Attaque cérébrale (AVC) : Comment l’éviter ? AFM (Téléthon) : Recette en hausse à Lanton.

avcLundi 27/01

Lanton : Remise de Chèque Téléthon à l’AFM

Depuis 10 ans, les associations Lantonnaises, les habitants de la ville, les écoles, les commerçants soutiennent les animations autour du Téléthon, pour aider l’Association Française contre les Myopathies. L’édition 2013 a permis de récolter 41500 € , recette qui sera remise ce lundi soir aux représentants de l’AFM, par l’équipe de Télélanthon. Seront présents pour l’occasion, le maire et son conseil municipal, les représentants des associations, des écoles et des commerçants. Un verre de l’amitié suivra la remise du chèque. IB pratique : A 19 heures au Centre d’Animation.

Mercredi 29/01

Biganos : Conférence sur l’AVC  (ou « Attaque ») : Comment l’éviter, comment le gérer?

Le Neurologue François ROUANET et les membres de France AVC 33 organisent une conférence pour informer le public sur les signes d’alerte, et l’importance d’adopter les bons réflexes. Chaque année en France, l’accident vasculaire cérébral fait 100.000 nouvelles victimes et 33.000 en décèdent. L’AVC représente la 3ème cause de mortalité (la 1ère chez les femmes), la 1ère cause de handicap acquis chez l’adulte et la 2ème cause de démence. Il peut pourtant être évité. Plus on tarde à intervenir, et plus les séquelles sont fréquentes …

Qu’est-ce que l’AVC ?

L’AVC est un trouble vasculaire cérébral touchant les vaisseaux sanguins qui amènent le sang au cerveau. Il survient lorsque le flux sanguin rencontre un obstacle (caillot sanguin ou vaisseau sanguin rompu) qui bloque son passage vers les différentes parties du cerveau, ce qui prive ces dernières de leur apport vital en oxygène, causant leur disfonctionnement puis leur mort en quelques minutes.

Les effets dévastateurs d’un accident vasculaire cérébral sont souvent permanents car les cellules cérébrales mortes ne sont pas remplacées. Il arrive que l’accident ne dure que quelques dizaines de seconde ou quelques minutes, lequel peut annoncer la survenue d’un accident définitif.

Quels sont les signes d’alerte de l’AVC ?

Troubles de la parole (difficultés à trouver les mots ou à les exprimer).

Inertie d’un membre (perte de la motricité et de la force d’un bras, d’une jambe, ou de la totalité d’un côté du corps).

Paralysie du visage (déviation de la bouche).

D’autres symptômes peuvent survenir comme des troubles de la vision, une perte d’équilibre, des pertes de connaissance, des nausées ou des vomissements, des maux de tête. Face à de tels symptômes, il ne faut pas perdre de temps mais composer immédiatement le 15 (Samu). En effet, le délai de prise en charge dès l’apparition des premiers signes de l’AVC est primordial pour diminuer la fréquence et la sévérité des séquelles (troubles de la parole, de la mémoire, de l’attention…). Actuellement, l’AVC entraîne un handicap léger ou modéré chez un quart des victimes et un handicap sévère pour un patient sur trois comme l’impossibilité de marcher sans assistance.

Prévention des récidives de l’AVC

Après un AVC, les récidives sont fréquentes avec un risque de rechute entre 30 et 43 % à 5 ans. S’il existe des facteurs de risque (hypertension artérielle, excès de cholestérol, diabète, troubles du rythme cardiaque, fibrillation auriculaire, etc.), l’hygiène de vie compte aussi pour beaucoup. C’est ainsi que les cardiologues recommandent à leurs patients, en plus de leur participation active à leur traitement, d’adopter les bons réflexes : arrêt du tabac, limitation de l’alcool, activité physique, poids de forme, alimentation équilibrée, etc. Rien que de très naturel, avec un peu de volonté …

Une conférence qui peut être utile , pour prévenir et savoir prendre l’AVC en charge si besoin.

IB Pratique : Au Centre culturel à 20 h 30. Entrée libre. Rens : 05 56 82 78 35

La vidéo de la campagne de prévention :

IB

InfoBassin, organe de Presse indépendant, traite librement les informations ou les sujets dignes d’intérêt pour ses lecteurs. Vous aimez les infos diffusées sur InfoBassin ? Abonnez-vous à la lettre d’infos, postez des commentaires, rejoignez-nous sur Facebook ou Twitter  et faites connaitre le site à vos amis. Vous avez des infos à faire publier ? Vous pouvez  nous les communiquer !

Comments

comments

Laisser un commentaire