(VDO) Le Porge 2030 : Un exercice de démocratie participative…

(VDO) Le Porge : Réflexion collective tous azimuts pour écrire l’avenir de la commune (Le Porge 2030)…


4/02/19


Le porge 2010 assembleeComme une idée de démocratie participative…. La municipalité du Porge a fait plancher ses habitants les 24 et 25 janvier derniers pour savoir quelle ville ils voulaient pour 2030.


On y vit des enfants, fiers que leurs dessins de la ville au futur soient exposés au regard des adultes. Des jeunes, des anciens, des actifs, des retraités de la commune. Et aussi la sénatrice Laurence Harribey, le député Benoit Simian, la conseillère départementale Pascale Got, le président de la CDC Médulliène Christian Lagarde, les maires de communes voisines ou plus éloignées, et d’autres experts de la vie locale, tous apportant leurs témoignages lors d’un forum de plus de deux heures le vendredi.

Puis les mêmes habitants ou d’autres, sont venus aux ateliers thématiques le lendemain, poursuivant les échanges autour du buffet, au son de la Batucada locale.

Deux cent personnes au total, qui ont voulu réfléchir et peser sur l’avenir de leur commune.


Voir notre reportage vidéo en immersion pendant les deux jours : Un regard décalé sur l’événement…


Le Porge 2030 : Week-end de reflexion pour penser l’avenir… from Michel Lenoir on Vimeo.


Une réflexion collective

Bien avant le « Grand débat national » cher au président de la république, Martial Zaninetti, maire élu en juillet 2018, a voulu dès septembre « prendre l’empreinte » d’une ville à la croisée des chemins, entre Lacanau et le Bassin d’Arcachon, lieu de villégiature de Bordeaux métropole pour sa partie océanique, avec une démographie changeante et galopante.

La ville avait donc organisé, avec l’aide de la SEPPA, agence conseil en stratégie et communication, des ateliers autour de 4 thèmes. Et les remarques des participants, y compris de l’opposition municipale, ont fusé…



J’aime mon village, mais il faudrait…


Voici un florilège non exhaustif de remarques et propositions entendues ici et là…


L’identité 

Le porge 2030 programme« La population de la ville se transforme avec les nouveaux arrivants (70% de la population) : comment conserver ou développer une identité sans perdre l’âme sylvestre et maritime de la commune ».
On parlera de «Création d’un écomusée»…/… « Ouverture d’un lieu d’échange (bar associatif ou maison des associations »…/… « Un marché le week-end « …/

«Avoir une croissance réfléchie et maitrisée »…/… «Développer l’offre bio locale (maraîchage) »


Le tourisme

« Comment transformer l’attractivité du village en une ressource pour la commune,  en maintenant un éco-tourisme responsable? Quels aménagements apporter pour le développement économique de la commune , face aux 600 000 visiteurs dont 70 % issus de la Métropole qui ne génèrent pas ou peu de richesse ».

Les Porgeais(e)s présents sont catégoriques : « On ne veut pas devenir Lacanau ou le Cap ferret ».


Le porge 2030 groupe travailPour répondre aux vagues d’estivants, il faudrait « créer des parkings en amont des plages avec navette vers l’océan ou de la location de vélo »…/… «Informer les visiteurs du remplissage des parkings en amont»…/… « Négocier avec la métropole un partenariat pour le financement d’un second poste de surveillance»…/… « Écrire une stratégie touristique qualitative avec des certifications et des labels (exemple : éco labellisation du camping, label ville vélo touristique) »


« Construire des produits découverte pour professionnaliser la demande touristique ».

« Développer la filière « gemmage » qui vient d’être reconstituée en un produit d’attractivité touristique (maison du gemmage, fête des gemmages, circuit découverte des métiers) »…/… « Accoler la maison du gemmage à une pépinière ou espace de coworking dédié pour trouver un équilibre économique »


L’urbanisme :

«Comment concilier qualité de vie et protection de l’environnement ? »…/… « Quel urbanisme pour le village compte tenu du développement démographique de la commune et de la forte pression de la métropole ?»

Il sera question de « Projet d’habitat intergénérationnel…/Développer offre de petits logements en centre-ville…/… L’offre locale est parfois indigne…/…Proposer de la colocation de retraités »

Pour les commerces, « il faut concentrer activités et commerces au centre. Éviter l’usage obligatoire de la voiture. Les zones artisanales ne doivent pas accueillir les commerces »…/…

Il ne faut pas avoir peur d’être petit, mais valoriser notre différence. Nous ne sommes ni Lacanau, ni le Bassin.


Vie citoyenne

batucada«Créer un répertoire des compétences (Les citoyens volontaires s’enregistrent à la mairie en précisant leur(s) domaine(s) de compétence. La mairie sollicite leur avis sur les sujets/dossiers relevant de ces compétences) »…


« Tirer au sort 10 citoyens par mois qui rencontrent le Maire à huis clos pour échanger sur les dossiers et l’actualité de la commune »…/… « Organiser des réunions publiques régulièrement (type Banquet des Idées) »…/… « Créer un système d’échange local (troc) ou une monnaie locale (baptisée « pomme de pin » utilisable dans les commerces, les associations et les services publics communaux »…/

« Payer certains services ou cotisations par du temps disponible »…


L’équipe municipale dispose maintenant d’un matériel conséquent pour écrire l’avenir du Porge.

Toutes les suggestions et réflexions ont été notées et sauvegardées pour être analysées ensuite.

Reste le plus dur : Adopter un stratégie cohérente et efficace, pour répondre aux besoins et demandes des Porgeais(e)s…


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments