Billet : 15 aout sur le Bassin : Ah, Marie … si tu savais!

Homélie (mitée) de l’Abbé Casse… Le 15 aout, c’est férié. Et c’est la fête des Marie et de la mer…


15/08/19


Bassin d’Arcachon 

L’Abbé Casse s’adresse aux lecteurs et lectrices d’InfoBassin dans une homélie très personnelle…


15 aout ferie travail

…Les saisonniers sur le Bassin…

« Mes biens chers frères, mes chères sœurs, mes enfants chéris…

Oui, toi aussi mon petit blondinet joli, reste à coté de moi, jeune brebis égarée, je vais te montrer le chemin.

En ce jour du 15 aout, nous fêtons Marie, la sainte mère de notre seigneur Jésus Christ.


Et vous, vous êtes collés à votre smartphone, pour lire le plus grand mécréant du Bassin, alors que vous devriez à cette heure être entre la sortie de la messe et la bénédiction du défilé nautique.


Donc vous êtes mal parti pour le paradis, parce que, si vous êtes en congé, bande de païens, c’est parce que c’est un jour férié, dû à l’hypostase.

Oui, l’hypostase !


L’Hypostase…

C’est un principe premier. Le 15 août, c’est l’Assomption de Marie, à ne pas confondre avec l’Ascension, c’est-à-dire la montée au ciel de son fils Jésus. Vierge de tout pêché, le corps de Marie est aussi monté au ciel après sa vie terrestre sans avoir connu la dégradation du tombeau.


Pour les ignares indécrottables, notre vénérable église vous explique tout ça ici. Cette sainte femme, n’aura donc jamais connu les pêchers de la chair, avec son charpentier de mari ce brave Joseph, pour mettre au monde Yesua, ou Jésus.


D’où l’expression Jésus-Marie-Joseph, qu’on n’entend plus guère et c’est bien dommage, de la bouche des femmes en détresse.

Ca avait une autre gueule que « My god », qui, pour une française anglophile, peut porter à confusion.

Et ça n’a rien à voir non plus avec le 7eme ciel, dont j’attends trop souvent parler en confession, et que ça me relève la soutane.


… Et l’épectase

confessionnalA ce jeu, vous risquez l’épectase. Vous savez, l’épectase…

Chez les chrétiens, c’est, à l’origine, un progrès de l’homme vers Dieu.


Mais de nos jours, hélas, on en parle plutôt par extension, comme une jouissance fatale, comme pour ce pauvre Cardinal Daniélou, membre de l’académie française, décédé en 1974 dans les bras d’une jeune fille tarifée à Paris.

Paix à son âme.


Aujourd’hui donc, c’est la fête de Marie, et non pas à Marie comme on l’entend trop souvent par ici.

Par contre, on dit le moteur à explosions, mais ça n’a rien à voir avec le sujet.


Pauvre Marie

Pour revenir à Marie, c’est encore un prénom très porté chez nous, et c’est tant mieux. Elles ont bien de la chance les Marie, car on les fête 2 fois, le 15 aout et le 8 décembre. Mais elles sont bien courageuses aussi ces petites car à l’école, on les chambre sévère, les Marie Golote, Marie Zoto, Marie Paille, Marie Dicule…

Heureusement elles sont optimistes, car comme le dit le dicton « La Vierge du quinze août arrange ou dérange tout ».

Pour l’interprétation, c’est comme on veut…

Allez en paix sur le Bassin, dans la joie du Seigneur.

Amen. »



michel L OK3Michel Lenoir



Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments