Les entreprises bougent: informations jeunes et nouveaux services…

Spécial Entreprise : Les entrepreneurs informent les collégiens, démarrent des activités sur le Bassin d’Arcachon, et autres nouvelles.


20/04/22


Nouveau! Téléchargez notre application gratuite pour smartphones / tablettes et recevez InfoBassin directement.


Journée Trophée Pass Nord : Le CACBN relie les jeunes aux monde de l’entreprise



On vous avez annoncé l’organisation par le Club des Acteurs de la Croissance du Bassin Nord, le CACBN, du Trophée Pass Nord dans cet article (ici), une journée pour permettre aux jeunes de mieux connaître des métiers et le milieu de l’entreprise.


900 collégiens face à 110 entreprises et collectivités

Le mois dernier au gymnase de Mios, 110 entrepreneurs, institutionnels, chambres consulaires, associations, collectivités ont répondu présent pour ce rendez-vous annuel. Près de 120 métiers ont pu être présentés auprès des collégiens de 4e et 3e. Quelques nouveaux métiers ont fait leur apparition tels que les « métiers verts » : Animateur Nature, Ingénieur Qualité des Eaux Naturelles.

Un record pour cette édition : 900 collégiens du territoire de la COBAN ont pu découvrir les métiers, les formations…



L’objectif annoncé par les organisateurs est de contribuer à la réussite scolaire et professionnelle des jeunes en les aidant à développer leur capacité à se projeter et à choisir leur parcours de formation. Ils ont découvert les accès à l’emploi, notamment par la formation en alternance et découvrir les métiers de demain en lien avec les évolutions technologiques, numériques et environnementales.


Des animations virtuelles

Des animations virtuelles étaient aussi proposées pour mieux comprendre les métiers présentés mais aussi pour sensibiliser et éveiller les consciences des jeunes sur les problématiques sociétales et environnementales.

Par exemple, tester un prototype de jeu de sociétés sur le harcèlement scolaire, participer à une animation sur l’utilisation des données personnelles des réseaux sociaux.


Si cette journée a pu atteindre les objectifs visés, au des commentaires très satisfaisants des ados, c’est parce que c’est le fruit d’un an de travail d’organisation pour le CACBN. Des entrepreneurs qui misent sur les jeunes et les informent pour leur avenir. Rendez vous l’an prochain pour une nouvelle édition


(Photos Michel A. / Cacbn)


Andernos


La Toque cuivrée a ouvert une boutique



Les gourmand(e)s vont avoir une raison de plus de faire du sport! Les canelés de la Toque cuivrée débarquent à Andernos. Ce sera la 22e boutique pour le groupe régional né à Artigues en 1980.

Pour celles et ceux qui viennent de débarquer dans le Sud Ouest, le canelé est une spécialité bordelaise. Un petit gâteau aromatisé au rhum et à la vanille, croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Un délice.


Un peu d’histoire…

Ce sont les religieuses du couvent des Annonciades, situé derrière l’église de Ste Eulalie, qui les fabriquaient. Elles récupéraient sur le port le blé tombé des cales des bateaux ou de sacs éventrés, ainsi que les jaunes d’oeufs des chais à vin du Quai des Chartrons, les blancs servant à coller le vin. Au XVIe siècle, Bordeaux étant le port des îles exotiques, on ne manqua pas de rajouter un soupçon de vanille et quelques gouttes de rhum.



Des tentations variées

Mais pour revenir à cette ouverture de magasin, vous trouverez aussi des Bordelais amande et chocolat, des Tourtières aux pommes et pommes-pruneaux, des Caramels aux éclats de Canelés, des Verrines de Canelés au sirop de rhum, des Pâte à tartiner aux canelés, Le Rosé de Bordeaux, et l’Elixir aux canelés (boisson spiritueuse à base de fine de Bordeaux). La gourmandise est un péché? Non, ça, c’était avant…

IB Pratic : Boutique au 17 Avenue de Bordeaux à Andernos. Tel 06 70 09 68 13. Ouvert Mai à fin Septembre : 7j/7, 8h à 20h. Fin Septembre à fin avril : 7j/7, Lundi au Samedi (8h – 19h) Dimanche (8h – 13h). Plus d’infos sur le site latoquecuivree.fr



Hotel Le 25  : Un nouvel hôtel chic mais sobre, à deux pas du centre ville



Le Nord Bassin manque de capacité hôtelière. Fort de ce constat, l’hôtel Le 25 à Andernos vient d’ouvrir ses portes et c’est Fabienne Charpentier qui en tient les rênes. Pourquoi Hôtel le 25 ? Parce que comme 25 chambres et comme 25 av. Jean Sacchetti, le long de l’artère principale qui arrive de la 4 voies pour aller vers le centre ville. Facile à se rappeler.


 


Il est situé à proximité des commerces, du cinéma, et en continuant rue du 11 novembre, de la jetée et de la plage. C’est un établissement tout confort, très fonctionnel notamment pour les accros multimedia, ouvert à l’année, conçu pour les séjours en famille ou pour les professionnels.



Toutes les chambres sont équipées de Tv, wi-fi, prises RJ45, USB, HDMI, et de coffres-fort, plateau de courtoisie, produits d’accueil, sèche-cheveux, avec clim/chauffage. Un design sobre mais chic, impose naturellement une atmosphère reposante. On peut choisir entre chambres doubles, triples, communicantes (4 ou 5 couchages), 3 catégories standard, supérieure, supérieure terrasse, et le petit-déjeuner continental est servi en salle.


Une jolie piscine naturelle végétalisée agrémente le séjour.

Tous les détails sont à retrouver sur hotel-le25.com.


Et aussi…


Hôtellerie Bordeaux Métropole : mieux en février mais en deçà des résultats avant covid


En février 2022, les performances hôtelières de la métropole de Bordeaux sont à la hausse, comparées à celles de janvier. Tous les indicateurs progressent : +9 points d’occupation, +3 € HT sur le prix moyen, et +8 € HT sur le revenu par chambre. L’écart entre 2019 et 2022 tend à se resserrer en comparaison au mois précédent, mais les performances restent encore en deçà de celles réalisées en février 2019.


Les hôtels de la métropole bordelaise réalisent encore ce mois-ci de moins bons résultats que dans les autres métropoles régionales, en particulier au niveau du revenu par chambre : 34 euros à Bordeaux contre 38 euros à Marseille et 41 euros à Lyon. Plus d’infos sur bordeauxgironde.cci.fr



Plus d’internet avec l’arrivée du câble sous-marin transatlantique ?


L’atterrage au Porge du méga-câble sous-marin transatlantique doit offrir de nouvelles opportunités économiques pour tout le territoire, notamment pour le développement des centres de données. La Gironde pourrait ainsi devenir un hub numérique international, à travers l’implantation de Datacenters, vaste entrepôts aux multiples mega-ordinateurs.


Chefs d’entreprise et élus locaux se sont rencontrés au Porge (la petite ville qui monte), pour échanger sur les opportunités qu’offre l’atterrage du câble sous-marin transatlantique au Porge et le potentiel de développement que peuvent offrir ces centres de données sur ces territoires.


« Ce nouveau méga-câble représente une belle opportunité pour la métropole et le Sud Médoc de soutenir la croissance de l’écosystème numérique » explique Patrick SEGUIN, Président de la CCI Bordeaux Gironde à l’initiative de cette manifestation, qui poursuit « le sujet des datacenters étant complexe à appréhender, un éclairage est nécessaire pour ne pas avoir un train de retard ». 


Se transformer en Hub numérique international

A l’échelle des collectivités, ces datacenters sont des projets ambitieux créateurs d’emploi, de retombées fiscales importantes, contribuant au rayonnement et à l’attractivité des territoires notamment pour les sièges sociaux tertiaires. Il s’agit également d’un levier efficace pour mener une politique de lutte contre la fracture numérique.
Mais si ces projets de datacenters sont une réelle opportunité, ils doivent être appréhendés bien en amont avec les collectivités locales pour permettre leur bonne intégration dans l’écosystème local et avoir une démarche proactive.

Car ils sont aussi très gourmands en électricité et en surface au sol…


Michel Lenoir

Directeur de publication

 



Abonnez vous à InfoBassin, c’est gratuit!


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

Comments

comments

Laisser un commentaire