Lege – Cap ferret : Demission de 4 adjoints au maire (ensemble…)

Coup de vent à Lège Cap ferret: Quatre adjoints au maire en désaccord avec sa politique municipale, démissionnent !


20/08/18


C’est tombé comme un coup de tonnerre. L’orage grondait, depuis plusieurs mois. Mais trop, c’est trop.

Quatre adjoints au maire de Lège – Cap Ferret viennent de donner leur démission à Michel Sammarcelli :

-Eric Lendres, 2ème adjoint (sécurité/ animation/ gestion du domaine public/ plages)

-Bernard Casamajou, 3ème adjoint (Affaires Maritimes/ Littoral et Environnement)

-Jean Philippe Brauge,  5ème adjoint (Marchés et campings)

-Valérie Girard, 6ème adjointe (Familles)


Motifs du départ: Pas écoutés et mis à l’écart…


Et  ils argumentent :

lege adjoints demissionnaires barré« Depuis plusieurs mois, les orientations et les décisions prises par le maire de Lège-Cap ferret ne sont plus conformes aux valeurs pour lesquelles nous avons été élus en 2014.

Nous avons à plusieurs reprises essayé de sensibiliser monsieur le Maire à cette situation mais n’avons jamais pu être entendus. A contrario, ces démarches nous ont valu d’être progressivement mis à l’écart.


Nous avons ainsi perdu le sens de l’utilité de notre rôle et de notre engagement.

Forts de ce constat nous considérons que nous ne disposons plus de la confiance et du respect de monsieur le maire pour exercer correctement nos responsabilités dans le cadre de l’intérêt général pour lequel nous avons été élus. »


Les lettres de démission ont été envoyées au Préfet de région.

Les passes d’armes avec la préfecture sur le PLU et les permis de construire, une gestion très (trop?) personnalisée du maire, auront fini par avoir raison de la fidélité de ses co-équipiers.



Et demain ?

Ces derniers veulent pourtant y croire encore : « Malgré cette décision, nous voulons continuer à croire en la possibilité d’une gestion différente au profit de l’intérêt général et au plus près des souhaits des Légeois- Ferret Capiens. Ainsi nous continuerons chacun à notre niveau à agir en ce sens. »

Les 4 ex-élus vont pouvoir y réfléchir jusqu’en 2020, dates des prochaines élections municipales.

Ils seront en effet reposés et certains sûrement disponibles, après plusieurs mois de recul et de réflexion sur les us et coutumes d’une gestion communale…



portrait MichelMichel Lenoir

(Illustration copie écran


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments