Com : Quand deux Ministres sont en SAV sur le Bassin (mais pas ensemble)

Les ministres de l’Environnement et de l’Agriculture étaient sur le Bassin la semaine dernière pour deux opérations de com… Avec derrière, la main de la députée Panonacle.


9/06/20


La côte du gouvernement n’étant pas au beau fixe, un peu de com sur le terrain avec de belles nouvelles s’imposait pour renouer le dialogue avec les Français(es)…


1/ Brune Poirson sur la plage : Les déchets, tu ne jetteras pas au sol (sinon c’est 135€ ! )


La sémillante secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique avait sans doute besoin de respirer un peu d’air iodée après le période de confinement.

poirson ramassage dechets

A l’occasion de journée mondiale des océans, les media étaient invités à la suivre sur la plage dimanche matin où après un aller-retour Paris-Bordeaux-Le grand Crohot (Cap Ferret), elle a procédé au ramassage de détritus.


On ne s’étendra pas sur le bilan carbone de cette opération médiatique…

L’objectif était de relayer la nouvelle action pro-environnementale : un durcissement des amendes pour jet de déchet sur la voie publique afin de lutter contre la pollution marine (et notamment contre les masques usagés qui décorent les trottoirs). Il vous en coûtera désormais 135 € au lieu de 68.


Et puis c’est surtout, et tant mieux, un joli coup de promo pour la très active et nécessaire Surfrider fondation qui milite, elle, au quotidien pour sauvegarder les océans depuis 30 ans.


Selon la fondation « La part du plastique dans les déchets marins est de 75%, et 80% des déchets que nous ramassons sur les plages proviennent des terres… A 12 personnes, en seulement 40 minutes, nous avons ramassé 287 bouchons plastiques, 283 cotons tiges, des centaines de granulés plastiques, 36 cartouches de chasse, 20 litres de résidus de pêche (filets et autres), 12 briquets, et aussi des mégots, des emballages alimentaires, des pailles, des stylos, des semelles de chaussures … »


On rappelle par ailleurs, que le Département de la Gironde consacre chaque année plus de 400 000€ pour le nettoyage des plages, avec vos impôts locaux. Il faudrait qu’ils organisent des jeux sur la plage, on en parlerait plus…



2/ Didier Guillaume : La filière ostréicole, tu soutiendras et localement, tu consommeras !


Face au manque à gagner pendant la période de confinement puis à l’interdiction des huitres dans la foulée, les conchyliculteurs avait besoin d’un peu de baume au cœur et surtout d’un geste financier conséquent.

guillaume lafon panonacle mhdeFin mai, 28 députés, dont Sophie Panonacle, députée du Bassin, avaient écrit au Premier ministre pour réclamer des aides en faveur des ostréiculteurs.


C’est donc sur le port de Larros, à Gujan-Mestras, que s’est rendu mercredi le cortège ministériel avec motards, gyrophares et voitures suiveuses.

Car c’est là que siège le Comité Régional Conchylicole du Bassin d’Arcachon pour défendre ses 315 membres producteurs,


Ce Père Noël du gouvernement a présenté de jolis cadeaux à la filière : le déblocage d’un fond de compensation par les instances européennes pour une partie des pertes du chiffre d’affaires lié à la crise sanitaire et une exonération pour 6 mois des cotisations sociales et des loyers sur le domaine public maritime. Le tout, au cas par cas.


Reste à attendre la concrétisation des promesses. Mais Thierry Lafon, Président du CRCAA, heureux, a repris la main sur son syndicat, les ostréiculteurs devraient pouvoir être aidés. La députée a montré qu’elle avait le bras long, la maire de Gujan, qu’elle était incontournable, et Didier Guillaume se régalant de quelques bonnes huitres, a incité la population à consommer local, avant de repartir dans la capitale, le devoir de com accompli.


Elle est pas belle, la vie, sur le Bassin?



portrait MichelMichel Lenoir

Illustrations copies écran photos Surfrider et Sophie Panonacle

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire