Lège-Cap Ferret: Des partisans du (grand) nettoyage…

Politique et Nautisme : A Lège-Cap Ferret, à terre ou dans  l’eau, ça bouge…


8/05/19


Politique


Elections municipales 2020 : Les mousquetaires de la redistribution…


Leur slogan de campagne claque comme un étendard : « Vivons Lège Cap Ferret 2020″. Mais les votants de la commune  se rallieront-ils à leur bannière ?

Les quatre mousquetaires Jean-Philippe Brauge, Bernard Casamajou, Valérie Girard et Eric Lendres ont dégainé leurs épées pour défendre « un projet non partisan guidé par l’intérêt général ». Leur devise : « Equité et intégrité ! ». Ce n’est pas « Un pour tous, tous pour un », mais presque.

Pour les détails, il faudra attendre septembre. Mais dans les grandes lignes, et pour marquer leur territoire, ils avancent déjà leurs arguments…


Les 4 mousquetaires et le Ferret dans l’arène…
vivons ensemble lendres

« Nous avons renoncé à nos mandats d’adjoints au maire en août 2018 (voir notre article ici) car les décisions prises, depuis un an, n’étaient plus conformes aux valeurs pour lesquelles nous avions été élus.


Nous avions perdu le sens et l’utilité de notre engagement.

Nous avons décidé de ne pas siéger dans l’opposition pour respecter le choix fait par les électeurs en 2014…/…

Et depuis notre départ, de nombreuses personnes nous ont sollicités »


Des idées de programme

Les prétendants à la gestion municipale veulent s’attaquer à « des défis majeurs qui attendent la presqu’île (PLU, érosion, intercommunalité…), la préservation de l’environnement, le logement et les transports ».

Ils entendent aussi « agir pour un travail constructif au sein l’intercommunalité » et « sont sereins pour la gestion des agents municipaux. »

Ils s’appuient aussi sur une charte vertueuse, qui stipule notamment que la tête de liste (non dévoilée à ce jour, en principe en septembre) « s’engage à exercer sa fonction de maire à plein temps et ne pas la cumuler avec tout autre mandat électif, en dehors de ceux liés à l’intercommunalité. »

Histoire de souligner que le 1er adjoint et candidat sortant Philippe de Gonneville s’est présenté comme Conseiller départemental suppléant de Marie Larrue et Jean-Guy Perrière ?

CV Lege bassin


On verra les mousquetaires et les membres qui les entourent sur les marchés et au porte à porte cet été pour « entendre les habitants et recenser leurs préoccupations et attentes ».

Ils ne seront peut être pas les seuls…


D’autres candidats…

Cette élection avec la mise en retrait anticipée du maire Michel Sammarcelli pour raisons médicales levé certaines inhibitions et donné des idées à d’autres…

Comme Anny Bey avec une équipe « Esprit Villages » lancée en avril, dont on sait encore peu, car son timing de campagne est différent.

Une liste LREM pourrait aussi voir le jour mais les prétendants attendent les résultats des européennes pour se lancer, comme dans plusieurs autres villes du Bassin.

A suivre donc…



Ostréiculture / Nautisme


Nettoyage du secteur des Jacquets

siba jacquets herbiers et nettoyageEn 2016, le Comité Régional Conchylicole avait alerté le Préfet et les élus sur l’état du Domaine Public Maritime (DPM) actuel du Bassin d’Arcachon, dommageable à l’activité ostréicole, à l’environnement et aux autres usages.

Une surface de 27ha a été ciblée, en raison des fortes perturbations paysagères et hydrauliques engendrées par les friches ostréicoles sur ce site.


siba nettoyage Jaquets carteLe Siba, la Région, l’Agence de l’Eau Adour Garonne et le Parc naturel marin du Bassin d’Arcachon, se sont donner les moyens de redonner à cet espace sa vocation ostréicole sur une partie de la surface et sa vocation d’espaces naturels sur le reste.

Les 1er travaux ont consisté en l’enlèvement et le rapatriement à terre de tous les déchets ostréicoles sur une surface de 6,3 puis 21ha, hors sédiments.


Objectifs poursuivis

Siba tvx jacqeuts avant apres

Avant / Après…

-Enlèvement et rapatriement à terre de tous les déchets ostréicoles (tables, poches), hors sédiments,

-Nivellement de la vasière pour permettre une réimplantation des parcs ostréicoles sur une partie de la zone,

-Essai de deux techniques pour limiter le captage observé sur la zone suite à l’essai.


Le PNM aussi veut faire le ménage

Le Parc Naturel Marin veut réhabiliter 75% des friches ostréicoles en 15 ans afin de restaurer ce milieu sensible.

Une étude sur le suivi des communautés benthiques (qui vivent fixés au sol ou qui se déplacent en rasant le fond) a été commandée à la station marine d’Arcachon pour suivre l’évolution de cette macrofaune sur l’estran et dans le chenal à proximité.


Avant chaque opération maritime, l’Ifremer étudiera les zones d’herbiers susceptibles d’être impactées.

Pour mesurer la concentration en matière en suspension de cette zone avant, pendant et après les travaux, deux sondes de turbidité ont été mises en place.


Quelques chiffres

siba nettoyage jacquets chenillesEn 2018  : Surface : 6.3ha. Durée du chantier : 10 marées. Rapatriement ferrailles : 26.72T. Rapatriement poches seules : 2T. Coût: 102.142€ TTC

En 2019 : Surface : 21ha. Durée du chantier : 13 marées. Rapatriement ferrailles : 8T. Rapatriement coquilles : 24.9T. Coût prévisionnel : 287.019€ TTC


Les ostréiculteurs exploitant les parcs sur cette zone toute propre ont bien de la chance, et pourraient faire des jaloux…


portrait MichelMichel Lenoir

-Photo Bassin Clement Viala photographe (Voir son site avec de très belles photos clementviala.com)

-Illustrations travaux aux Jacquets  : Siba


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit !


Comments

comments