Des livres régionaux (et d’ailleurs) pour les papas…

Livres détente ! Des polars, de la politique fiction et du médiéval fantastique, pour la fête des pères.


12/06/22


Nouveau! Téléchargez notre application gratuite, et recevez InfoBassin directement, en cliquant sur les icônes ci-dessous!



Des auteurs d’ici


« Mer » de B. Scali et R. De Andreis


Bordeaux, comme Venise…



L’histoire

Bordeaux, la capitale du vin, n’était plus la cité d’autrefois, la douce ville aux pierres d’or qui avait régné sur les tables les plus prestigieuses du monde. Rongée par l’Atlantique, dévorée par le sel et l’eau et assaillie par les insectes subtropicaux, elle était devenue une gigantesque cité lacustre ouverte sur l’horizon.

Le commissaire Baranowski et la lieutenante Sylla n’avaient pas eu beaucoup de difficultés à faire comprendre en haut lieu que l’enlèvement de Gloria était la seule piste sérieuse pour faire avancer l’enquête sur les disparus australiens et africains. Depuis trois jours le préfet racontait régulièrement la même salade au ministre de l’Intérieur qui faisait semblant d’y croire, avant de la resservir, un peu assaisonnée, à Matignon.

À l’échelon suprême, le Président, pressé par ses pairs africains, asiatiques et australiens, eux-mêmes sous pression de leurs peuples, commençait à perdre patience. Jusqu’ici l’Affaire des 1000 Migrateurs disparus piétinait.


Les auteurs

Bertil Scali est éditeur et reporter (Radio Nova, Elle, VSD Paris Match). Il est l’auteur de plusieurs romans et documents, dont Hitler, mon voisin (2013), traduit en 13 langues et adapté en documentaire (Netflix, Amazon Prime).


Raphaël De Andreis travaille dans l’univers de la communication. Fils de libraire et d’éditeur, il a grandi entouré de livres et d’écrivains engagés dans les grands combats des années soixante-dix. La défense de l’environnement tient une place particulière dans leurs engagements professionnels et personnels. Leur roman AIR, paru en 2019, primé et remarqué par la critique littéraire, est en cours d’adaptation en série.


Feuilleter un extrait ici


Ce qu’on en pense

Voici un eco-polar-SF ou anticipation, c’est selon… La thématique de la montée des eaux et du déplacement des populations commence à inspirer les auteurs. B. Scali et R. De Andreis ont réussi leur coup. Là c’est Bordeaux en 2050, une lagune où les habitants se sont adaptés tant bien que mal. Mais les vieux démons de la traite des esclaves de la cité girondine sont de retour. Les réfugiés climatiques disparaissent et le lecteur decouvre peu à peu avec le Commissaire Baranowski des trafics bien organisés. A conseiller aux climato-sceptiques.

IB Pratic : « Mer » de B. Scali et R. De Andreis, Ed Cairn, 380p, 11,50€. Disponible chez votre libraire ou à commander chez l’éditeur ou sur internet



« Saint-Emilion, le cru qui tue » de Pascal Fauvel


In vino veritas



L’histoire

Septembre 1994, un célèbre cardiologue parisien décède après avoir dégusté un grand cru classé de Saint-Emilion. L’enquête est confiée à un duo d’inspecteurs de la criminelle : Raymond Chardon, le plus âgé, considéré à juste titre comme l’expert oenologique de la brigade, associé au prometteur Luc Joubert, dont la sagacité et l’opiniâtreté faisaient déjà merveille.

Convaincus que le flacon avait été empoisonné au château lors de sa mise en bouteilles, ils décident de partir dans la célèbre cité viticole du bordelais, afin de lever le voile sur ce mystérieux assassinat. Ils n’imaginaient pas que leur présence déclencherait d’autres actes meurtriers, résurgence de scories d’un passé dormant à l’ombre des ceps de vigne. Un passé conservé dans la fraîcheur des catacombes creusées dans le rocher calcaire, dont les racines du mal, profondément enfouies, ne demandaient qu’à extirper leur suc de fiel et de rancoeur…


Feuilleter le livre ici


L’auteur

Pascal Fauvel a vécu de mémorables vendanges à Saint-Emilion à l’âge de vingt ans. Sa vocation était toute trouvée, loin de ses études de mathématiques qui resteraient inachevées : la culture du goût et la passion des sens. Au début des années quatre-vingt, il décida de changer de vie, de travailler dans les vignes, ainsi que dans les cuisines d’un restaurant. Puis, recruté par les caves Legrand Filles et Fils à Paris, il y perfectionna, durant quinze années, son apprentissage et améliora ses connaissances oenophylique, jusqu’à en devenir son consultant-dégustateur.


Ce qu’on en pense

Ce polar mérite le détour, notamment pour les oenophiles, ou pour découvrir sous un autre angle la région bordelaise. Le récit est riche en détails issus d’une belle expérience professionnelle. L’auteur, d’une plume assurée, a construit un scenario qui fonctionne bien, avec deux flics complémentaires et des personnages imaginaires mais aux traits empruntés à certains acteurs du milieu viticole.

IB Pratic : « Saint-Emilion, le cru qui tue » de Pascal Fauvel, Ed. La geste, 248 pages, 13,90€. Disponible ou à commander chez votre libraire préféré, ou chez l’éditeur , ou sur le net



« Les rôdeurs de l’empire », de Guy-Roger Duvert


Saga médiévale fantastique



L’histoire

Une auberge perdue au milieu des montagnes est soudainement attaquée par une troupe de soldats vêtus de noir. Les survivants, un groupe éclectique de guerriers, de mercenaires, de voleurs ou de rôdeurs qui ne se connaissent pas, parviennent à se barricader avant le second assaut. Ils tentent de découvrir pourquoi on veut leur mort.


L’auteur

Compositeur de musique de films, réalisateur de cinéma, G.R Duvert jongle aussi avec les histoires et les mots dans ses romans. Ce français électique, auteur prolifique, passé par Science Po, vit à Los Angeles. Il a remporté le prix Amazon TV5 Monde en 2019 pour Outsphère, qui s’est vu sélectionné parmi les 5 meilleurs romans de SF de l’année par Livraddict, et dont le tome 3 a cette année été nominé par Babelio pour la catégorie meilleur roman imaginaire de l’année.


Ce qu’on en pense

Guy-Roger Duvert ouvre une autre voie à sa passion d’écrivain. On avait chroniqué ici, ses 8 opus précédents, dans des styles différents (anticipation, fiction,..). Il signe là le début d’une nouvelle saga médeviale fantastique. Le roman introduit peu à peu les personnages, qui vont se retrouver en huis clos dramatique dans une auberge. Certains vont pouvoir s’échapper vers d’autres destinées. Le Royaume d’un coté, l’Empire de l’autre… Cet opus est le début prometteur d’une histoire à rebondissements que les amateurs du genre auraient tort d’ignorer.


Feuilleter le livre, ici

Voir le site (en anglais) de l’auteur, ici ou sa page FB (en français)


IB Pratic : « Les rôdeurs de l’empire » de Guy-Roger Duvert, 307 p, 19,90€. Ed. Inceptio. A commander sur internet.



« Les échangés » de Magnus Latro


Politique Fiction



L’histoire

Dans ce thriller haletant et impitoyable, des forces obscures s’affrontent, jusqu’au plus profond de l’État. Recherché par la police, traqué par une organisation criminelle, Victor doit échapper à ses poursuivants pour sauver ses amis et préserver l’avenir de l’enfant de sa sœur. Sa vie a basculé et, avec la sienne, celle de millions de Français. Il a engagé tout son être dans le combat et bien plus encore.
La coparentalité partagée, ultime progrès social, a rompu le fragile équilibre des communautés. Le pays est en guerre civile. La foule des urbains est sur la route de l’exode. Plus rien ne sera jamais comme avant. L’inspecteur chargé de l’enquête rencontre des obstacles inattendus. Dans le chaos des émeutes, nul ne sait s’il échappera à son destin.

Jusqu’où un homme seul contre tous peut-il se surpasser ? A-t-il le pouvoir d’inverser le cours de l’Histoire ? Que restera-t-il de ce qu’il était après tant d’épreuves et de renoncements ?

(Les échangés est la réédition de « La fabrique des batards », du même auteur, une version augmentée et revisitée.)


Feuilleter le livre, ici


L’auteur

Magnus Latro est le pseudo de Ludovic Robert, journaliste, résident dans le sud Gironde. Voir son site ici


Ce qu’on en pense

Nous avions chroniqué dans nos colonnes le thriller landais « Varcolac » 1er roman du même auteur qui signe là une fiction sociale, un thriller politique au rythme haletant. Cette course autour d’un nouveau-né se situe dans un futur qui se délite. Un point de vue personnel, noir, de l’auteur sur l’évolution de l’interaction des relations entre les peuples de notre monde.

IB Pratic : « Les échangés » de Magnus Latro, ‎ 364 pages, 15€. A commander sur lnternet, ici


Bonnes lectures!


Michel Lenoir





Abonnez vous à InfoBassin, c’est gratuit!


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

Laisser un commentaire