(VDO) Parc aquatique à Lanton: La mairie veut des garanties de l’opérateur…

(VDO) Splashworld : Marie Larrue suspend la signature du compromis de vente du terrain


21/2/17


L’arrivée d’un parc aquatique nouvelle génération avec attractions internationales à Lanton en a surpris plus d’un. Ce projet voulu par la commune pour dynamiser son économie devait démarrer avec la signature d’une promesse de vente d’un terrain de 12,30 hectares à Mouchon à la société Splashworld qui exploite déjà un parc à Monteux (Vaucluse).

(Voir notre article avec vidéo du 26/12/16)


Monteux en procédure de sauvegarde

Oui mais voilà, le 29 décembre 2016, M. Bouvard a rencontré la mairie pour l’informer d’une procédure de sauvegarde à la demande des actionnaires sur le parc de Monteux.

Cette procédure permet à la société qui en bénéficie d’être provisoirement à l’abri de ses créanciers pour trouver une solution, se retourner et éviter une liquidation judiciaire.


Promesse de vente suspendue

Marie Larrue a donc décidé de suspendre sine die la signature de la promesse de vente avec deux objectifs : Attendre le délai de 2 mois sur le contrôle de légalité de la délibération du conseil municipal du 13 décembre qui a autorisé la mairie à vendre le terrain, demander à M. Bouvard de fournir des compléments d’informations concernant notamment le détail précis du montage financier de la future opération et la solidité des investisseurs. Des garanties qui conditionneront la poursuite ou l’arrêt de ce projet.


Splashworld Lanton: La mairie veut des garanties de l’opérateur (ITW) … from InfoBassin on Vimeo.


Une communication publique lors du conseil municipal du 13/ 02

La Maire de Lanton avant de débuter le conseil, s’est adressé aux élus et au public présent sur ce sujet.

Elle a rappelé vouloir «continuer à gérer ce projet en « bon père de famille » pour que la commune ne prenne aucun risque financier».

Lanton CM 13 02 17Elle a déclaré également dans une interview à InfoBassin : « Si le projet doit se faire, j’imposerai à M. Bouvard le paiement au comptant le jour de la signature (de la promesse de vente, NDLR) pour éviter tout risque pour la mairie»

Les conseillers de l’opposition municipale qui avaient voté le 13 décembre contre le projet considéré comme « inadapté au point de vue touristique, économique et environnemental à la commune », ont renouvelé leur propos, arguant également qu’ils avaient déjà pointé le manque de viabilité de cette société et doutaient de sa pérennité  (voir le reportage vidéo).


Des résidents du golf inquiets

Le sujet qui fâche au Golf est la crainte pour ses riverains d’une animation bruyante la nuit en été au « Wave Club » de ce parc aquatique.

wqve club vague 6A Monteux, dans cette partie du parc, le public peut surfer une interminable vague pour s’initier ou améliorer son style, et passer la journée et la soirée au bar/restaurant avec musique d’ambiance jusqu’à une heure trente du matin.

Dans notre interview, en réponse à notre question sur ce point, Marie Larrue a expliqué que « la mairie se réservait la possibilité dans le cadre de la promesse de vente de demander à l’opérateur qu’il n’y ait pas d’activité nocturne. »

Bref, le dossier est loin d’être finalisé, tant sur le plan financier, qu’environnemental…


La goutte d’eau qui  fait déborder le Pichet

Dans notre interview, Marie Larrue évoque également un volet qui « met à mal les finances de sa commune ».

La société Pichet a attaqué la mairie de Lanton pour délivrance sous la précédente mandature d’un permis d’aménager illicite sur 32 ha dans une ZAC, et demande 3,5 M € de dommages et intérêts. La loi faisant obligation de provisionner la somme, l’équipe municipale travaille à son aménagement (Voir les détails dans la vidéo).

A suivre…


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments