Politique : « L’Etat secret, la démocratie mise à mal ». Un livre choc.

L’oeil au Beurre (de Le)noir…

« L’Etat secret» : Le livre sur les Services du Renseignement, par Jacques Follorou.


L’auteur

l etat secret follorouJacques Follorou est journaliste d’investigation au Monde. Il était présent récemment au Club de la Presse de Bordeaux pour présenter son nouvel ouvrage.

Son parcours est riche de recherches et révélations dans des domaines variés et peu traités en profondeur: sur les parrains corses, les pratiques et le monde de l’espionnage, le financement du terrorisme, etc.

C’est lui qui relaiera en France les confidences d’Edward Snowden, l’ex-agent de la NSA (agence de sécurité US) concernant la surveillance mondiale occulte pratiquée par les États-Unis et ses alliés.


Il mettra à jour un système de collecte massive de données créé par la France et demeuré inconnu jusqu’aux révélations du Monde, entre 2013 et 2015, qui seront confirmées par le président de la République, François Hollande, en avril 2015.

Bref, le bonhomme a de l’expérience…


Le livre

Cet ouvrage est la suite logique de « Démocratie sous contrôle : la victoire posthume d’Oussama Ben Laden » (CNRS, 2014).

« L’Etat secret » révèle en s’appuyant sur des entretiens inédits, comment nos institutions démocratiques ont plié sous le pouvoir d’un exécutif toujours plus puissant.

L’auteur montre comment les manquements dans la sécurité intérieure en France rendent contre-productive la lutte contre le terrorisme.


Après les attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis puis la France, ont drastiquement restreint le champs des libertés individuelles au nom de la lutte contre le terrorisme, suite à la pression de l’Etat et la démission des parlementaires.

Sous le coup de l’émotion, et pour créer une illusion de protection, l’État a bouleversé l’équilibre de nos institutions. Il n’a cessé d’étendre son pouvoir au détriment de la démocratie.


Notre pays, en 2007, sous la protection du secret-défense, s’est donné les moyens de revoir ses techniques et moyens du renseignement, avec un système de surveillance très élargie… qui déborde aujourd’hui largement la lutte contre le terrorisme à d’autres fins d’utilisation.

Au fil d’une enquête glaçante dans les coulisses de l’État secret, Jacques Follorou raconte comment, en quelques années, la démocratie a été mise à mal. Et comment cela n’a eu de cesse de nous affaiblir devant une menace terroriste toujours plus grande.


On y découvre que les services de renseignement ont travaillé dans l’opacité, souvent même dans l’illégalité sans s’encombrer de contre-pouvoirs, ni de débats, pendant près de dix ans avec un législation inadaptée, des rivalités entre les agences, et un contrôle défaillant des gouvernements successifs.

En fin de livre, J. Follorou publie une interview inédite d’Edward Snowden sur les rapports entre l’Etat et la démocratie, à partir de ses découvertes au sein de l’agence de sécurité américaine NSA.



Ce qu’on en pense

Les amateurs de romans politique, policier ou d’espionnage apprécieront cet ouvrage où la réalité crue dépasse la fiction. On y découvre notamment comment toutes nos communications sont potentiellement écoutées, lues, collectées à notre insu.

Un enquête très documentée, parfois aride, qui ne laisse aucune place au doute sur les techniques et moyens des services de renseignements, avec la mise en place d’un périmètre de protection de leurs pouvoirs au nom de la Raison d’Etat.


La conclusion de l’auteur sonne comme une alarme : « Comme si la démocratie ne pouvait être associée à la force. Comme si, cantonnée au rang de foule désordonnée, tel un canard sans tête, il fallait surtout la maintenir la plus éloignée possible des décisions stratégiques et des choix politiques. Une formidable déresponsabilisation collective. »

Un sujet d’une brûlante actualité…



IB Pratic : « L’Etat secret » de Jacques Follorou aux éditions Fayard. 288 pages. 20 € version papier ou 14,99, version électronique. Disponible ou à commander chez votre libraire ou sur internet ici


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments