Histoire du Bassin : Le bassin « d’Arcachon », pourquoi ce nom ?

Pourquoi notre beau Bassin porte-t-il le nom « d’Arcachon »…


InfoBassin entame une série d’articles sur l’histoire du Bassin, avec Joel Confoulan, Président du Conservatoire Patrimonial du Bassin d’Arcachon Pays de Buch.


25/08/20


HDB confoulan nom bassin carte clerville 1610

Depuis quand le Bassin se dénomme-t-il « d’Arcachon » ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas la ville d’Arcachon qui a donné son nom au Bassin mais une spécialité économique ancestrale du Bassin.

La dénomination de ‘’Havre d’Arcasson’’ existe dès les premières cartes dites ‘’portulans’’, au moins début du XVIe siècle.


HDB confoulan nom bassin mercatorC’est quoi cette spécialité économique ?

Arcanson désigne en fait la résine(gemme) des pins maritimes et ses produits dérivés tel le goudron ou brai indispensable pour calfater les bateaux.Mais aussi tous les récipients pouvant contenir de l’eau, élément de survie de tout temps.

Dans certaines cartes, peut-être réalisée par des Testerins, le Bassin était dénommé « La petite mer de Buch ». Comme La Teste-de-Buch.

La signification de « buch » (prononcer ‘’buc’’), provient de boucau en gascon qui signifie « bouche ». Au XIIe siècle boche désignait l’ouverture d’un fleuve. Comme Vieux-Boucau.

Le bassin représentait l’énorme ouverture sur l’océan (20 km) et La Teste en a toujours été la commune dominante.


HDB confoulan nom bassin mercator bouche

Quand la ville d’Arcachon s’accapar le nom d’un site ancestral

Il existait seulement depuis le début du XVIe siècle la chapelle de la forêt d’Arcachon. Elle était dédiée aux âmes des marins péris en mer et à la sauvegarde des survivants.

La commune d’Arcachon a été créée en 1857 sur toute la dune-promontoire (Petite Montagne) élevée à plus de 40 m où avait poussé cette forêt primaire. A noter qu’au Moyen-Âge cette dune était une île…


HDB confoulan nom bassin extrait carte clervaux

Arcachon, née d’une érection…

Il s’agit bien d’une érection selon l’art. L2112-3 du code des collectivités territoriales.

Ce fût la première création d’une commune balnéaire en France. Sa très forte promotion sous Napoléon III a évidemment profité à celle du Bassin.


Elle est issue du détachement de la commune de La Teste-de-Buch qui intégrait à l’origine tous les principaux joyaux du Bassin : la grande dune du Pilat, l’île aux Oiseauxet ses cabanes tchanquées, la presqu’île du Cap-Ferret et la forêt d’Arcachon.

Ce n’était pas la dernière commune à être créée sur notre pays : Arès est issue d’Andernos (1851), Marcheprime est issue de Biganos (1946), Gujan-Mestras se sont unies (1936), puis Belin-Beliet (1974) et finalement Lège Cap-Ferret (1976).


La création de la commune d’Arcachon

Le trépidant Abbé Mouls a poussé Alphonse Lamarque de Plaisance à se présenter et devenir le premier maire. « De Plaisance » avait quand même un nom prédestiné pour cette ville au port mondialement connu. Il a démissionné de son siège de maire de La Teste de Buch. Il venait du Lot et Garonne, Cocumont.

Puis les promoteurs ont fait le reste…

A suivre !


Voir tous nos articles sur l’Histoire du Bassin, ici


portrait confoulanJoel Confoulan


Photos extraites du site du Conservatoire Patrimonial du BARVAL ou de l’ouvrage ‘’Histoire et Patrimoine des 17 communes du Bassin d’Arcachon – Val de l’Eyre ou des diaporamas des conférences de Joël Confoulan


Plus d’infos sur le site conservatoirepatrimonialbassinarcachon.fr


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire