Yves foulon s’en va avec Marie Larrue (pour les législatives, seulement…)

9/05/17


La maire de Lanton sera candidate suppléante du député-sortant


tandem foulon larrue biganosOn savait que pour les élections législatives de juin, le député-maire d’Arcachon, moins à l’aise sur le Nord de sa circonscription que sur le sud, cherchait un(e) suppléant(e) sur le Nord Bassin.

Les rumeurs annonçaient Philippe de Gonneville, 1er adjoint au maire de Lège, comme pressenti, mais c’est finalement Marie Larrue, maire de Lanton, conseillère départementale Nord bassin, qui a été adoubée.


Les motifs d’une candidature

La maire de Lanton a accepté la proposition sans hésitation : « Je travaille avec le député sortant depuis plus de 3 ans, au sein des différentes instances communautaires et j’ai pu juger de sa parfaite connaissance de notre territoire. Nous partageons les mêmes valeurs républicaines ».

Pour ce nouveau duo, il s’agira de « promouvoir les intérêts du Bassin : soutien aux activités traditionnelles (ostréiculteurs et pêcheurs), soutien en matière d’action sociale, création de la voie de contournement Est, développement des transports en commun … »


La promesse d’un seul mandat aux municipales…

A sa promesse de « ne prendre que le mandat de maire » aux élections municipales, Marie Larrue reconnait « avoir pêché par inexpérience ».

Après avoir été élue conseillère départementale, elle dit « avoir compris que l’avenir d’une commune se joue au niveau intercommunal, mais aussi départemental et national. Un(e) suppléant(e) n’a pas de statut officiel, pas d’indemnités. Son implication dans la vie locale et nationale dépend des rapports qu’il(elle) entretient avec son député (représentation si besoin dans les manifestations locales, échanges sur les questions d’intérêt local et national. »


Engagement de conviction… sous bannière LR, UDI et CPNT

Pour Marie Larrue, élue sur une liste sans étiquette à la mairie, mais sous la bannière centre/divers droite aux départementales : « L’étiquette politique n’est pas importante au niveau local. Nous menons dans nos communes des actions dans l’intérêt général de nos populations sans contingences politiciennes. Quelle que soit notre couleur politique, nous faisons de notre mieux malgré la baisse des dotations de l’Etat. »

La 1ere magistrate de Lanton veut conserver la circonscription au centre-droit. C’est donc sous une bannière d’union LR, UDI et CPNT, qu’elle suivra le député sortant au combat, afin de « donner à notre pays une majorité LR et Centre, capable de réformer la France et de faire les réformes structurelles dont elle a besoin, notamment la réforme du code du travail et de la retraite. »


Serrages de louches en série en perspective

Après avoir été Sarkozyste puis Filloniste, le maire d’Arcachon espère la présence de François Baroin, nouvel homme fort LR, pour le soutenir dans un meeting.

Pour convaincre les électeurs et électrices, le candidat sortant et sa suppléante partiront battre la campagne autour du Bassin au pas de charge : le 11/05 Arcachon, le 12 Lanton, 13 au Teich , 18 à Mios, 19 Cazaux, 20 Pyla, 24 Audenge, 29 Biganos, le 30 à Andernos, le 31 à Gujan, le 1/06 Lège Cap Ferret, etc. (dates sous réserve)

Avec un tel rythme, les deux candidats risquent d’avoir quelques ampoules aux mains avant le 1er tour. Mais c’est le prix pour arracher des voix.

La politique, c’est un sport de full-contact…


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


 

Comments

comments