SOS Canal des Landes…

30/01/17


Face à un risque sévère d’inondation de Gujan  et La Teste, le SIBA réagit…


La Teste et Gujan sous les eaux, de la science Fiction ?

Pas tellement… Et pour éviter ça, le SIBA a ordonné des travaux en urgence sur l’écluse SM03 du Canal des landes avec mise en sécurité des seuils métalliques du Canal des Landes et de rétablissement de la continuité écologique du cours d’eau.


Un peu d’histoire

Le canal des Landes a été creusé entre 1834 et 1838 sur une distance de 20 km en reliant le lac de Cazaux et le lac de Parentis au Bassin d’Arcachon et traverse les communes de La Teste et Gujan-Mestras. Les sept anciennes écluses ont été remplacées lors de la seconde guerre mondiale, en 1943 par les Allemands par 9 barrages de palplanches, 8 sur le Canal des Landes et 1 sur le contre-canal, le canal des Forges. Les palplanches sont de petites poutres qui s’emboîtent bord à bord afin de constituer une cloison étanche utilisée pour des terrains perméables ou immergés par l’eau.

Pourquoi ?  Pour inonder les communes de La Teste et de Gujan en cas de débarquement des alliés. Car le niveau du lac de Cazaux est de 20 m au dessus du niveau du Bassin sur une distance de 14 km.

Les Allemands sont partis, les palplanches sont restées. Et elles sont en très très mauvais état.


palplanche 2014

Photo prise le 6/03/2014. Gros débit. Les palplanches bougent…

Un jour de mars 2014…

Les palplanches de l’écluse SM3 bougaient en ce 6 Mars 2014 au Parc de la Chêneraie.

Inquiets les habitants et les associations environnementales telles Gujan-Mestras environnement, ont alerté les autorités (mairie, préfecture, SIBA) sur l’importance du problème en misant sur la communication et la sensibilisation.

Les berges ont été endommagées et beaucoup d’arbres ont été détruits sur 500 m environ par les eaux.

Une réunion des services est organisée pour étudier la situation.


La Base de Cazaux joue les ballasts

Pendant ce temps la Base aérienne va effectuer des retenues d’eau en inondant volontairement une partie de ses terrains, pour éviter la rupture des palplanches sous la pression de l’eau…


Aujourd’hui, une intervention (provisoire) décidée

Pourtant, des études ont été réalisées depuis plus de 30 ans par différentes sociétés en 1990 et plus récemment  en 2013. Et leurs conclusions sont les mêmes : Mauvais état et risque de rupture de palplanches.
Depuis, les communes ont sollicité le SIBA pour assurer la maîtrise d’ouvrage des travaux pour la mise en sécurité des seuils métalliques du Canal des Landes. Les quartiers situés en aval sont dans une zone très sensible étant donné le risque d’inondation en cas de rupture des palplanches, notamment le Pôle Hospitalier qui ne se trouve qu’à une centaine de mètres du Canal.

palplanche 01 2017Le SIBA a choisi la société Egis Eau comme maître d’œuvre des travaux. Cette entreprise a effectué une visite pour prendre la mesure de la situation et préparer ses interventions.

C’est à partir du 14 décembre dernier qu’il a été décidé de suivre les préconisations de l’expertise en lançant des travaux sur l’écluse SM03. Car le seuil métallique situé dans le parc de la Chêneraie situé à hauteur de l’allée des Tulipes dans le parc de la Chêneraie présente des signes d’affaiblissement important et une corrosion très avancée.


Avec un volume d’eau de l’ordre de 20 000 à 24 000 m3 retenu en amont de cet ouvrage, l’urgence des travaux est donc désormais reconnue.

La passerelle traversant le canal en aval de cette écluse est aussi très fragilisée. Elle a donc été fermée au public.


Les travaux

palplanche 2014 3Pour prévenir tout danger, un barrage à base de rochers sera installé un peu plus en aval afin de canaliser l’eau en cas de rupture du seuil métallique actuel.

Cet ouvrage est provisoire. Il devrait être suivi d’une enquête publique pour aboutir, enfin, à des travaux importants en 2018.


Zone des travaux

L’accès au seuil métallique sera réalisé par l’impasse des Tulipes, à partir d’un ouvrage de franchissement temporaire mis en place sur le contre-canal.

Le parc de la Chêneraie sera fermé au public durant l’intervention programmée du Lundi 30 janvier au vendredi 10 février.


Christina Nsungani


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments