Feu à La Teste: Bilan ce matin. 6500ha brulés, 20.000 personnes évacuées.

Incendie à La Teste : Les pompiers se battent pied à pied, avec courage contre un monstre qui ne faiblit pas. 


19/07/22


La Teste-de-Buch

Le feu n’est pas fixé. C’est un géant de 12 km sur 7 km. La défense cette nuit des points sensibles a été efficace, et a permis la protection des habitations.

6500 hectares de forêt ont brûlé à la Teste. 8000 résidents ont été évacués hier, portant le total des évacués à plus de 20.000 personnes (chiffres en cours de consolidation). Une partie de la zone artisanale a été évacuée en fin de soirée. L’évacuation de l’EHPAD du Pilat s’est terminée dans la nuit.

Une partie du zoo de La Teste-de-Buch a été évacué de manière préventive vers le zoo de Pessac. Seuls les plus gros animaux ont dû rester sur place, mais ne sont pas directement menacés par les flammes.


Photo SDIS 33


La situation reste défavorable. L’action des sapeurs-pompiers a permis de défendre des points sensibles toute la nuit, et se poursuit aujourd’hui sur tous les fronts de l’incendie.

Malgré l’action des sapeurs-pompiers, 5 campings ont brûlé dans le secteur de la Dune. Des flammes de 100 m de haut les ont ralenti dans leur progression.

La Coorniche et Haaitza ont dû fermer hier jusqu’à nouvel avis.


Des Pare-feux pour couper l’avancée

Des pare-feux sont toujours en cours de réalisation par la DFCI et l’ONF, appuyés par des entreprises forestières et des bulldozers de l’armée. Ces derniers ont travaillé toute la nuit pour construire un pare-feu au nord de Biscarosse, et poursuivent leur action aujourd’hui.


Photo Clément Viala/IB


Navigation interdite

La navigation de plaisance sur la partie ouest du lac de Cazaux-Sanguinet ainsi que la navigation et le mouillage sur le secteur de la passe sud d’entrée du bassin d’Arcachon restent interdites. Les arrêtés sont disponibles sur le site de la préfecture.


Le PCO a été déplacé du zoo vers l’hippodrome de La Teste-de-Buch.

La route départementale D218 est toujours coupée entre le rond-point du Pilat et Biscarrosse plage.


Landiras

– 12 800 hectares ont brûlé à Landiras sur l’arrondissement de Langon.

Plus de 8 000 personnes ont été évacuées hier. Le total des évacués s’élève à plus de 14 000 depuis le début de la crise.

La situation reste très défavorable. Les sapeurs-pompiers ont combattu l’incendie toute la nuit. Le feu est susceptible de progresser vers l’est avec un vent d’ouest qui s’est levé dans la nuit. Le PCO a été déplacé de Villandraut à Langon (lycée Jean Moulin).

De nombreuses routes restent fermées. La liste est consultable sur le site du département : https://www.gironde.fr/deplacements/inforoutes#incendie-gironde.


Une population solidaire

La population du Bassin, fait montre d’une remarquable solidarité avec les soldats du feu et de la sécurité civile, par leurs encouragements et leurs soutien logistique (boisson, nourriture, etc) et avec les sinistrés évacués.


Une cellule d’information au public est activée. Elle est joignable au 0 800 009 763 de 8h à 20h.

Le département de la Gironde reste placé en vigilance ROUGE feux de forêts. L’accès aux massifs forestiers du département est temporairement interdit.


 


Les sapeurs-pompiers de la Gironde, appuyés par des renforts des départements voisins et nationaux, interviennent depuis mardi 12 juillet sur deux incendies qui ont brûlé à cette heure 19 300 hectares de forêt en Gironde. Malgré les importants moyens terrestres et aériens engagés, la situation n’est pas fixée.


Ce sont toujours plus de 2000 sapeurs-pompiers venus de Gironde et de toute la France, appuyés par d’importants moyens aériens (8 Canadairs et 2 DASH aujourd’hui) qui luttent contre ces deux incendies hors-norme. Jusqu’à présent, ces actions ont permis de préserver les vies humaines et de limiter les dégâts matériels.


A suivre…


  Michel Lenoir


Nouveau! Téléchargez notre application gratuite, et recevez InfoBassin directement, en cliquant sur les icônes !



ou


Abonnez vous à InfoBassin, c’est gratuit !

Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

Comments

comments

Laisser un commentaire