VOYAGES ? L’EUROPE VEUT DES RÈGLES SANITAIRES HARMONISÉES…

Bientôt, des règles sanitaires de voyage harmonisées en Europe ? En attendant, les voyageurs peuvent demander le remboursement de leurs forfaits émis par les agences de voyage…


Par nos confrères du site spécialisé Seniors voyageurs


28/09/20


L’Europe veut tenter de simplifier les déplacements au sein du continent et applique, à partir de ce vendredi 25 septembre, un « code couleur » unique. Le système se veut plus simple à comprendre pour relancer et simplifier les voyages en Europe. Mais ce n’est pas gagné.


couleur region covid humourA l’heure où les frontières se referment au sein même de l’Europe, entre la France et la Belgique par exemple, l’Union européenne veut permettre de relancer le tourisme en affichant un code couleur unique des régions pour informer le voyageur.

Dans la foulée, l’Allemagne, qui préside actuellement l’Europe, affirme que, quel que soit le code couleur appliqué, aucun pays européen ne doit interdire les voyages à un autre européen.


Pour simplifier l’information, la Commission a ainsi lancé un site baptisé «Re-open EU», une plateforme web mise à jour quotidiennement pour aider les citoyens à planifier en toute confiance leurs voyages et leurs vacances.

La proposition comprend donc un système de cartographie commun basé sur un code couleur (vert, orange, rouge, gris), des critères communs pour les États membres lorsqu’ils décident d’introduire des restrictions de voyage, une approche commune pour les voyageurs des « zones rouges » (tests et auto-quarantaine), ainsi que des informations plus claires et plus rapides pour le public.


Dans le principe, nul doute que les intentions sont louables. Mais concrètement, testez un pays ou un autre, par exemple l’Autriche.

Et vous verrez, dans la colonne de droite, s’afficher une liste de recommandations telle que vous n’aurez qu’une envie : rester à la maison…



Agences de voyage : en « avoirs » ou pas ?


Décidée face à la crise du Covid, la mise en place des avoirs en lieu et place des remboursements de voyages imposés par la loi, peut désormais faire l’objet de réclamation de la part des titulaires des sommes bloquées. Aux voyageurs de s’en saisir…Ou pas.


aeroport terminal MGDu 15 mars au 15 septembre, les agences de voyage et les tour-opérateurs ont été préservés par le gouvernement qui les a autorisés à émettre des avoirs, valables 18 mois, au lieu d’un remboursement des voyages qui n’avaient pas pu avoir lieu en raison du Coronavirus et des fermetures de frontières.


Désormais, une commission composée de deux représentants des professionnels (Entreprises Du Voyage et le Syndicat des Entreprises du Tour Operating) et de deux représentants des consommateurs (Familles de France et le Centre européen des consommateurs France), est en charge d’étudier les dossiers présentés par les voyageurs.

A elle de se prononcer sur le bien-fondé d’une demande de remboursement anticipé.


Pour l’heure, cinq cas sont pris en charge par cette commission dont la gestion technique a été confiée au Médiateur du Tourisme et du Voyage :

-les personnes dont la situation financière s’est dégradée (licenciement, RSA…) ;

-les personnes dont l’état de santé ne permet pas ou plus de voyager

-les personnes mutées à l’étranger ;

-les femmes enceintes avec interdiction de voyager (certificat médical à fournir) ;

-les personnes dont l’un des participants au voyage est décédé.


Attention, seuls les voyages à forfait sont concernés par cette procédure. Dans le cas de billets d’avion seuls, c’est à la compagnie aérienne de rembourser sous 15 jours les vols annulés ou rendus impossibles par la pandémie.

Pour saisir cette commission, un formulaire en ligne est à la disposition des demandeurs.

Pour que le dossier soit complet, et analysé dans un délai qui ne saurait dépassé 3 semaines, il est conseillé de joindre un maximum de pièces justificatives pour étayer les raisons qui conduisent à demander un remboursement anticipé.


Seule bémol de la formule, rien n’oblige le professionnel concerné à suivre les recommandations de la commission. Dans ce cas, seule une action en justice pourrait l’y contraindre.

A noter que depuis le 15 septembre, les professionnels du voyage doivent à nouveau rembourser les voyageurs si leur déplacement est annulé pour cause de Covid.


logo seniorvoyageurPar Annie Fave (code couleur européen)

et Marcel Levy (remboursements forfaits),

de Seniorvoyageur.com, un site à découvrir…


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments

Laisser un commentaire