Edito : Le Bassin d’Arcachon, mare aux connards ?

L’Oeil au Beurre de Lenoir : La petite mer du Bassin, comme sur la Rocade… (Vacances, j’oublie tout)


2/08/20


L’Oeil au Beurre de Lenoir revient tous les dimanches cet été.


Cette année, en raison de la crise sanitaire, une partie des habitués de vacances à l’étranger s’est repliée sur le Bassin d’Arcachon. Coté touristes on fait le plein. Les professionnels du secteur sont ravis.

Le soleil rayonne, la mer est belle, et en vacances, j’oublie tout comme le chantait candidement le groupe Elegance.


La Brigade nautique sur le pont

mouette rieuseDonc les vacanciers s’éclatent comme ils peuvent, covid19 oblige, y compris sur l’eau, à tel point que la Brigade nautique de la Gendarmerie d’Arcachon multiplie les sorties pour calmer leurs ardeurs.

Car la surface aquatique n’est pas un espace de non droit. Il existe des règles pour que tous les utilisateurs, du baigneur jusqu’au gros bateau propulsé par 600 Cv, puissent vivre en harmonie.

Mais, bizarrement, les faits constatés par les forces de l’ordre donnent à penser que c’est plutôt la loi du farwest qui prédomine.


Les dangers d’un plan d’eau non statique

Beaucoup de nouveaux arrivants croient que le Bassin est un lac sans danger. Grossière erreur…

Certains découvrent trop tard coincés dans la vase, qu’il existe des marées, et mêmes des sables mouvants. Que les vents peuvent tomber et que piégés pour ne pas avoir respecté les horaires, il doivent au mieux passer de longues heures inconfortables à bord, mais parfois aussi être hélitreuillés par les secours, à cause de leur négligence.


Les rois de la manette à fond

canards plongeantsEt puis il y a les fougueux motards des mers.

Cette année, ils sont très remarqués. Sur leurs destriers vrombissants, les chevaliers des mer bondissent sur les flots à fond les manettes. Et s’ils ne sont pas plus pollueurs que les bateaux pour l’environnement, c’est vrai, coté sonore, et comportements sur l’eau, on est plus près de la circulation débridée sur la rocade que de la promenade pépère tranquille.

Avec à l’arrivée, de graves accident nécessitant l’intervention des secours, comme récemment au banc du Toulinguet


C’est la partie visible de l’iceberg. Début juillet, déjà avant le pic des vacances donc, en 3heures, les gendarmes nautiques avaient constaté lors d’une opération coordonnée de contrôle des jet-skis devant le port de la Vigne, huit infractions dont deux vitesses excessives dans la bande des 300 mètres, quatre défauts d’immatriculation et de matériels de sécurité, et un défaut de permis.

Et ça ne s’est pas arrangé…


Fini la tranquillité ?

Un exemple : On était en voilier avec des amis à l’ancre à coté d’un banc de sable. A coté de nous, un père trainait tranquillement dans l’eau claire, avec un paddle, sa fille, jeune ado. Les deux portaient des gilets de sauvetage.

Un petit moment de bonheur paisible.

Et d’un coup surgirent 5 jet skis, à fond, sans ralentir. Le premier, créant une série de vagues fit chavirer l’homme, qui, tombé à l’eau leur cria de ralentir, tout en serrant sa fille terrorisée contre lui. Puis le dernier du groupe leur fit un doigt d’honneur en riant, et tout ce petit monde continua son chemin toujours à vitesse max.


Une incivilité grandissante

mouettes crieusesGlobalement, les actes d’incivilité sur l’eau se multiplient, et toutes les catégories d’embarcations sont concernées. La brigade nautique déplore une explosion des infractions et des accidents.

Mais ils ne sont que dix gendarmes pour surveiller le plan d’eau qui peut compter jusqu’à 2500 navires au même moment. Alors ça laisse de la marge aux kakous pour s’oublier pendant les vacances.


Ca plane pour les kite-surfers

A coté de ça, les kite-surfeurs se sont mis au foil. Sur leur planche, tirés par des voiles de type cerf volant, ils planent au-dessus de l’eau, à Gujan ou à Arès. C’est impressionnant techniquement, et magnifique à regarder.

Même les mouettes posées sur les flots, en restent baba en les regardant passer!

Bon dimanche et à la semaine prochaine…



portrait MichelMichel Lenoir

Directeur de publication

 



Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit



Comments

comments

Laisser un commentaire