Des drôles de se(r)vices publics…

Services publics: Permis de conduire… à la Poste. Et impots… à payer dans les bureaux de tabac !


C’est tendance, ces temps ci… Donner la gestion de services publics au secteur privé. Et le Bassin ne fait pas exception à la règle.


Permis de conduire : des futurs conducteurs… timbrés


la poste permis conduireC’est formidable ! On savait déjà que la Poste vendait des imprimantes et des fournitures de bureau, et là, dans le cadre de la réforme du permis de conduire, inscrite dans la loi du 6 août 2015, la Poste ouvre un nouveau centre d’examen au code de la route sur le Bassin d’Arcachon, à Andernos (Avenue de Bordeaux), le 13ième en Gironde.


Un autre centre ouvrira prochainement sur Gujan-Mestras.


La Poste ayant obtenu l’agrément de l’État, le 23 mai 2016, elle met désormais à disposition certains de ses locaux – bureaux de poste, salles de formation ou de réunion…


Les épreuves sont organisées dans des sites collectifs (jusqu’à 18 candidats) ou individuels (dans lesquels les candidats sont seuls dans des espaces réservés), au prix -défini par l’État, de 30€.

En 2019, 822 se sont déroulées sur le bassin d’Arcachon (centre d’examen, plateforme courrier de Biganos).

Pour les amateurs, cliquer ici pour voir comment passer son code de la route à La Poste ?



Bureaux de tabac: Payer les impôts sur le terminal de la FDJ !


tabac impotsEn même temps que la fermeture des services publics, (120.000 postes en moins programmés), face à la dématérialisation, à l’inéluctable montée en puissance des démarches sur internet, au désarroi des seniors, le gouvernement a trouvé une parade : les buralistes !

Confrontés à la baisse des ventes de la presse et du tabac, ils ont besoin de se diversifier pour maintenir leur chiffre d’affaire.


Devenus des relais pour les livraisons de colis, les comptes en banque, la vente de tickets de trains (bientôt), ils vont cet été pouvoir vous permettre de payer les impôts avec la carte bleue sur un terminal… de la Française des Jeux.

Et là, à tous les coups, on gagne. Sauf si vous voulez payer en cash, ce sera limité à 300 €.


Les buralistes seront formés à cette nouvelle mission mais ils ne répondront pas aux questions des usagers. Ils toucheront 1,5€ par transaction.

Outre les impôts, vous aurez la joie d’y payer aussi vos amendes et les factures de services publics de proximité ( hôpitaux, cantine, crèches, etc).

Mais reste à savoir si les contribuables auront envie de dévoiler le montant de leurs impôts en ces lieux peu discrets…

Plus de détails ici



portrait MichelMichel Lenoir




Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire