Incendies au CCAS d’Arès : L’escalade…

Un message clair au Préfet avant sa décision de loger des migrants à Arès.


14/10/16


Incendie d’un portail au CCAS d’EDF à Arès

ccasSi le Préfet Dartout se posait encore des questions sur l’ambiance locale pour l’accueil des migrants de Calais à Arès, il est désormais fixé. Après un conseil municipal à la délibération claire sur le refus des élus de devoir recevoir 50 étrangers en attente de clarification administrative (voir notre article avec video ici),  un feu a incendié, cette nuit, un portail du CCAS d’EDF qui devrait les recueillir.

Il devait annoncer ces jours ci sa décision sur la venue ou non des migrants.  Le message envoyé à son attention est clair…


Les faits

La préfecture a précisé les faits survenus cette nuit : Des dégradations ont été commises sur le centre du CCAS d’EDF situé sur la commune d’ARES qui pourrait être choisi comme centre d’accueil et d’orientation (CAO) permettant de mettre temporairement à l’abri des migrants issus du campement de Calais.

Deux départs d’incendie ont en effet endommagé le portail extérieur du site du CCAS et la porte d’entrée de son bâtiment principal, sans se propager au-delà. Des traces d’hydrocarbures ont été trouvées par les gendarmes qui ont fait les premières constatations ce matin. Une enquête est en cours.


La suite

Le préfet a condamné ces actes et réaffirme l’engagement des services de l’État pour contribuer, dans le cadre de la politique mise en œuvre par le Gouvernement, à l’accueil des migrants de Calais.

Des gendarmes venus de Bordeaux interdisent l’accès au centre; Ce sont comme le promettait la préfecture en réponse à la question de la sécurisation de la ville posée par les élus, des forces d’appoints occasionnelles.

Selon nos informations, elles devraient rester sur zone au moins 48h. Histoire de parer à toute éventualité… Et de préparer peut-être aussi l’arrivée des migrants?


Michel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments