Crise sanitaire : Le 19 mai, comme un air de liberté… avant un passe-sanitaire le 9 juin.

Déconfinement : Mercredi 19 mai, à l’assaut des terrasses d’estaminets sous un soleil timide…


17/05/21


L’histoire a retenu du mois de mai en 1981, la date du 10. Peut-être retiendra-t-elle pour 2021 celle du 19 mai :

« A la Saint Yves, au bistrot tu pourras partager tes olives… »

Car les vannes vont s’ouvrir pour un liberté conditionnelle relative… Il sera en effet possible à cette date après de longs mois de sevrage de retourner boire un coup ou manger entre amis en terrasse de café ou de restaurant.

panneau ouvert enfinDonc ce mercredi, il va être difficile de trouver une place dans votre établissement préféré si vous n’avez pas déjà réservé car malgré une météo frisquette et quelques risques d’averses, les festayres ne manqueront pas de célébrer l’événement.

Nous avions détaillé les mesures de déconfinement dans le détail, dans cet article. Pour mémoire, les nouvelles règles applicables sont :


Le 19 mai


-Rassemblements de plus de 10 personnes interdits.

-Décalage du couvre-feu à 21h.

-Réouverture des musées, cinémas et théâtres avec public assis, tout comme les salles de sport (dans la limite de 800 spectateurs en intérieur, et 1000 en extérieur).

-Réouverture des commerces et des terrasses des bars et restaurants avec des tables ne dépassant pas les 6 personnes, puis



Le 9 juin


-Décalage du couvre-feu à 23h


-Mise en place du Passe-sanitaire

-Obligatoire pour accéder avec une jauge à 5000 personnes aux chapiteaux, théâtres, salles de spectacle, de conférence, salons et foires d’exposition, stades, établissements de plein air et sportifs couverts, grands casinos, festivals, compétitions sportives, croisières et bateaux avec hébergement, bals organisés par les mairies et autres collectivités…

Non obligatoire pour aller même en cas d’affluence supérieure à 1 000 personnes  dans les grands magasins, lieux d’enseignement et espaces de travail, services publics, musées, cinémas, bibliothèques, parcs d’attractions, grands marchés, zoos, lieux de culte, hôtels, campings, établissements thermaux.-Réouverture complète des cafés et restaurants avec une limite de six personnes par table maximum.

-Ouverture des frontières aux touristes étrangers sous réserve du passe-sanitaire.

-Autorisation des rassemblements de moins de 1000 personnes.

-Assouplissement du télétravail.


Passe sanitaire obligatoire : Comment va-t-il fonctionner ?


Il sera obligatoire le 9 juin prochain, et pourra être valide sous format papier ou numérique (Appli Tous anti-covid). Il spécifiera votre statut vaccinal, le résultat d’un test négatif au coronavirus ou le certificat de rétablissement si vous aviez été infecté.

Le passe sera nécessaire pour participer à des rassemblements de plus de 1.000 personnes.

Donc pour aller dans les festivals, parc de loisirs, assister à un concert, un match de foot ou baguenauder dans les allées d’un salon ou d’une foire.


Toujours obligatoire après le 30 juin….

La liberté restera conditionnelle puisque le passe sanitaire restera en vigueur même après le 30 juin, même si les jauges seront levées.


…Et pour voyager

Le passe-sanitaire sera le sésame pour voyager, quasiment tous les pays demandant de fournir pour entre sur leur territoire un document de ce type. Certains demandent en plus que le numéro de passeport soit associé et inscrit sur les tests anti-covid ou le passe-sanitaire.



Le 30 juin


-Fin du couvre-feu.

-Fin des jauges dans les restaurants, lieux de culture et salles de sport et réouverture de tous les établissements.

-Autorisation des événements de plus de 1000 personnes à l’extérieur en respectant les gestes barrières.


Pas d’ouverture de Boite de nuit en vue

Les Night-clubs resteront portes closes, même si fin juin, le gouvernement envisage d’ « étudier leur réouverture et surtout, avec quels outils»

Mais sur le Bassin comme ailleurs, il y a fort à parier que cet été, les danseurs se retrouveront en plein air pour se donner du bon temps.

L’été va être caliente...



La liberté dans notre pays reste toujours conditionnelle, avec un confinement et un couvre-feu de 19h à 6h.


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire