Les élus du Sybarval en front uni et vent debout contre la DREAL ! Un pour tous, tous contre le SRCE …

boom 2Politique : Roulez tambour, sonnez trompettes …. Les maires du Bassin se rebellent ! 

Vendredi soir se tenait la réunion du Sybarval (syndicat mixte des communes du Bassin et du Val de l’Eyre, créé pour réaliser le Schéma de Cohérence Territoriale, appelé SCOT, et en suivre l’application). Nos élus gaulois ont mis plus 20 ans pour se mettre d’accord et sortir ce document finalement validé par tous, et par le Conseil général.

Et voilà que l’Etat balaie d’une pichenette, ce travail laborieux et longuement négocié pour mettre en place le Schéma Régional de Cohérence Écologique, SRCE. Ce nouveau schéma qui prévoit de nouveaux couloirs et zones protégés. C’est LE document qui identifie la trame verte et bleue à l’échelle de la région. Il se veut un outil de protection de la biodiversité et d’aménagement durable du territoire.

Le hic, c’est qu’il a été élaboré par l’Etat sur une base de 2006. Or, depuis, la situation a beaucoup évolué, et les tracés sur les cartes du SCOT et du SRCE sont en contradiction. Mais c’est de le SRCE qui prime.

Un moment de concentration (ou de prière ? ) du Préfet Michel Delpuech avant  de répondre à InfoBassin

Concentration du Préfet Michel Delpuech avant sa réponse à InfoBassin …

Alors nos maires ont scellé un pacte. Un pour tous, tous contre la DREAL et le Schéma Régional de Cohérence Écologique. Les voilà prêts au combat …

Michel Sammarcelli, dont le sang Corse ne saurait mentir, avait même un petit stock d’explosif sous le sable de la plage de la pointe du Cap, au cas où. Mais les grandes marées et un touriste vagabond ont révélé la cache, et le stock de 40 obus a dû être détruit. Il faudra donc emprunter la voie diplomatique. Alors ce lundi, une réunion est programmée par la préfecture pour calmer le jeu et entamer les débuts d’une négociation. Car la colère gronde aussi dans d’autres régions. Pourtant, la bataille sera rude pour nos élus.

A une question posé par InfoBassin au Préfet de Région, jeudi au Club de la Presse de Bordeaux, concernant les intentions de l’Etat en matière de lutte contre l’érosion, Michel Delpuech a répondu dans ce sabir savoureux, typique des grands commis de l’Etat, mais sans langue de bois. On vous le traduit, pour faire simple et court. On ne peut pas aller contre la nature, et construite des protections couteuses sans fin. Et de prendre l’exemple de l’immeuble Signal à Lacanau.

Conclusion : Il faudra donc que les propriétaires susceptibles d’être inondés préparent leurs valises. L’expression Pieds dans l’eau  tant vantée par les promoteurs sur le Bassin, risque bientôt de s’apparenter plus aux Pieds noirs qu’aux Pieds en éventail …

Bonne semaine !

Michel Lenoir

IB

Retrouvez cette rubrique en audio, tous les dimanches matins sur Andernoslaradio.fr à 9h00, 10h00, 11h00, 12h00, 13h00, puis en Podcast .

InfoBassin, organe de Presse indépendant, traite librement les informations ou les sujets dignes d’intérêt pour ses lecteurs. Si vous aimez les infos diffusées sur InfoBassin, abonnez-vous à la lettre d’infos en cliquant ici (c’est gratuit, facile et le désabonnement également) ou écrivez nous par mail à info@infobassin.com, on s’en occupe. Vous pouvez aussi poster des commentaires. Si vous aimez cet article, partagez notre page Facebook pour dynamiser InfoBassin ! Vous pouvez aussi nous rejoindre sur Twitter  et faire connaitre le site à vos amis. Vous avez des infos à faire publier ? Vous pouvez nous les communiquer en cliquant ici ou  en écrivant à info@infobassin.com

Comments

comments

Laisser un commentaire