Les commémos de 14-18 : Des expos et conférences…

Poilus, par nécessité… Des histoires d’il y a 100 ans, pour se souvenir.


7/11/18


Un bilan effroyable

centenaire guerre 14 18 poilu souvenir françaisUne histoire de guerre en quelques chiffres : Entre 1914 et 1918, près de 19 millions de personnes sont mortes dans le monde dont 8 millions de civils.

2 millions de Français de métropole et des « colonies » y laisseront leur vie.

Dans chaque village de France, de longues colonnes de noms sur le marbre rappellent le triste sort de ceux qui sont morts au combat. Mais pas les disparus ou fusillés des mutineries…


Les femmes aussi…

La députée Sophie Panonacle veut aussi rendre hommage aux femmes  : « Notre nation doit également être reconnaissante à l’autre « chemin des dames ». Souvenons-nous que les femmes ont été les héroïnes des lignes arrières. A deux pas des tranchées, où elles ont soigné les innombrables blessés dans les hôpitaux militaires, à la campagne où elles ont assumé les travaux de la ferme et des cultures, à l’usine où elles ont fabriqué les munitions, à la ville où elle ont tenu les commerces et conduit les tramways.

La contribution des femmes à l’effort de guerre à été immense. Elles ont porté à bout de bras notre pays »

Et on pourrait rajouter : Et elles ont continué après…


Histoire(s)

Paul Valéry résume très bien ce conflit en une phrase plus générale : « Les guerres sont souvent le théâtre de gens qui ne se connaissent pas et qui s’entre-tuent parce que d’autres gens qui se connaissent très bien ne parviennent pas à se mettre d’accord. »


Résumé de l’engrenage

L’Archiduc d’Autriche François-Ferdinand lest assassiné le 28 juin 1914 à Sarajevo. Très vite, les alliances mises en place avant le conflit entrent en jeu. Les différents pays s’assurent d’un soutien mutuel.

D’un côté se trouve la Triple Alliance, ou Triplice, qui réunit principalement l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et la Turquie — l’Italie se retire de la Triplice au déclenchement de la guerre pour rejoindre, onze mois plus tard, en 1915, la Triple Entente.


En opposition se trouve la Triple Entente, composée principalement de la France, de la Grande-Bretagne, de la Russie et des États-Unis, qui viennent rejoindre les autres alliés en 1917.

Les mobilisations s’organisent dans les différents pays. La Serbie mobilise le 26 juillet, la Russie le 29, la France le 2 août ; le 4 août l’Allemagne envahit la Belgique.

Ainsi commence ce long conflit…


Une journée particulière

casque 14 troue

Eclat d’obus dans un casque au musée de Lanton. Pour toucher la réalité du combat…

L’armistice sera signé le 11 novembre 1918 à 5 h 15, et marquera théoriquement la fin des combats, la victoire des Alliés et la défaite totale de l’Allemagne (qui voudra prendre sa revanche 20 ans plus tard) .

La journée du 11 novembre 1918, 11 000 hommes ont été tués, blessés ou disparus.

Certains généraux savaient que l’armistice avait déjà été signé mais ont quand meme envoyé au combat des soldats dans des actions militaires.


Exemple :

À 10 h 45 du matin, Augustin Trébuchon a été le dernier soldat français tué . Estafette de la 9e compagnie du 415e régiment de la 163e division d’infanterie, il est tué d’une balle dans la tête alors qu’il porte un message à son capitaine.

On notera que la date de décès des morts français du 11 novembre a été antidatée au 10 novembre par les autorités militaires.

Il n’était pas concevable de mourir le jour de la victoire…


Un devoir de mémoire

Cette année, on commémore donc le centenaire de la fin de cette boucherie.

Les membres des sections locales du Bassin du « Souvenir français » , et les passionnés d’histoire veulent transmettre la mémoire aux jeunes générations. Il n’y a plus de poilus sur le Bassin, mais leur présence ici, à travers des expos et des témoignages.



Quelques manifestations sur le Bassin…



Andernos

centenaire guerre 14 18 andernosExpo sur le centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918

Des moments forts, qui clotureront la commémoration du centenaire, organisés par les associations patriotiques de l’ordre national de la légion d’honneur, de l’UNC et du Souvenir Français

Vendredi 9 à 18h : Les andernosiens morts pour la France et leur monument, animée par Bernard Eymeri

IB Pratic : Maison Louis David. Horaires sur le site de la mairie ici


Lanton

Expo et visite du musée de l’UNC : Comprendre la vie des poilus

Les bénévoles de l’Union nationale des Combattants se feront un plaisir de vous donner des explications sur les différents tableaux et objets présentés.

On peut y découvrir des costumes, des images ou photos d’archives, des documents d’époques. Si vous avez des enfants, emmenez-les le visiter, ils comprendront mieux leurs leçons d’Histoire …

On vous donne un aperçu sur le reportage ci-dessous.



IB Pratic : Ouvert les vendredi 9 et dimanche 10 novembre de 10h à 12h et de 15h à 17h. Entrée gratuite. Musée de l’UNC au 7, rue de la Poste à Taussat. Rens 0671467917 ou joel.lecloitre@wanadoo.fr



Audenge

expo audenge corps canadienConférence « Le corps forestier canadien sur le Bassin d’Arcachon 1917-1919 »

Par JM Mormone. Cet homme est un passionné, une vrai bibilothèque et l’écouter est un plaisir…

IB Pratic : Vendredi 9/11, salle des fêtes à 20h30



Marcheprime

Concert à la Caravelle de Marcheprime organisé au profit de l’Oeuvre Nationale du Bleuet de France avec le soutien de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

IB Pratic : Dimanche 11 novembre à 16h00



Biganos

La Médiathèque met en lumière les  facettes méconnues et parfois oubliées de ce conflit meurtrier autour de deux événements .

IB Pratic : Jeudi 8 novembre, à 19h30 : Lecture de lettres de poilus  » Si je mourais là-bas «  et Vendredi 23 novembre, à 19h30 : Lecture dessinée, musicale et théâtrale  » Femmes sur tous les fronts « 



Conseil Départemental

Les Archives départementales de la Gironde participent à « La Grande Collecte » organisée par la Mission du Centenaire et les Archives de France aux Archives départementales de la Gironde, 72 cours Balguerie-Stuttenberg à Bordeaux.

Toutes les personnes ou familles qui conservent des documents datant de la Première Guerre mondiale, sont invitées à venir les présenter aux Archives départementales de la Gironde, du 5 au 9 novembre 2018 entre 13h et 17h.



Gujan-Mestras

Soirée commémo

Samedi 10 novembre 20h30 : Rassemblement au monument aux morts. La soirée de commémoration se poursuivra à la Salle des Fêtes, avec la participation de l’Association Lire et Délire(s), la Chorale Chœur G’M, l’Association du Souvenir Français et les Associations d’Anciens Combattants. Un vin d’honneur clôturera cette soirée d’hommage



Arcachon

Exposition « Arcachon aux heures de la Grande Guerre »

Dans le Hall de l’Hôtel de Ville du 9 au 30 novembre 2018. Entrée Libre

Et aussi …

Dimanche 11/11, à 10h50 Conférence à l’Hôtel de Ville : Rencontre avec le Lieutenant-Colonel Chanut

Mercredi 14/11 à 15 h  : Conférence « Les réfugiés en Gironde et à Arcachon : la guerre continue après l’armistice » de Madame Bonin de la Société Historique et Archéologique d’Arcachon, au salon d’Honneur de l’Hôtel de Ville



IB


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments