Après le Salon de l’aventure à Lanton… Reportage photo/vidéo

Clap de fin pour la première édition du Salon de l’Aventure 2022 de Lanton. Pendant deux jours, l’événement a attiré des visiteurs parfois venus de loin…


20/05/22



Nouveau! Téléchargez notre application gratuite, et recevez InfoBassin directement, en cliquant sur les icônes !



L’esplanade de Cassy a vécu au rythme des allées et venues des visiteurs, nombreux pour cette première édition du Salon de l’Aventure. Pendant deux jours, ce salon du véhicule de l’aventure et des  a eu le sourire en constatant de visu sa popularité sans faille.


Voir notre reportage video…



Un rassemblements de passionnés… et de badauds


Plus de 5000 visiteurs sont passés sur l’esplanade, venus du Bassin, de Bordeaux et de plus loin (Lyon, centre de la France, Toulouse) pour s’informer ou simplement se balader dans un parfum d’aventure. Dimanche sur une des trois entrées du salon on pouvait compter pas moins de 3 000 visiteurs. Des actifs et des seniors qui partagent la même envie de partir en voyage, et en autonomie.


La montée en puissance des vans et fourgons aménagés


Si la vogue des camping-cars et VW aménagés ne datent pas d’aujourd’hui, la Covid a fait naitre une besoin d’évasion. Rouler en camion aménagé est un mode de vie de nomade, en couple, entre amis ou en famille. Sur le salon, plusieurs stands proposaient des aménagements à réaliser soi-même ou à confier au prestataire.

En tout cas, les vans (et les mini-caravanes aménagés) étaient bien les stars de ce salon. En vente ou en location, ils permettent de partir en road-trip pépère ou aventurier, et ces véhicules donnent un sentiment de liberté à leur conducteur.



Des surprises innovantes


Mais le salon de l’aventure n’était pas réservé uniquement à cet engouement mécanique. On pouvait y trouver entre autres, des possibilités de randonnées à vélo électrique sur le bassin, un attache-vélo équipé d’une douche solaire, un recycleur d’urine, des idées de voyages, un barbecue portable, des applis téléphones pour guider son itinéraire de voyage, un nouveau jeu éco-responsable façon jeu de quilles, un projet d’hotel-bus, des guides pour des périples en contrée peu visitées, deux futures baroudeuses qui cherchaient des sponsors pour un raid en 4L… Les aventuriers du dimanche (ou les plus confirmés) ont pu y dénicher leur petit bonheur.


 



Une vélo aquatique sur foils


Les visiteurs du salon ont pu aussi effectuer des balades sur l’eau à bord du vieux gréement de l’association Canot 13 depuis le port ostréicole tout à coté.

Mais un des coups de coeur du salon fut le Manta 5. Ce vélo marin est équipé de foils, et d’une assistance électrique. Ne subissant pas la trainée hydrodynamique de flotteurs, le Manta5 est imbattable en termes de vitesse. Il est capable de dépasser les 20 km/h (11 Nœuds) ou de vous promener tranquillement à 12 – 13 km/h (7 Nœuds) avec le minimum d’effort pendant plus d’une heure. C’est du jamais vu pour un vélo aquatique.



Les loueurs de scooter des mers du Bassin, seraient bien inspirés de le proposer aux touristes. Il pourrait remplacer avantageusement les vrombissantes machines, pour le plus grand bonheur des plaisanciers du plan plan d’eau, des vacanciers sur la plage, et de la faune sous-marine.


 Une édition l’an prochain


Le bref (mais fort) coup de vent du samedi soir a décoiffé quelques stands mal préparés.



Pour autant, le dimanche matin le salon reprenait et finalement, pour les exposants, le bilan est globalement positif.



De leur coté, les quatre mousquetaires de la société Story Club Évènements, organisateurs du salon, savourent leur réussite et l’enthousiasme déclenché par cette première édition, qui devrait être renouvelée l’an prochain.


A suivre, donc…


Pour aller plus loin (dans l’aventure)…


Retrouver la liste des exposants du salon, ici.

Retrouver la page FB du salon ici



Erwan Meyer (EFJ)


Abonnez vous à InfoBassin, c’est gratuit !


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


 

Comments

comments

Laisser un commentaire