Histoire du Bassin : Comment se sont constitues les paysages du Bassin d’Arcachon ?

Les paysages du Bassin d’Arcachon, naturels ou (re)créés par la main de l’homme…


InfoBassin propose une série d’articles sur l’histoire du Bassin, avec Joel Confoulan, Président du Conservatoire Patrimonial du Bassin d’Arcachon Pays de Buch.


25/09/20


Quand on parte son regard sur le Bassin depuis le haut du phare du Cap Ferret, la Dune du Pilat ou autre point haut, on peut se poser la question : Comment se sont constitués les paysages du Bassin ?


Paysages naturels et artificiels

hdb confoulan la pointe du ferret digue bartherotte

La pointe du ferret. Digue Bartherotte

     Une grande partie du paysage du Bassin est artificielle. Il n’y a que l’eau des ruisseaux affluents, le jeu des marées et le lagunage des vases qui restent naturels. Même les dunes ont disparu. Sauf celle du Pilat maintenue en l’état pour des raisons économiques bien compréhensibles et qui offre un point de vue qui mérite le détour, apprécié par 2 millions de visiteurs !

Dans ce panorama, le banc d’Arguin est authentique. Sauf les kilomètres de barrières et de panneaux, et les deux igloos des gardiens…


Les paysages du Bassin créés par l’homme

A commencer par nos forêts. Pratiquement toutes ont été ensemencées au moins à partir du XVIIIe siècle et certainement à partir de 1857, date de la Loi de l’assainissement des Landes de Gascogne. On peut difficilement imaginer la presqu’île du Cap-Ferret comme une succession d’une multitude de petites dunes du Pilat d’un blanc étincelant…

hdb confoulan sardiniers et presqu ile en jaune clair

Départ des Sardiniers et Presqu’ile en jaune clair

Et pourtant…

Tout comme d’ailleurs la côte du Pyla actuel, avant 1850, totalement désertique du Moulleau à la Pointe sud de La Salie ! A cette époque, on ne voyait comme forêt conséquente, que celle majestueuse d’Arcachon, à peine construite sur le rivage.


L’horizon du pourtour du Bassin

HDB confoulan Moulin La Teste Léo Drouyn - 1848

Moulin à La Teste par Léo Drouyn – 1848

Dans les espaces qui ne sont pas des forêts, émergent toutes les urbanisations parfois grandioses au point de choquer le regard.

 

Autrefois, au XVIIIe siècle, on voyait à la place d’innombrables moulins à vent (40 environ) qui se distinguaient car ils avaient été bâtis évidemment sur les moindres petites hauteurs.


Des églises aussi. Les mêmes qu’aujourd’hui à quelques édifices près supplémentaires (nouveaux ou rénovés).

Les seules sommités nouvelles, à part les résidences et les immeubles sont les châteaux d’eau (après-guerre), le phare et le sémaphore et les antennes relais.



Sur le littoral

HDB confoulan moulin d ares dit javal

Moulin d’Arès dit Javal

45 km environ des 105 km de notre littoral sont endigués par un cordon de pieux, de fascines de brande et d’argile qui ceinturent les anciens réservoirs à poissons. A l’arrière, se sont des polders car les villages anciens étaient pour la plupart à plus de cent mètres du littoral.

Ces espaces aménagés au XVIIIe pour les digues sont vraiment remarquables et finalement peu remarqués. Les gens y circulent à pied, à vélo ou en courant sans trop savoir leur origine.


70 % relèvent de l’action de l’homme

Pour 30 km environ, ce sont des perrés qui protègent les propriétés privées.

Reste 30 km qui représentent les estuaires des cours d’eau, les ports, les prés salés, les dunes.


La partie naturelle

hdb confoulan vestiges de la digue st brice andernos ares

Vestiges de la digue plage St Brice Andernos

Sur le littoral, les ports, les villages ostréicoles, les piquets des chenaux, les typiques tonnes de chasse et leurs lagunes, sont artificiels. 30% environ restent à l’état naturel de plages, de dunes et de marécages.

Vous prendrez plaisir à entreprendre, par tronçon pour les plus prudents, la visite du tour du littoral du Bassin à pied pour découvrir des plages sauvages de sable blanc, des estuaires de ruisseaux aux eaux rougies et glacées et toute la faune dont particulièrement les oiseaux (aigrettes, passereaux, cygnes etc.).

Bonne balade !

A suivre…


RadioVous pouvez écouter cette rubrique en podcast audio de 3mn avec Joel Confoulan au micro de Michel Lenoir sur Radio Cap ferret en cliquant sur le lien ci-dessous.

DLPEL – Histoire du bassin – Les paysages du bassin d’Arcachon


Banniere RCF 08 20 visuel 720x480 6Retrouvez toutes les semaines cette rubrique en direct avec Joel Confoulan et Michel Lenoir, sur Radio Cap Ferret 97.9, les mercredis à 8h/ 12h/ 18h et le dimanche à 8h.

Tous les  podcast audio de cette rubrique sont disponibles sur Radiocapferret.com en cliquant ici.



Voir tous nos articles sur l’Histoire du Bassin, ici


portrait confoulanlivre confoulan histoire villagesJoel Confoulan


Illustrations :

-Photos extraites du site du Conservatoire Patrimonial du BARVAL ou de l’ouvrage ‘’Histoire et Patrimoine des 17 communes du Bassin d’Arcachon – Val de l’Eyre » ou des diaporamas des conférences de Joël Confoulan

-Autres photos : copies écran internet


Plus d’infos sur le site conservatoirepatrimonialbassinarcachon.fr, ici.


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire