Nouvel auto-test SIDA : A coté de la cible …

20/09

Le coup de plume du dimanche

Un auto-test de dépistage du virus VIH est en vente libre en pharmacie. Pourquoi ça ne fonctionnera pas.


Jean est inquiet. En juin, après soirée un peu arrosée, il a fini sa nuit dans les bras d’une charmante brunette qu’il ne connaissait pas. La nuit fut torride, mais sans protection. Une fois dégrisé, devant son café, au réveil, une petite alarme sonnait dans sa tête. Sa conquête d’un soir était déjà repartie, le laissant seul face ses doutes . Et si  …. ?


Des tests de dépistage en vente libre en pharmacie

auto test vih 2Ce matin, il s’est décidé. Des tests de dépistage du Sida sont  en vente libre en pharmacie depuis le 15/09. Arrivé devant l’office, un queue de trois personnes qui attendent leur tour. Mamie vient renouveler son ordonnance, la jeune maman veut du lait en poudre pour son bébé, un monsieur élégant a un torticolis « Que me conseillez-vous ?  ». Derrière Jean, la queue continue de se former. Dans cet espace silencieux et clos, tout s’entend et la confidentialité ne sera possible qu’en demandant à être reçu derrière le comptoir, mais cet acte lui-même peut sembler suspect aux yeux des habitants de son village, où tout le monde se connait.

Jean vient de monter une petite société, il ne veut pas prendre le risque d’une rumeur sur son état de santé. Quand son tour arrive, il demande une boite d’aspirine et repart. Fin de l’histoire ?


Que faire ?

En France, 10.000 personnes hétérosexuelles sont infectées par le virus. Ce peut être nos enfants demain. Car les campagnes de sensibilisation des années 90 ou 2000 sont loin.

Alors heureusement, on peut se procurer des tests fiables sur les sites internet associés à des pharmacies (et non des contrefaçons –voir notre article), par mail, ou en téléphonant aux pharmacies à l’avance. Les pharmaciens vous remettront discrètement votre test après commande.


Comment fonctionne le test ?

Une goutte de sang auto-prélevée sur un doigt est analysée par un kit qui permet de détecter les anticorps produits après une infection par le VIH. Le test peut être réalisé par tout le monde, y compris des mineur(e)s sans accord parental, dans un endroit propre et tranquille. Il fournit une verdict en 15 à 30 minutes.

Voir l’explication sur la vidéo :


Qui peut vous aider ?

Votre pharmacien bien sûr mais aussi, un service téléphonique d’aide à l’utilisation et de conseils sur les résultats est disponible sur la plateforme Sida Info Service, joignable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 au 0800 840 800 (appel confidentiel, anonyme et gratuit).


Pour les jeunes débutants : d’abord, se protéger …

Pour éviter la contamination, il n’existe pas 36 manières de procéder. Les débutant(e)s n’ayant jamais utilisé un préservatif gagneront à jeter un coup d’oeil sur cette brochure explicative détaillée, de l’INPES.

Et à utiliser du matériel neuf. Cela semble être une évidence, mais certains jeunes les réutilisent après lavage. Si, c’est vrai.

Ce serait drôle si ça ne rendait pas le préservatif absolument inefficace.


Les bémols

Un test du Sida seulement

Il ne permet pas de dépister les autres infections sexuellement transmissibles comme l’herpès, la syphilis, les infections à chlamydia, les gonocoques ou encore les hépatites virales.


Un test trop cher pour les jeunes et les milieux défavorisés

Il coûte de 20 à 29€ et n’est pas remboursé par la Sécu. Il est cher pour les jeunes et les personnes en difficulté financière.


Un test trop tardif si infection

Ce test ne peut être réalisé qu’à partir de 3 mois après la contamination supposée, pour que les résultats soient fiables, contre un mois et demi pour les tests en laboratoire.

Si vous avez peur d’avoir été contaminé(e) très récemment (moins de 48 heures), il est recommandé d’aller aux urgences pour suivre éventuellement un traitement post-exposition pour bloquer la réplication du virus et s’en débarrasser.


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

Laisser un commentaire