Le SIBA veut un eco-parc ludique et culturel

1/04


Arcachon / SIBA


« OstriParc » : Un eco-parc pour faire connaître le patrimoine culturel du Bassin


siba appel parc

L’appel à marché public du SIBA

marque BAAprès la marque du Bassin (B’A), le SIBA veut créer un parc à thème baptisé OstriParc.

Sur la lancée du succès de la marque identitaire partagée et pour rentabiliser l’impressionnante (et couteuse) campagne de pub qui va nous amener de nombreux touristes dans les années à venir, le SIBA planche sur une nouvelle idée pour faire connaitre le Bassin, renforcer son image et donner du travail aux habitants d’ici.


Ce projet a fait l’objet d’un appel d’offres (voir illustration) pour une étude sur un éco-parc de loisirs qui valorisera le patrimoine culturel et économique du Bassin sous formes d’ateliers permanents.

La mascotte du Parc, façon Mickey, sera une huitre nommée Ostricote (voir plus bas), jeu de mot en référence à l’ostréiculture et à la cote d’argent, prononçable dans toutes les langues (même en Chinois).


Quelles attractions ?

Plusieurs axes ont été insérés dans le cahier des charges. On pourra y trouver :

Bassin verre et huitre-un parcours ludo-pédagogique sur la vie de l’huitre du naissain à la claire,

et aussi des ateliers

– Danses locales façon Lou’s Pignots,

– Cuisine d’ici (huitres farcies, canelés, tartares et soupes de poissons, etc),

– Dégustation de vins de Bordeaux,

gemmage– Fabrication de mini-Cabanes tchanquées,

Utilisation du pin et gemmage, etc.

Le tout couplé avec des balades en bateau sur le Bassin, évidemment.



Un parc qui (se) voit (de) loin…

Ostricotte

Voici la mascotte Ostricote (version non définitive, mais la marque et le dessin sont déjà déposés !) Dessin Anika Mercier.

Le parc se veut authentique dans sa démarche mais bien présent dans son époque avec

-un atelier drone pour filmer le Bassin dans une zone sécurisée, et envoyer les images en direct aux copains à Paris ou à Hong-Kong.

-un énorme ballon type montgolfière sous la forme forme d’Ostricote qui sera maintenu en permanence au-dessus du parc pour Mamie, les parents, et les enfants puissent admirer le Bassin de 50m de haut toutes les 15mn.

Un symbole fort qui se verra de loin, depuis l’autoroute.

Des animations plus folkloriques aussi, avec des joutes de pinassottes auxquelles le public participera au sein d’une équipe de bleus ou de blancs (un peu comme dans Kho-Lanta)

Afin de respecter l’empreinte environnementale, ce parc aura une minimum d’attraction motorisées et conservera un forte densité de foret.


Les maires du Bassin (presque) d’accord

reunion-siba-13-10-16Un beau projet certes, qui a le soutien de la section régionale de Conchyliculture, de la Région et du Département, mais qui se heurte pour le moment à un problème sérieux. Si tous les maires sont d’accord pour l’idée, plusieurs veulent absolument l’implanter sur leur commune. Il leur faut donc négocier la manne économique que va générer cette activité.


Car ce parc sera créateur d’emplois saisonniers et aussi à temps plein, puisqu’il pourra fonctionner toute l’année (les animations seront adaptées en fonction des saisons (par exemple en hiver, les joutes nautiques pourront être remplacées par des parties de pêche en réservoir ou sur le Bassin).

Les tractations sont en cours…

Affaire à suivre, donc.


NDLR : Mise à jour le 2/04. Ceci est un poisson d’avril … (voir notre article avec explications, ici)


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments