Mais à quoi sert un jumelage entre villes ?

Les nouveaux maires des villes jumelées misent sur la jeunesse et les échanges 2.0 …


19/06/18


L’image la plus répandue des jumelages entre villages, c’est le banquet de retrouvailles avec force flonflons, ripaille, jeux de vachettes et accordéon. Je te reçois, on festoie, tu m’invites, on se revoit, et ainsi de suite.


Les associations, ciment de la vie communale

A la base, c’est toujours une histoire d’hommes et de femmes qui s’estiment dans leur différence, autour de centres d’intérêts communs. Ainsi naissent les comités de jumelage, souvent portés par des associations linguistiques, qui aiment à se retrouver pour découvrir un peu ce qui passe de l’autre coté de la frontière.


Quand les villes jumelées avec Andernos veulent moderniser les échanges…

jumelage andernos 0618 maires

De gauche à droite R. Wilkinson, J-Y. Rosazza, R. Magdalena, J. Foerster

Andernos va recevoir l’an prochain, les délégations de trois communes jumelées, Nussloch, en Allemagne, Segorbe en Espagne, et Largs en Ecosse.

L’avantage d’une démocratie, c’est (en principe) que les élus changent. Ainsi les maires qui viennent honorer de leur présence les échanges inter-communaux sont-ils des petits nouveaux.

Ceux de Nussloch (Joachim Foerster) et Segorbe (Raphael Magdalena), ont moins de 40 ans, et c’est leur premier mandat.

Ils ont fait part à Jean Yves Rosazza, de leur souhait de rencontres plus dynamiques et dépoussiérées…


On parle en quelle langue ?

Pas nécessairement en Anglais… Invités à réfléchir sur la question pendant 36h autour de ces rencontres d’un nouveau type, les élus des villes jumelées se sont retrouvés à Andernos, le week end dernier.

Le quatuor d’édiles s’est réuni avec les associations fer de lance des jumelages, chacune dans sa partie. Et si les traductrices étaient là pour permettre une compréhension fine des propositions des uns et des autres, c’était le plus souvent dans une communication gesticulo-verbale et multilangues.

Ainsi en aparté, le maire de Nussloch ne parlant pas français, ni celui d’Andernos l’allemand, ils ont donc conversé … en Italien, avec de temps en temps un zeste d’anglais.


Objectif : un projet commun autour de la jeunesse

La stratégie commune est simple : « Susciter l’envie de rencontrer l’autre, de mieux le connaître et d’apprécier sa différence et aider les population à penser Europe ». Et surtout, mettre en relation la jeunesse des villes jumelées.

Pour Richard Wilkinson, président du comité de jumelage de Largs, « c’est importants que les jeunes se rencontrent, au-delà des institutions européennes et des clivages politiques. »


Donc du 19 au 22 avril prochain, le Nord Bassin recevra 3 délégations pour environ 150 personnes, dont une majorité de jeunes dans le cadre des « Rencontres des villes jumelées », et ce sera davantage visible pour les habitants, qui seront invités à les soutenir dans les activités mises en place.


Un programme multiculturel et sportif en vue en avril 2019

reunion mairie jumelage 06 18

Préparation du programme des futures rencontres en 2019

Le programme de ces rencontres sera arrêté en septembre mais les pistes de travail possibles (et non exhaustives) seraient les suivantes : du sport bien sur (paddle, football, tennis en simple et double multinational, vélo, natation).


Avec également un volet culturel : Le maire de Segorbe a proposé que les jeunes de chaque ville tournent des court-métrages sur une même thématique (par exemple, l’histoire de la ville), et que les vidéos soient ensuite diffusées lors de ces rencontres.


L’idée de la mise en place d’un jeu de type quizz européen a été retenue, et aussi des concerts autour d’oeuvres musicales choisies communément et interprétées ensemble à Andernos, etc.

Les échanges s’appuieront sur les réseaux sociaux et sur un site internet commun, à créer.


Question finance…

C’est souvent la question qui coince. Mais les élus présents des 4 pays ont assuré vouloir soutenir au plan logistique les associations parti-prenantes.
Et pour fêter ça, après ces moments d’intenses cogitations, les 17 participants sont partis en balade en bateau sur le Bassin déguster quelques huîtres et lever le verre de l’amitié.

Dépoussiérer les échanges ? Certes. Mais dans le respect des rituels festifs, quand même…



Pour aller plus loin: Voir les sites de la ville de Nussloch / la ville de Segorbe / Site d’échanges avec Largs

Et bien sûr, les associations locales qui œuvrent pour les jumelages English in Andernos, Les Amis du Jumelage Andernos, comité de jumelage andernos-segorbe et d’autres aussi, qui permettent aux populations des villes jumelées de se retrouver en dehors des dates officielles… 


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments