitaine.org/actualite/nouvel-incendie-declare-le-12-septembre-saumos-en-gironde

La surveillance du massif forestier se poursuit, de jour comme de nuit, pour éviter toute reprise.


Suites de l’incendie à La Teste / Cazaux


Le Football Club Olympique de Cazaux a été une des victimes du feu de La Teste de Buch. Les fêtes locales dont les bénéfices subventionnent la vie du club à l’année n’ont pu avoir lieu. Les dirigeants se retrouvent avec des dettes aux fournisseurs et surtout sans aucun financement, et le Cazaux Olympique voit ses finances dans le rouge.

Les dirigeants Bruno Colas-Larriba et Alain Caubit en appellent à votre solidarité via la cagnotte leetchi, ici


Le département de la Gironde reste toujours placé en « vigilance orange feux de forêts ».


A suivre…


  Michel Lenoir


Photos Clément Viala photographe (voir sa page FB ici  et son site internet, ici, pour d’autres photos)


Nouveau! Téléchargez notre application gratuite, et recevez InfoBassin directement, en cliquant sur les icônes !



ou


Abonnez-vous à InfoBassin, c’est gratuit !

Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

Laisser un commentaire