La Télé-réalité vue par les jeunes du Bassin…

15/08/15

Au secours, ma copine est mutante … Les jeunes face à la Télé-réalité.


L’article du 2 aout de Jeanne W., lycéenne en terminale, a été très suivi. Il vous a beaucoup amusé. Aujourd’hui, elle nous raconte avec sa franchise et sa fraicheur, les différentes attitudes des ados face à la téléréalité. Pas si différentes que celles des adultes. Mais là, c’est vu de l’intérieur… 

Michel Lenoir

Directeur de Publication


chtis vs marseillaisJ’entends souvent les profs nous faire cette réflexion : « Ce soir quand vous rentrerez chez vous, au lieu de regarder Les Ch’tis à je sais pas quoi, allez jeter un coup d’oeil sur la vie d’Arthur Rimbaud »… Bon faut pas pousser non plus . Oser comparer Arthur (Rimbaud, pas l’animateur) avec une émission déclinée depuis 2013 avec Les Ch’tis à Ibiza, Les Ch’tis font du ski, Les Ch’tis débarquent à Mykonos, Les Ch’tis à Las Vegas, Les Ch’tis à Hollywood et Les Ch’tis dans la Jet-Set. Une émission qui a aussi rapporté à W9 en 2013, 350 000 € bruts par jour de diffusion pour un coût estimé à 40 000 € par épisode…

Beaucoup d’adultes font un cas général du comportement des jeunes face aux émissions de téléréalité… Mais en questionnant mon entourage, je me suis rendue compte que les avis diffèrent fortement à ce sujet, et qu’on peut finalement les classer en quatre catégories :


Les pliés en quatre

realite telerealiteCe sont les moqueurs. Ils ouvrent grand leurs yeux et leur bouche quand ils tombent sur Les Anges, ou les Ch’tis à je ne sais où’… Ils ne peuvent pas s’empêcher de rire lorsque les « acteurs » de ces émissions sont en conflit. IIs ne devraient pas, car les raisons de ces querelles sont de la plus haute importance.

Vous n’allez quand même pas me dire que le fait que Cynthia ait dit à Mathieu que Trixia l’a manipulé dans le dos de Cynthia, sur le pouf violet, tout en mettant Sabrina dans le coup, ne soit pas quelque chose de honteux. Car Sabrina et Mathieu avaient lié une belle amitié : les matins de bonne heure (à 11h00, quoi) ils débattaient pendant de longs moments de questions profondes sur le hamac.

Comme d’autres avant eux également, par exemple Gaëlle: « Hillary, elle est comme les chats qui lèvent leur queue devant leur maître » ou Tressia: « On essaye de faire des zooms avec nos yeux. »

C’est ça, tu peux toujours essayer !

Donc, on trouve cette catégorie de jeunes capables de rester cinq minutes sur ce programme le temps de s’enivrer de rires profonds mêlant moquerie et désespoir absolu face à ce pitoyable spectacle.


Les tolérants

Eux disent que, certes, beaucoup de ces émissions sont stupides, mais qu’après une longue journée de collège ou de lycée, c’est plutôt pas mal pour se détendre et se distraire… Les habits de ces pantins starisés sont toujours très colorés, les musiques entraînantes, et le suspense est là. Se terminant par des moments de larmes, lorsque le plus inattendu se réalise : Mathieu rejette Trixia du pouf violet, pour y inviter Cynthia avec qui il se réconcilie. La chute.

Ce sont donc ceux qui disent « Ok, c’est un peu débilos, mais ça détend ».

Et c’est là, que les guerriers, à ces mots, entrent en scène pour combattre…


Les accablés en lutte

Ce sont les jeunes engagés. Y’en a, vous avez les yeux dessus.

Ceux-là sont indignés. J’ai questionné certains jeunes de cette catégorie de révoltés, étudiants ou futurs étudiants sur ce qu’ils pensent de ces programmes, un m’a répondu en des termes que je ne peux pas écrire ici, avec force points d’exclamation et majuscules, un autre m’a envoyé un tir de mots bizarres inconnus dans notre langue (ni une autre d’ailleurs) , mais qui expriment très bien la profondeur de son dégoût. Ils en rient verdâtre.


Les victimes

limaces telerealiteJe suis témoin de leur métamorphose. C’est la World War Z  (Vous savez, le film avec Brad Pitt et les zombies qui envahissent la planète et qui, en mordant leur prochain, les font à leur tour se transformer en zombie… écœurant).

Je vois autour de moi des ados caméléons qui prennent la forme de ce que j’ai pu voir à la télé : le comportement, le langage, les tenues vestimentaires… LA VOIX désagréable que certains peuvent prendre, pour tenir des propos dénués de sens..

Tout ça pour dire que tous les jeunes ne regardent pas les émissions de téléréalité, et que tous ceux qui les regardent ne les prennent pas au sérieux.

Seulement quelques uns conscients de leur choix lorsqu’ils parcourent la mosaïque de leurs écran plat. Pourquoi ? L’exotisme, les plages, ces couleurs et ces musiques entraînantes. Et tous ces poufs …


Jeanne W.


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


 

 

Comments

comments

Laisser un commentaire