Entre tourisme et assainissement, mon Siba…lance !

Un réservoir de stockage néo-tech des eaux usées de 30.000 m3 à La Teste


5/09/18


Oyez, oyez, gens d’ici, le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon (SIBA) ouvre un nouveau chantier pour vos eaux usées…

C’est logique.


Le SIBA : Tourisme d’un coté, assainissement de l’autre

reseau SIBAD’un coté, il assure la promotion touristique du Bassin permettant à des milliers de visiteurs qui ne demandaient rien de venir découvrir la grande Dune, les joie de l’apéro au bord de l’eau et des balades en forêts. Conquis, certains, de plus en plus nombreux, finalement, s’y installent.


C’est le B-a-ba du marketing, créer le besoin pour y répondre. Pour permettre aux entreprises de développer des emplois bien sûr, même si beaucoup seront surtout saisonniers.

Il faut donc anticiper et gérer les conséquences de la flambée démographique autour du plan d’eau, car au rythme actuel, nous serons 200.000 dans dix ans, c’est à dire demain.



Les réseaux d’assainissement

De l’autre, le Siba gère le réseau de collecte et d’assainissement, séparé du réseau pluvial qui comprend 70.000 branchements, plus de 400 postes de pompage et 6 bassins de sécurité, permettant de réaliser des travaux ou de faire face à des surcharges hydrauliques sur le réseau.

Les eaux usées passent parmi les 1 000 km de tuyaux secondaires, puis dans les très gros collecteurs (sur 65 km environ) et sont envoyées vers les 3 stations d’épuration.


Au final, ce sont 60.000 m3/jour qui se déversent en mer au Wharf de La Salie. La moitié est composée d’eaux traitées et issues des besoins naturels, des produits ménagers, des substances pharmaceutiques des particuliers, et l’autre moitié par les effluents de la papeterie Smurfit de Biganos.


Avec plus de 9 millions m3/an d’eaux usées domestiques, ce n’est pas un hasard si les pêcheurs aiment bien y taquiner les bonites, balistes, raies, maquereaux, et autres espèces, bien nourries à cet endroit…



Un réservoir de stockage néo-tech de 30.000 m3

siba reservoir lagruaLes élus du Bassin d’Arcachon ont donc mandaté le président du Siba, Michel Sammarcelli, pour lancer un chantier sur 2 ans (2018 et 2019) pour plus de 15 millions d’euros, afin de construire un réservoir de 30 000 m3 qui permettra de stocker les eaux usées à la Teste-de-Buch, dans la zone de Lagrua, en face du magasin Ivan Tout, à l’ouest de la D1250.


Si un problème survient sur le réseau d’assainissement, ce nouveau bassin de sécurité (désodorisé et enterré) pourra stocker les eaux usées brutes, le temps de réparer et garantir la continuité de la collecte des eaux usées.



La « petite mer de Buch », par les volonté des élus, n’échappera pas à une forte croissance de la population, mais ses habitants pourront se soulager en toute tranquillité, et les pêcheurs continuer à assouvir leur passion…

Le Bassin, c’est que du bonheur, on vous dit !



Retrouvez toutes les données techniques et les domaines de compétences du SIBA sur son site, ici


portrait Michel

Michel Lenoir

Illustrations et vidéo @Siba


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments