Sur la route : Le Volkswagen T-Cross, par P. Verges

Sur la route ! Patrice Vergès raconte… Le Volkswagen T-Cross, le petit dernier de la famille !


logo plage fm sans phraseRetrouvez Patrice Vergès et Michel Lenoir, sur PLAGE FM, 89.1, sur le Bassin d’Arcachon

Tous les Dimanches à 10h30 et 18h00 et les Jeudis à 13h30



Logo Canal BassinCette rubrique est aussi à réécouter sur notre Podcast audio

Canal Bassin ici

(Cet article est libre de toute publicité…)


verges VW T-cross faceVolkswagen multiplie les SUV. Cinquième et dernier de la famille au sein de la gamme VW, le T-Cross s’attaque au segment du petit crossover dont le marché est en grande progression.

Ce n’est certainement pas parce que le nouveau T-Cross (4,11m) mesure 16 cm de moins que le T-Roc qu’un usager le choisira.


Qu’il coûte en moyenne 2 500 euros de moins sera sûrement plus décisif.

Enfin, qu’il affiche une esthétique plus sobre sera également déterminant. En effet, ce genre de SUV urbain est majoritairement acquis par une clientèle de sexagénaires. Pour la séduire davantage, VW a choisi une certaine sobriété esthétique en reprenant des traits stylistique de la Polo.


Moteur TSI 3 cylindres essence

VW T Cross verges ok aeLe T-Cross est bâti sur la base de la Polo dont il emprunte aussi les mécaniques. VW répond à l’air du temps avec des motorisations plus calmes laissant au T-Roc des mécaniques plus musclées. En attendant un diesel TDI de 95 ch, il est proposé pour le moment avec deux moteurs essence TSI 1000 cm3 3 cylindres turbo. Mécaniques déjà vues sur la Polo, équipées d’un FAP qui échappent au malus écologique. Plus coûteux de 810 euros ce qui est raisonnable, le 115 ch compte une boîte à 6 rapports contre 5 pour la 95 ch.


C’est aussi le seul qui peut accueillir une boîte DSG à 7 rapports facturée 1 650 euros. Une somme élevée mais qui apporte un tel agrément de conduite dont il est difficile de se passer après l’avoir goûtée. Ce 3 cylindres qui est supérieur en agrément au PSA à mon avis, lui apporte des performances suffisantes (193 km/h avec de bonnes relances contre une consommation qui varie entre 6 et 7 litres aux 100. Notons sa discrétion même à hauts régimes. Au volant, le T-Cross n’apporte que du bonheur avec une direction réactive et bien paramétrée, un train avant précis, une suspension assez ferme mais moins que les sièges franchement durs et un freinage efficace.


Découvrez cette rubrique à l’humeur joyeuse en podcast audio enregistré sur Plage FM, 89.1 avec Patrice Vergès au micro de Michel Lenoir en 3mn


Excellente accessibilité

vw t cross int verges okAvec 1,58 m de haut, soit de 14 cm de plus que la Polo, la T-Cross offre une excellente accessibilité ce qui explique qu’il plaise aux sexa avec une position surélevée favorisant la visibilité. L’habitabilité est bonne pour une voiture de 4,11 m, la banquette arrière qui coulisse sur 14 cm sur toutes les finitions est bien pratique en libérant un coffre de bonne capacité. L’équipement est honnête même sur la version d’accès facturée 19.820 euros puisque Volskwagen n’a pas lésiné sur les équipements de sécurité (freinage d’urgence, allumage automatique des feux, détection de piéton et de fatigue).


vw t cross int ar verges okIl faut passer à la version Lounge pour disposer de jantes en alliage de 16 pouces, du siège passager rabattable et d’un écran central de 8 pouces et surtout accéder aux versions Carat et R-line proposées à partir de 25.570 euros pour disposer de tout le toutim.

A cela ajoutez des kits de personnalisations esthétiques plus quelques options qui alourdissent ses prix. Cela dit, VW n’a jamais bradé ses tarifs ! Ce qui n’empêche pas le constructeur d’afficher de belles ambitions avec plus de 25000 ventes en France dans un marché en grande progression avec une moyenne d’âge, il est vrai, vieillissante…


A noter

-5e crossover de la gamme VW, le T-Cross est bâti sur la base de la Polo

– Long de 4,11m seulement, la T-Cross culmine à 1,58 m de hauteur

– L’habitacle joue dans la sobriété germanique avec des plastiques assez médiocres visuellement

– En série, la banquette arrière coulisse sur 14 cm avec des sièges séparés

 -Bertrand Cantat était le chanteur du groupe de rock « Noir Désir » fondé à Bordeaux dans les années 90


patrice verges retaillé

Patrice Vergès,  Journaliste (page FB ici), auteur de romans ( Monte-Cristo, Sexa , Sale temps sur le bassin , et d’autres) et de livres de prestige sur les voitures anciennes ou sportives à retrouver ici.

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit



Comments

comments