Auto : Essai du Mitsubishi L200 … Par Patrice Vergès

Sur la route ! Le Mitsubishi L200, bon à tout faire…



logo plage fm sans phraseverges lenoir plage fmRetrouvez Patrice Vergès et Michel Lenoir, sur PLAGE FM, 89.1, sur le Bassin d’Arcachon

Tous les Dimanches à 10h30 et 18h00

Et les Jeudis à 13h30




Les rubrique auto sont aussi à réécouter  en Podcast audio sur plage FM, programme « Sur la Route… »



Très touchée par le malus écologique, la vente des pick-up s’est écroulée. Dommage car ce type de véhicule est bien apprécié dans notre région des restaurateurs, producteurs d’huitres, possesseurs de bateaux où ce 4X4 est conseillé pour tracter et mise à flots


SLR mistubishi L200 face


Bon à tout, mauvais à rien, mais…

En octobre 2018, une députée de la France Insoumise a trouvé scandaleux la niche fiscale qui considérait les pick-up comme des utilitaires en les exemptant du malus écologique de généralement 10 500 euros ( 12 500 en 2020 ! ) et de la TVS annuelle de près de 5 000 euros. C’était un marché en forte expansion qui avait grimpé à près 23 000 unités en 2018 en France.

Vous vous doutez de ce qui est arrivé ? Le marché français s’est écroulé et ne devrait pas dépasser 10 000 pick-up en 2020 généralement en version strictement utilitaire encore exempté de malus et de TVS. Bref, une mesure qui coûte plus qu’elle ne rapporte avec le manque à gagner de TVA. Quand l’impôt tue l’impôt !


Mâchoire carrée

SLR mistubishi L200 arriereC’est la 6eme génération du L200 vendue chez nous depuis 1991. S’il est toujours proposé en 5 places à double cabine, vous imaginez bien que les ventes de cette version vont devenir marginales puisque son propriétaire paiera deux fois son achat en 4 ans d’utilisation si on rajoute la TVS annuelle au malus écologique.


Il se tournera vers la version Club Cab à simple cabine mais dont les doubles portes antagonistes accueillent encore une minuscule banquette arrière qui permet de transporter des (petits) passagers sur de courts trajets sur des sièges aussi durs que du bois.


Entièrement refondu en 2015, le L200 vient de bénéficier d’un restylage assez agressif sous la forme d’une cabine à mâchoire carrée pour mieux concurrencer le leader Ford Ranger. Le châssis toujours en échelle a été renforcé tandis que les suspensions ont été revues notamment celle à l’arrière qui a été adoucie, le freinage renforcé grâce à des disques plus imposants rentrant dans des roues d’un plus grand diamètre de 18 pouces sur le haut de gamme.


Nouveau moteur

SLR mistubishi L200 tableauL’ancien 4 cylindres diesel 2,4 l de 154 et 180 ch a laissé la place à un 2,2 l de 150 ch à distribution variable qui émet moins de pollution grâce à l’injection d’AdBlue (209 g/km). Il est accouplé à une nouvelle boîte automatique à 6 rapports comme la mécanique.

Enfin, la transmission a été encore améliorée avec une intégrale permanente Super Select AWD qui permet de rouler en 4 roues motrices sur le goudron.


Bien entendu, comme précédemment, un interrupteur permet de choisir son mode de propulsion en fonction du terrain sans oublier une gamme de vitesses courtes ou longues ou le blocage de différentiel. L’intérieur a été aussi légèrement revu au niveau de la planche de bord et de l’équipement sécuritaire avec des Assistances supplémentaires. Bref, un gros coup de neuf bien plus qu’il n’y parait.


Rien ne l’arrête

Sur route, on a pu apprécier le confort en net progrès comparé à l’ancienne version avec beaucoup moins de coups de raquettes surtout à vide de l’essieu arrière toujours rigide.

SLR mistubishi L200 sur routeLe nouveau moteur apparait plus silencieux, mais, malgré ses 400 Nm disponible dès 2000 tr/mn, il manque cruellement de puissance.


Nous conseillerons de choisir la boîte automatique encore améliorée qui apporte bien plus d’onctuosité à la conduite.

Las, cette boîte auto n’est pas proposée sur la Club Cab mais seulement sur le double cabine ce qui est une erreur.


Question prix

Si le double cabine légèrement plus long que le simple ne coûte que 3200 à 5000 euros de plus selon la finition, le malus écologique actuel le rend, en fait, 13 700 euros plus coûteux.

Les tarifs varient salon le niveau de finition depuis l’Invite pas si mal équipé (clim, jantes alliage) jusqu’à l’Instyle avec cameras, sièges chauffants à réglage électrique, sellerie cuir, jantes de 18 pouces) avec des prix qui débutent à 30.790 euros pour grimper à près de 43.000 pour le Double Cab en boîte auto.


Heureusement, Mitsubishi France a de bonnes nouvelles avec son Outlander PHEV hybride qui marche bien et devrait permettre à l’importateur de terminer l’année 2019 autour de 10 000 ventes.

Un chiffre que la marque au trois diamants n’avait pas caressé depuis longtemps…



A noter:

-Nouveau look plus agressif pour le nouveau L200

-La version simple cabine est légèrement plus court que la double cabine avec 5,21 m contre 5,30 m

-La planche de bord a été revue mais les rangements ne sont pas assez nombreux

-Sur terrains escarpés, le L200 est à la fête !



patrice verges retaillé

Patrice Vergès,  Journaliste (page FB ici), auteur de romans ( Monte-Cristo, Sexa , Sale temps sur le bassin , et d’autres) et de livres de prestige sur les voitures anciennes ou sportives à retrouver ici.









Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit



Comments

comments

Laisser un commentaire