Le SCOT est annulé ! Ca va faire des vagues …

20/06/15

SCOT : A recommencer …

Annulation totale du SCOT du bassin d’Arcachon par le tribunal. Un choc brutal pour les élus, une heureuse remise à plat pour les assos qui avaient déposé les recours.


Selon nos premières informations, le Schéma de cohérence territoriale du Bassin d’Arcachon et du Val de L’Eyre (SCOT) a été annulé en totalité hier, suivant par là, les conclusions du Rapporteur public lors de l’audience du 7 mai dernier.

SCOT 2 nonExtrait du délibéré : Les délibérations du SYBARVAL du 24 juin 2013 et du 9 décembre 2013 portant approbation du schéma de cohérence territoriale du Bassin d’Arcachon et du Val de l’Eyre sont annulées, ainsi que les décisions rejetant les recours gracieux de l’Association pour la sauvegarde du site naturel des Quinconces – Saint Brice, de la SAS Immobilière de l’Ermitage, de la SARL La passe sud, de la Société générale foncière du Sud-Ouest, de la SARL Piquey sud, de l’indivision Gaume-Rigaud, et de l’association Coordination environnement du bassin d’Arcachon. »


Cette décision était très attendue … mais pas toujours pour les mêmes raisons. Car côté recours, c’est un peu le mariage de la carpe et du lapin. Pourtant les conséquences seront très importantes. Et ça va faire des vagues.

Dans les couloirs des mairies, les élus du Bassin tablaient plutôt sur des annulations partielles. Lors du conseil municipal d’Arès cette semaine, le maire et président du Sybarval, Jean Guy Perrière ne cachait pas son inquiétude quant à l’issue du jugement.

Ca sera un choc frontal pour eux.

Un gros travail les attend  désormais. Et ils devront cette fois compter avec les représentants associatifs, en amont du projet.

Nous reviendrons bientôt plus en détail sur ce dossier

Bonne journée.


Michel Lenoir


 

Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

2 comments on “Le SCOT est annulé ! Ca va faire des vagues …
  1. Bonne nouvelle, les maires de France vont devoir suivre une des lignes directrices de l’État (et du Monde) : La bonne gestion et la protection de notre environnement, de notre bien être commun, enfin !

  2. Pas dommage.. il serait temps que nos élus -pour la plupart cumulards- finissent enfin , par ne plus gérer au coup par coup ce territoire, en fonction des « sirènes » des intérêts spéculatifs dévastateurs de notre bien commun = la nature dont dépendent nos modes de vie, nos moyens de subsistance et l’avenir des jeunes générations,
    Trop de leurs décisions sont prises par rejet des directives nationales et m^me régionales .. rejets politiques qui ne disent pas leur nom et qui se soldent par une attitude attentiste déplorable…procédurière .. , les dossiers passant à la trappe dans la perspective d’une mise au « placard » sur le long terme.

Laisser un commentaire