Après l’attentat. Appels aux recueillements et rassemblements sur le Bassin. Je suis Charlie.

Pour que vive la liberté d’expression …

Giel 1 CharlieDénoncer l’intolérance et les atteintes à l’exercice de la démocratie est toujours un exercice périlleux pour un journal, car il s’expose aussitôt à des pressions et des menaces. Même ici sur le Bassin …
Charlie Hebdo utilisait son droit d’expression dans les limites de la loi, et ses dessins percutait plus que les discours politiques.
Depuis notre création, nous revendiquons dans nos colonnes la liberté de conscience dans le respect d’autrui et des lois. Aujourd’hui, Giel, collaborateur d’Infobassin, a voulu rendre hommage à Charlie, et dire non à l’obscurantisme des tous les fondamentalistes.


Appels au rassemblement, et autres manifestations sur le Bassin

Dès hier, sans attendre la déclaration de journée de deuil national, quelques maires du Bassin (J.Y. Rosazza à Andernos, Marie Larrue à Lanton) avaient demandé de mettre les drapeaux en berne aujourd’hui. Finalement tous les drapeaux seront baissés et une minute de silence déclarée. Certains maires prononceront un discours devant la mairie à 12h à Andernos, Gujan, Lanton, Biganos, Arès, La Teste. Pas de discours mais un appel au rassemblement à Arcachon, et à La Teste. Recueillement et allocution devant la mairie à Audenge à 18h30. Au Teich, rassemblement place du souvenir demain vendredi à 20h. A Lège, une minute de silence et les panneaux lumineux devant la mairie inscriront « Non à la barbarie ».

rassemblement bordeaux

Rassemblement à Bordeaux, hier.

Hier en milieu d’après-midi, InfoBassin recevait un mail de Pierre Sauvadet, Président du Club de la Presse de Bordeaux, appelant ses confrères à se réunir à 17h sur le Parvis des droits de l’homme : « Quand on tue un journaliste parce qu’il est journaliste, c’est aussi la liberté de la presse que l’on assassine. Le Club de la Presse de Bordeaux appelle donc à un rassemblement confraternel et citoyen, de solidarité avec les victimes de l’attentat de Charlie-Hebdo et pour la liberté de la presse. »

Mais les réseaux sociaux ont amplifié l’appel, et ce sont plus de 3000 personnes qui se sont retrouvés pour manifester contre la barbarie et l’intolérance.

.


Les actions du gouvernement

La police a interpellé des suspects. D’autres, soupçonnés d’être les auteurs de l’attentat sont toujours recherchés.

La ministre de l’enseignement Mme Vallaud-Belkacem a demandé aux enseignants dans un courrier de favoriser le dialogue avec les élèves en rappelant les devoirs de l’école : « La République a confié à l’école, dès son origine la mission de former des citoyens, de transmettre les valeurs fondamentales de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité. L’école éduque à la liberté : la liberté de conscience, d’expression et de choix du sens que chacun donne à sa vie; l’ouverture aux autres et la tolérance réciproque …/… Je vous invite à répondre favorablement aux besoins ou demandes d’expression qui pourraient avoir lieu dans les classes »

Les débats seront sans doute intéressants…


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

Laisser un commentaire