Municipales : Marie-Hélène Des Esgaulx toujours à la barre (depuis 2006…). De Gonneville, les mains libres…

Conseils municipaux d’installation des nouveaux maires : A Gujan-Mestras, MHDE, réélue dans un fauteuil…, et à Lège – Cap Ferret, P. de Gonneville prend les commandes.


28/05/20


Pour cause de Covid-19, la réunion d’installation du Conseil Municipal de Gujan-Mestras, s’est tenue dans la vaste patinoire de la ville, le 26 mai. Les élus ne risquaient pas de se toucher et les tables étant agencées en un vaste carré, pas moins de 30 m séparaient les premiers élus de la liste de Marie-Hélène Des Esgaulx de ceux de ses opposants : Jacques Chauvet et Tony Lourenço.

conseil municipal Gujan mai 2020Une distance physique nécessaire mais aussi psychologique car l’amertume était bien palpable dans le camp de vaincus. Le nouveau conseil compte 35 membres dont 18 nouveaux venus c’est dire que le renouvellement a été large.


Une élection marathon

Sans surprise Marie-Hélène Des Esgaulx a été réélue par 28 voix, 5 sont allées à Jacques Chauvet et 2 à Tony Lourenço. Bref chacun a fait le plein des voix de son camp.

La séance n’a pas duré moins de 2 h, le vote à bulletin secret se faisait dans un isoloir où pour des raisons sanitaires les votants (masqués) ne devaient pas se rencontrer et la salle était longue à parcourir (35 votants – 35 suffrages exprimés – 0 nul ou blanc).


Un doyen… d’oppositoin

L’usage veut que ce soit le doyen de l’assemblée qui occupe la fonction de président temporaire et fasse le discours d’ouverture. Ironie du sort, ce fut Michel Duvignac de la liste d’opposition de Jacques Chauvet qui occupa ce poste et fit la déclaration liminaire. Il ne manqua pas d’en profiter pour passer un certain nombre de messages.


Il souligne que cette élection, tenue dans un contexte particulier de Covid, n’a mobilisé que 43,5% des électeurs, pour lui, « en définitive, moins d’un(e) Gujanais (e) sur quatre va être […] à l’origine de l’élection du maire de cette mandature ».

Beaux joueurs, lui comme Tony Lourenço, adeptes des valeurs démocrates « acceptent sans états d’âme » le verdict des urnes. Tenant compte de la tempête qu’affronte actuellement l’humanité, Michel Duvignac souhaite que localement la politique ait « pour objectif de se limiter au nécessaire et à l’utile, au bien-être commun et public ».


Il ouvre la porte sur ce qui pourrait bien être la ligne des débats à venir « La vérité d’hier n’est peut être plus celle d’aujourd’hui et encore moins celle de demain. Savoir le reconnaître et admettre que ses propres choix de jadis sont maintenant des erreurs, n’est pas trahir sa conscience mais faire preuve de lucidité, de réalisme et de responsabilité. ».

Les trois têtes de listes ont candidaté pour la fonction de maire : Tony Lourenço a rappelé le programme de sa liste Osons Changer d’Ere pour « une ville à pas d’homme où la santé, la solidarité, l’écologie l’environnement et l’entreprise trouvent une résonance et une acuité particulière dans la crise inédite que nous traversons actuellement. » Jacques Chauvet a prévenu « nous serons des opposants mais nous nous battrons avec dignité. »


MHDE (ré)élue… dans un fauteuil

MHDE des esgalux conseil municpal gujan patinoire 05 20Marie Hélène Des Esgaulx, élue dès le premier tour avec 57,10% des voix a préféré féliciter les Gujanais pour leur comportement durant le confinement et le déconfinement car «  ils ont su être attentifs les uns aux autres » et martèle combien elle s’appuie sur Xavier Paris.


Ayant reçu l’écharpe de maire, qu’elle ceint pour la 4e fois avec une émotion toujours intacte, elle ne manque pas de rappeler à l’intention de son opposition « qu’accepter sa défaite est une forme de la démocratie » mais très vite elle passe à l’éloge de Gujan : « une ville fière, chauvine, qui va l’avant et que beaucoup nous envient » s’inscrivant dans la ligne de son créateur Michel Bézian qui fut aussi son mentor.


Les (même ou presque) adjoints

Pour l’élection des 10 conseillers, l’opposition ne présenta pas de liste et celle de Marie-Hélène Des Esgaulx obtint 28 voix (35 votants 7 blancs). Les noms en corps gras sont ceux des adjoints déjà présents dans le précédent conseil municipal.

Comme on le constate, si plus de 50% des conseillers sont nouveaux, seules trois nouvelles têtes apparaissent parmi les adjoints. Le changement dans la continuité ?

1)     Xavier Paris 1er adjoint – administration générale

2)     Evelyne Donzeaud : Etat Civil et funéraire

3)     André Moustié –Sport & Jeunesse

4)     Elisabeth Rezer Sandillon Environnement et Développement Durable

5)     David Deligey – urbanisme et cadre de vie

6)     Patricia Bouillon : Education et affaires scolaires

7)     Ludovic Ducourau : ports

8)     Magdalena Ruiz : finances

9)     Bernard Collinet : Travaux, sécurité, police

10)   Claude Benoit : Education, affaires scolaires

La prochaine séance du conseil aura lieu le 4 juin à la patinoire et sera ouverte au public, une dérogation ayant été obtenue pour aller au-delà de 10 personnes sous réserve d’aménagement des lieux.


conseil municipal Lege Cap ferret mai 2020

Et aussi …

Installation à Lège-Cap Ferret

Les amateurs d’escarmouches consulteront les prises de parole d’Anny Bey dont notamment à 2h10mn de la vidéo, un échange avec M. Pastor…

Voir la vidéo intégrale du conseil municipal ici


A suivre…


ginette blery portrait

Ginette Bléry




Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments

Laisser un commentaire