Spectacles sur le Bassin, ce week-end (Vendredi 18 au soir)

Les habitants du Bassin ont le sens de la fête. Alors, ce soir, ils pourront sortir de leur tannière pour se divertir et aller au: 

-Café concert « Le Barython » à Lanton : CHANTS  BASQUES avec ARGI  ZEITA
Pour nous changer des polyphonies Corses, voici des Chants basques traditionnels des différentes provinces du Pays Basque a capella, interprétés par trois chanteuses. A écouter sur http://www.myspace.com/argizeitia

Infos pratiques : Entrée libre.  Ouvert les soirs de concert de 17h30 à 01h et tous les jeudis de 15h à 19h. Plus d’infos sur www.cafelebaryton.fr . Si vous désirez dîner les soirs  de concert, n’oubliez pas de réserver votre table au06 43 51 95 84. Parking devant Intermarché à Lanton.

-Café Théâtre « Le Zèbre » à Arcachon : « Coeurs Croisés »
Dans cette comédie de Denis Cressens, l’ami de monsieur est devenu l’amant de madame. S’apercevant de sa mauvaise fortune, l’époux blessé tente de la reconquérir et décide de la rendre jalouse. Pour cela, il ira jusqu’à se traverstir… Cela suffira-t-il ? Le Zèbre a choisi de reprendre des comédies à succès, avec du rire à la clé. Autant en profiter… Du 17 janvier au 2 février.

Infos pratiques : Café Théâtre Le Zèbre, 24 avenue de la République, à 21h. Tarifs : 18 € l’ entrée, 15 € pour les moins de 15 ans. Réservations : 06 85 96 59 87 ou zebrearcachon@orange.fr, ou sur place une heure avant le spectacle. Ouvert les jeudis, vendredis et samedis à partir de 20 heures. Et on peut boire un verre avant le spectacle …

IB

Si vous aimez les infos diffusées sur InfoBassin, abonnez-vous à la lettre d’infos, postez des commentaires, rejoignez-nous sur Facebook ou Twitter   Faites connaitre le site à vos amis… Et si vous avez des infos à faire publier, n’hésitez pas à nous les communiquer ! http://www.infobassin.com/contact.

InfoBassin ne diffuse aucun publi-reportage. La parution des informations est gratuite, mais notre site reste libre du choix, de la pertinence et du traitement des informations mises en ligne.

 

 

 

Comments

comments

Laisser un commentaire