Cet été sur le Bassin : Les jolies colonies de vacances (apprenantes…)

Cette année, ce sera vacances apprenantes pour les enfants… Et travaillantes, pour les parents !


11/06/20


Il fut un temps où dans les écoles, des professeurs enseignaient à des élèves.

vacances apprenantesPuis, histoire de faire plus moderne, de pontifiants conseillers du ministère de l’Education décidèrent qu’était venu le temps des Sachants et des Apprenants.

« -Tu fais quoi comme job, toi.

-Ben, je suis Sachant en Lycée professionnel».

C’est vrai que ça impose le respect ….


Mais jamais à court d’idées fumeuses, après les jeux éducatifs voici désormais le concept tendance des vacances apprenantes.


Les parents concernés par le devenir de leurs enfants, demandent en général simplement, une éducation qui soit apprenante et des vacances ludiques. Parce que les jeux et la rêverie développent aussi l’intelligence.

Le bonheur des colonies de vacances, c’est cet espace de liberté, de socialisation, de découvertes et de petits secrets entre gamins que le cadre parental n’offre pas.


Les vacances apprenantes, c’est quoi ?

Le but afficher par le gouvernement : Renforcer les apprentissages des élèves, rattraper les lacunes pédagogiques dues au confinement, tout en se divertissant.


Un dispositif qui regroupe

Les colonies de vacances apprenantes, avec apprentissages et activités de loisirs autour de la culture, du sport, du développement durable.


Les écoles ouvertes, vont proposer en matinée des activités visant à renforcer les compétences scolaires des élèves, notamment dans l’acquisition des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter et respecter autrui. L’après-midi sera consacré aux activités culturelles, sportives et de découverte de la nature, en lien avec les enjeux contemporains climatiques et de biodiversité ;


Les écoles ouvertes buissonnières : idem mais sur le littoral et à la campagne pour sensibiliser les élèves au développement durable


les centres de loisirs apprenants : À titre exceptionnel, une aide est créée pour les accueils de loisirs sans hébergement afin de leur permettre de proposer des activités éducatives de qualité au plus grand nombre, et en particulier aux enfants des parents qui devront travailler en cette période de reprise de l’activité économique.

Un million d’enfants devraient pouvoir en bénéficier. C’est gratuit pour les familles modestes. Pour cela, l’Etat va débloquer 200 millions d’euros.


Qui va enseigner /encadrer?

vacances apprenantes 2Le ministère de l’Education espère pouvoir disposer de 25 000 personnels encadrants rémunérés durant l’été. Mais du coté des profs, la pilule est amère. 200 millions € pour des vacances, alors que 4000 candidats admissibles aux concours ne seront pas recrutés et que les classes déborderont à la rentrée…


Comment inscrire vos enfants ?

Une plateforme ouvrira demain vendredi 12 juin sur le site du ministère (ici) listant les possibilités près de chez vous.


Et les parents, dans tout ça?

Une fois les enfants partis pour des « vacances apprenantes », les parents auront la joie de découvrir les « vacances travaillantes ».

Car c’est bien là, la vraie raison (économique) de ce dispositif : permettre aux entreprises d’avoir des parents disponibles pour pouvoir faire travailler leurs salariés cet été et compenser les pertes liés à l’état d’urgence sanitaire…

Bonnes vacances (quand même !)



portrait MichelMichel Lenoir

 


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments

Laisser un commentaire