Lanton et le SIBA s’engagent pour la fin des pesticides sur la commune. Le retour des papillons et des abeilles, c’est pour l’été prochain ?

zero phyto larrue sammarcelliMarie Larrue, maire de Lanton et Michel Sammarcelli, président du SIBA, ont signé hier une charte d’engagement de Lanton pour un entretien sans pesticides des espaces verts et de la voirie. Cette charte « Zéro Phyto » a pour objectif de réduire l’utilisation des pesticides dans la commune pour protéger l’environnement et la qualité de l’eau qui se déverse ensuite dans le Bassin. Lanton est la première commune du Bassin à signer cette charte proposée par le SIBA.

Ça grogne dans le village …

A terme, le but est de supprimer totalement l’usage des produits chimiques pour le désherbage et l’entretien des espaces verts communaux. En attendant, ça grogne dans le village et InfoBassin a pu le constater. Dans la commune, les habitants se posent des questions : « Pourquoi ce coin , ce trottoir n’est pas nettoyé ? Vous avez vu l’état du cimetière ? C’est scandaleux ! »

Les raisons du changement

Daniel Suire, adjoint en charge du programme Zéro Phyto, comprend ces remarques et s’explique : « Il faut comprendre le changement d’aspect de la commune. La nature reprend ses droits, la biodiversité redevient une réalité. L’herbe de nos espaces verts est coupée un peu plus haute (7 à 10 cm) afin de permettre aux graminées de se reproduire plus efficacement, aux plantes de refleurir et aux différentes espèces animales de se développer convenablement. Les massifs sont désormais paillés pour éviter une évaporation trop rapide de l’eau de pluie ou d’arrosage. L’entretien des voiries se fait de façon mécanique et manuelle. L’usage des désherbants chimiques est totalement banni. »

Et Mme le maire d’enfoncer le clou : « La présence de hautes herbes au bord des voiries ou de eurs sauvages dans les espaces verts va parfois de pair avec le changement des pratiques…/… La perception de chacun doit évoluer pour une meilleure acceptation de ces végétaux dans nos paysages, signes d’une meilleure prise en compte de la qualité des eaux de surface et des eaux souterraines. Ces herbes qui poussent spontanément ne sont donc pas si mauvaises ! Une herbe moins rase peut laisser supposer un certain laxisme… Erreur… les apparences sont trompeuses et pas forcément néfastes ! »

Les désherbants chimiques ne seront plus utilisés et des moyens alternatifs vont être mis en place. Un nouveau tracteur financé à 70% par le conseil général et l’Agence des eaux sera acheté en fin d’année grâce à cet engagement « Zéro phyto ». C’est un tracteur brosseur-aspirateur-balayeur qui désherbe et nettoie mécaniquement les trottoirs et autres voiries légères et aspire les dépôts de terre et d’humus.

circuit nocif

circuit nocif

Anticiper la loi de 2020

La mise en œuvre de techniques alternatives aux traitements chimiques est devenue une priorité nationale et une loi très contraignante sera appliquée au plus tard en 2020. Tous les acteurs sont concernés, de l’agriculteur aux collectivités en passant par les jardiniers amateurs. Lanton a la volonté d’anticiper. Évidemment, on peut être un peu perplexe en ce qui concerne la mise en application par les agriculteurs, les éleveurs de porc, et d’autres pollueurs industriels compte tenu de la puissance de leur lobbies respectifs. Mais la nouvelle équipe et le SIBA veulent donner l’exemple, car Lanton possède 85 km de voiries sous responsabilité communale … pour 7 jardiniers municipaux.

Les actions en cours

Depuis les élections, les services techniques ont assuré la plantation de plantes vivaces pour limiter la consommation d’eau (à la Mairie, office du tourisme, centre action culturelle, par ex), et vont démarrer la lutte biologique en préservant les insectes auxiliaires et leurs larves, comme les coccinelles, nécessaires à la bonne santé des végétaux.

Distribution de larves de coccinelles au marché de Cassy…

Les habitants sont donc conviés à s’associer à ce nouvel entretien environnemental écologique. Le dimanche 29 juin, une action conjointe de la commune de Lanton et du SIBA. (Syndicat intercommunal du Bassin d’Arcachon) incitera les habitants à jouer le jeu, avec une distribution gratuite de larves de coccinelles sur un stand spécifique (entre 9h et 12h). Pour lutter contre les pucerons sans produits chimiques, les larves de coccinelles sont un bon moyen biologique car chacune consomme environ de 20 à 100 pucerons par jour. L’arrivée des pucerons se situe à partir d’avril environ et peut durer tout l’été. Pour les installer dans le jardin, un petit pinceau est fourni avec les larves et permettra, sans les blesser, de les déposer une par une sur les plantes. Des semences de jachères fleuries seront également distribuées.

Et après, ça change quoi ?

Pour les services municipaux, sur le plan financier, on privilégiera les massifs en pleine terre au lieu de jardinières, la fauche tardive, le paillage des massifs qui économise l’eau. Tout se traduit par un gain de temps, d’énergie et de moyens. M. Suire avait déclaré au dernier Conseil municipal : « Il s’agit de faire mieux et plus, avec les même moyens financiers et humains, pour garantir un meilleur avenir aux générations futures ».

De la com, pour mieux toucher les Lantonnais

Le planning des tontes quartiers par quartiers sera bientôt disponible sur le site internet de la commune (https://www.mairie-lanton.fr) ou par téléphone en mairie 05 56 03 86 00. Des tracts vont être distribués. Un affichage spécifique sera déployé sur la commune pour expliquer que Lanton veut favoriser le retour des papillons, de coccinelles, de hérissons, d’oiseaux et d’abeilles … Et pour les myros, des banderoles seront apposées aux entrées de la commune pour bien montrer l’engagement dans la protection de l’environnement. Car Marie Larrue souhaite que tou(te)s les Lantonnais(es) s’approprient cette démarche éco-citoyenne …

IB Pratic : Pour plus d’infos, rens à la mairie au 05 56 03 86 00

Michel Lenoir

InfoBassin, organe de Presse indépendant, traite librement les informations ou les sujets dignes d’intérêt pour ses lecteurs. Si vous aimez les infos diffusées sur InfoBassin, abonnez-vous à la lettre d’infos en cliquant ici (c’est gratuit, facile et le désabonnement également) ou écrivez nous par mail à info@infobassin.com, on s’en occupe. Vous pouvez aussi poster des commentaires. Si vous aimez cet article, partagez notre page Facebook pour dynamiser InfoBassin ! Vous pouvez aussi nous rejoindre sur Twitter  et faire connaitre le site à vos amis. Vous avez des infos à faire publier ? Vous pouvez nous les communiquer en cliquant ici.

Comments

comments

2 comments on “Lanton et le SIBA s’engagent pour la fin des pesticides sur la commune. Le retour des papillons et des abeilles, c’est pour l’été prochain ?
  1. Si les gens, de plus autour du Bassin, se plaignent de voir des plantes, des fleurs ou des herbes un peu hautes qui donnent un aspect plus sauvage, on est vraiment mal barrés…. Pourquoi ne pas essayer le retour dans une bonne grosse ville avec un délicieux parfum de pots d’échappement ? Bravo pour cette initiative qui va dans le bon sens. Ne reste plus qu’à annuler le SCOT, mais ça ce sera plus difficile…

  2. HBassin, vous savez que le SCOT ne concerne pas que Lanton mais plusieurs communes (intercommunalité). Allez, un coup d’épée dans l’eau encore!!!! Visez les spartines la prochaine fois pour commencer à les éradiquer :p

Laisser un commentaire