Un gros livre épatant : « L’Huitre en questionS »

Tout savoir sur les huitres en 350 pages : Un travail remarquable …


15/12/18


huitres couvL’ostréiculture connaît en ce moment une révolution écologique, économique, structurelle et culturelle comme l’agriculture l’a vécu après-guerre.

Catherine Flohic, auteure et éditrice, publie là un ouvrage collectif de 350 pages sur notre mollusque favori, sentinelle de la nature.


C’est une vrai encyclopédie. Tout ce que vous voulez savoir sur l’huître est réuni dans cet ouvrage remarquable : sur sa conception en mer ou en écloseries, la manière de les travailler, de les cuisiner aussi, sur les naturelles ou triploïdes, du Nord ou du Sud de la France… Et pas seulement sur le Bassin. Ca permet d’élargir un peu les points de vues.


Elle a rencontré une trentaine d’acteurs du secteur (mais pas Joel Dupuch…), pour comprendre les enjeux aujourd’hui, et les risques pour demain : des ostréiculteurs bien sûr mais aussi des scientifiques, des politiques, d’autres spécialistes, et… des chefs étoilés.


Des chapitres par thèmes

huitres 6 resume-Science et histoire : Qu’est ce que l’huitre , d’où vient-elle, comment vit-elle, comment fonctionne sa sexualité ?

-Enquêtes et reportages sur le terrain, en mer, en écloserie, à l’Ifremer


-Actualité et débats  : Les huitres triploïdes, le rôle de la science, tradition contre biotechnicité et domestication…


-Dégustations et recettes : Comment choisir puis ouvrir les huitres, les déguster, les cuisiner (6 recettes)

-Eclectique et créations : des inventions et trouvailles, de l’insolite…


Ce qu’on pense

Huitres 5« L’huître en questions » pose de bonnes questions et alimente le débat, plus ou moins tabou, pour ne pas risquer de chagriner l’amateur.

L’éditeur propose  recherches et rencontres pour un résultat conséquent avec de jolies photos.


L’ouvrage est très bien illustré, pédagogique sans être pesant, connecté à la réalité des parcs (comme pour la mortalité ou la surproduction des naissains par exemple), avec des points de vues différents qui éclairent bien les enjeux d’aujourd’hui pour les ostréiculteurs.


huitres 4 cuisineIl traite aussi la problématique du manque d’information pour le consommateur, qui ne sait toujours pas s’il mange des triploïdes (très goûteuses au demeurant) ou des naturelles.

Le gourmet averti suivra donc avec intérêt les parcours des huîtres de l’eau de mer à l’assiette.


On apprécie enfin les recettes inattendues de chefs (dont Pierre Gagnaire) qui vous donneront sans doute envie de les cuisiner autrement.

Après tout, ces délicieux fruits de mer méritent qu’on prenne le temps de les préparer et surtout de les déguster…

Bonne fêtes !

En bonus,  entretien et recette avec le Chef Alexandre Gautier, ici


Dernière minute

Les hasards de l’actualité …

Conseil constitutionnelNous venons d’apprendre que le Conseil constitutionnel a retoqué l’ étiquetage réglementaire concernant les huîtres triploïdes ou diploïdes nées en écloseries, pour les différencier des huîtres naturelles – nées et élevées en mer

Alors que la loi Alimentation avait été adoptée par l’Assemblée, le 2 octobre 2018, le Conseil constitutionnel en a retoqué plusieurs mesures, dont l’étiquetage de la provenance des huîtres.

Cela annule donc cet amendement  : http://www.assemblee-nationale.fr/15/amendements/1175/AN/761.asp

Nous en reparlerons…



IB Pratic : « L’huître en questions », aux éditions Les Ateliers d’Argol, format 240 x 210, 352 pages, prix : 29,90€.

Disponible sur commande en librairie ou sur le site internet de l’éditeur, ici. On y trouve aussi d’autres infos sur le livre.


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments