Bien-être : Ah, les allergies aux pollens…

Le printemps et l’allergie aux pollens…


21/04/18


Ludivine, esthéticienne à la Fabrique du Bien-être, propose ses conseils aux lecteurs(trices) d’InfoBassin


L’allergie est une réaction excessive de l’organisme. Pour se défendre, il va sur-réagir au contact d’une substance pourtant inoffensive telle les acariens, les pollens etc…

ludivine pollen femmeLa reproduction dans nos jardins des espèces végétales procède de multiples façons, grâce aux abeilles, aux oiseaux, et la pollinisation se joue parfois à grand renfort de particules lâchées dans l’air par dame nature.


Dans le Sud ouest, le bouleau, le platane et le chêne s’en donnent à cœur joie et vont déclencher chez les sujets sensibles, une réaction immunitaire violente.

La production d’histamine, substance inflammatoire produite naturellement par notre organisme, va augmenter afin de se protéger de ces particules biochimiques que sont les pollens, et engendrera des rhinites et conjonctivites.


20% de la population est touchée par ce phénomène. A l’horizon 2050, le RNSA (Réseau National de Surveillance Aerobiologique)  prévoie une personne sur deux.

Car il y a 3 facteurs aggravants ce phénomène : les facteurs environnementaux intérieurs (acariens, poils de chat), les facteurs environnementaux extérieurs (graminées, moisissures) et la pollution. Celle-ci prenant de l’ampleur, entraîne une augmentation de la proportion de population sensible à ces phénomènes allergiques…



Comment savoir si je suis allergique ?

D’abord la « chronicité » :  Suis-je gêné tous les ans à la même époque par un rhume ?

Puis les symptômes : Salves d’éternuement, nez bouché et qui coule en excès, larmoiement des yeux, démangeaison, saute d’humeur énervement et grosse fatigue.

Il peut y avoir une baisse des résultats scolaires et des performances au travail entraînées par ces symptômes.


La RNSA a mis au point une application sur votre smartphone, avec les alertes polliniques géo localisées (www.pollens.fr) et le kit de survie de l’allergique.


Le traitement

Deux possibilités: Les médicaments antihistaminiques ou la désensibilisation, qui sur plusieurs années, consiste à exposer votre corps à l’allergène pour l’y habituer progressivement.


Les conseils

Quand il fait beau au printemps, si vous êtes au jardin en train de tondre, portez un masque, le soir avant de vous coucher, lavez-vous les cheveux.

ludivine abeille pollenLes mamans de jeunes enfants qui toussent de manière intempestive, depuis le retour du soleil et du printemps, observez votre petits.

S’ils semblent fatigués, s’ils peinent à respirer, il est temps de consulter un médecin pour déceler un asthme éventuel.


Je ne suis ni allergique ni asthmatique. Mais mon mari oui, et c’est avec beaucoup de peine, que j’ai dépisté cela chez mon fils.

Ce qui a démarré chez lui et activé notre suspicion fût une toux sèche et de plus en plus fréquente.

Le stéthoscope du médecin a révélé ce léger sifflement lors de la respiration du petit, il avait 4 ans.

En revanche les allergies aux pollens ne peuvent être diagnostiquée si tôt.

Alors, si cet article peut aider les mamans de jeunes enfants, ce sera déjà ça…



Bonne semaine !


ludivine la fabrique du bien etre visageLudivine Deberry / La Fabrique du Bien-Être.

Déplacements sur RDV au 06 34 39 04 99 ou lafabriquedubienetre@gmail.com.

Page FB lafabriquedubienetre ou Site internet lafabriquedubienetre.fr

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit



Comments

comments