Des livres pour méditer pendant les vacances…

Littérature :  Voir la vie autrement avec un roman « La promesse du ciel » d’Amelia Roger et un essai « Traité d’économie hérétique » de Thomas Porcher


12/02/20


 « La promesse du ciel » d’Amelia Roger


L’histoire

amelia roger promesse du cielIl y a une vingtaine d’années, au cours d’un flamboyant spectacle de chevaux et de cavaliers, Jérémy chantait : « Si tu ne crois pas en toi, qui y croira ?»

Ces paroles résonnèrent particulièrement auprès d’une spectatrice. Elle se demandait si une enfant rendue timide, gauche et naïve par ses principes éducatifs, pouvait s’extirper de son existence morne une fois devenue adulte. Pouvait-elle avec succès se battre contre elle-même pour changer son avenir ?


Ce roman interroge sur le poids de l’éducation dans la formation de l’identité et de la destinée. Lorsqu’elle nous étouffe, nous subissons notre sort au lieu de nous épanouir et d’en faire profiter les autres par notre rayonnement. Peut-on parvenir à lui échapper par la quête farouche d’un rêve ? L’histoire, basée sur des faits réels, souhaite donner courage à ceux qui doutent d’eux-même et n’osent pas se lancer : ils doivent croire en leur bonne étoile.



Ce qu’on en pense

Amelia Roger habite sur le Bassin et nous livre un ouvrage très intimiste qui donnera du courage aux personnes les plus timides. La lecture, facile, alterne moments graves et moments d’humour. On y découvre le déclic qui va faire basculer la vie de la narratrice : une femme au foyer sous l’emprise de son brillant mari, après une éducation stricte, étouffante, qui va conquérir son autonomie et devenir instructrice de pilote d’avion.

Le cheminement courageux d’un oiseau cloué au sol, qui finira par prendre son envol…


IB Pratic : La promesse du ciel, d’Amélia Roger, ed. Jérôme Do Bentzinger, format 21 x 14 , prix 20€, à commander auprès de votre libraire ou sur internet ici.



« Traité d’économie hérétique »  , de Thomas Porcher


Présentation de l’éditeur
thomas porcher traite economie heretiqueThomas Porcher est économiste. Membre des Économistes atterrés, docteur en économie à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, il est professeur associé à la Paris School of Business. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et de publications dans des revues académiques internationales.
Nous connaissons tous ces affirmations ressassées en boucle depuis plus de trente ans pour « sauver la France » : «La dette publique est un danger pour les générations futures», «La France n’a pas fait de réformes depuis plus de trente ans», «Notre modèle social est inefficace», «Le Code du travail empêche les entreprises d’embaucher», «Une autre politique économique, c’est finir comme le Venezuela  » , etc.


Ces idées ont tellement pénétré les esprits qu’elles ne semblent plus pouvoir faire l’objet du moindre débat. C’est justement l’objet de ce livre : regagner la bataille des idées, refuser ce qui peut paraître du bon sens, tordre le cou à ces prétendues «vérités économiques».
Il y a eu plus de 165 réformes relatives au marché du travail depuis 2000 en France. Plus de la moitié de la dépense publique profite au secteur privé… Dans ce traité d’économie hérétique, Thomas Porcher nous offre une contre-argumentation précieuse pour ne plus accepter comme une fatalité ce que nous propose le discours dominant.


Ce qu’on en pense

« En économie, il faut toujours se poser une question. Quand on vous présente une réforme économique il faut toujours se poser une question qu’on ne se pose plus : à qui cela profite ? »

Le ton est donnéet le trublion du PAF économique enfonce le clou pour montrer en 230 pages qu’il n’existe pas de vérité unique pour résoudre la crise.

Il livre un ouvrage décomplexé qui réveille l’esprit critique et propose une autre regard sur les discours dominants politique et économique.


Son analyse est fluide et permet, selon lui, de comprendre pourquoi et comment la dette publique est diabolisée pour justifier les politiques d’austérité, comment la flexibilité du marché du travail permet d’employer une main-d’œuvre précaire ajustable aux conditions du marché et à la préservation des profits, pourquoi la volonté de baisser la dépense publique permet surtout de démanteler l’État social et d’offrir au secteur privé les marchés juteux des retraites et de la santé .


L’auteur, à rebours des discours et entretiens dont nous abreuvent les grand media, va immanquablement provoquer une réaction chez le lecteur-citoyen.

De quoi animer efficacement les repas de famille ou entre copains…

IB Pratic : Traité d’économie hérétique (en finir avec le discours dominant) par Thomas Porcher, format 135 x 215 mm, 230 p. Prix 18€. Version numérique 8€49. Disponible en librairie ou à commander sur internet ici



Bonnes lectures !


IB


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments

Laisser un commentaire