Reconfinement Covid: Comme avant. Sauf pour les momes…

Billet d’humeur… (Re)Confinement: Ressortez les attestations dérogatoires. C’est reparti pour quatre à six semaines.


29/10/20


Donc on reconfine. Pour tout le monde. Partout. Fini le théâtre, le ciné, et évidemment finis les restaus, aussi. Après le fiesta estivale, c’est le moment de payer l’addition. Cash.

Le premier sinistre va annoncer le détail des mesures ce soir, après le cadrage du Président Macron, hier.

On voudrait se tromper, mais on s’en doute déjà…

covid controle combinaison


Vous allez pouvoir ressortir les ausweiss. Les attestations dérogatoires pour aller travailler, acheter 3 bricoles au supermarché, pour aller courir à proximité de chez soi.

Comme avant.

Les sorties ? Une heure max dans un rayon d’un kilometre max. Avec la date et l’heure sur le papier signé au stylo, s’il vous plait.

La version crayon à papier, ce sera 135 € à l’arrivée, en cas de contrôle. Comme avant.


Les chiens sont ravis

Ce sont les chiens qui vont être contents. Mais ils vont être épuisés les pauvres à force de devoir sortir sans arrêt. Surtout les chiens d’arrêt…

Un coup avec papa, un coup avec maman puis avec les gamins après l’école, puis avec le voisin, la voisine.

« Dis, tu me prêtes ton chien? Je t’offre une pizza… »

Comme avant.


100.000 lits en moins en 20 ans dans les hopitaux français…

Donc on reconfine. Parce qu’il manque des lits dans les hôpitaux.

Bon, 4200 lits ont été supprimés en 2018, puis 3400 en 2019 pour des raisons de rentabilité. 100.000 en 20 ans.

100.000, une bagatelle pour satisfaire au dogme de la rationalité économique.


Après 20 ans de cure d’amaigrissement, notre système de santé, un des plus enviés et performants du monde, est en lambeau.

On reconfine parce qu’il manque des soignants. Les infirmiers et infirmières notamment, sont épuisés, mal considérés, mal rémunérés.

On va transformer les blocs opératoires et les salles de réveil en unités de soin Covid avec pour effet de reporter des opérations chirurgicales nécessaires pour soigner nos concitoyens.

Comme avant.


Ecoles avec fenêtres ouvertes ?

On reconfine donc, mais pas dans les écoles pour que les parents puissent continuer à aller travailler. Mais il leur faudra une attestation pour aller chercher leurs enfants à la sortie.

Au fait dans les classes, est-ce qu’on va obliger les gamins à passer l’hiver les fenêtres ouvertes pour renouveler l’air?

Non, on va les garder au chaud avec leurs profs, et leurs virus hivernaux. Y compris le Covid ?

L’Allemagne a provisionné un budget de 500.000 € pour acheter des systèmes de filtration d’air pour les écoles. Quelle idée !


Sortez vos dindes !

Donc on reconfine et tout cela est bouleversifiant. Il faut se ressaisir.

Haut les cœurs, le masque on the nose, et je vais de ce pas ressortir avec ma dinde. Oui, mon amour de dinde.

Non, voyons, pas une pulpeuse créature aux implants mammaires outrageusement gonflés.

Non, une vrai dinde, en plume quoi.


Oui, parfaitement, j’ai acheté une dinde pour pouvoir la promener. Et pourquoi on n’aurait pas aussi le droit de promener sa dinde en laisse ? C’est mignon comme tout.

Et comme ça, à Noel, elle aura pris des muscles et du poids, et on va se régaler en la sortant du four.


Non, je blague, évidemment. L’humour est la politesse du désespoir.

Prenez bien soin de vous et de vos proches. Pendant quelques semaines, la nature, de son coté, va pouvoir souffler un peu…

Comme avant.


Et pour télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire cliquez ici



portrait Michel

Michel Lenoir

Directeur de Publication


 
Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire