Humour : Philippe Starck ? Je m’en lave les mains !

Philippe Starck (Trek) : Ferret-Cappien épisodique, hédoniste, du robinet à la station spatiale…

Par Patrice Vergès


4/07/20


Philippe Stark est considéré comme un designer de génie et surtout un étonnant touche à tout puisqu’il a dessiné du mobilier de maison et urbain, industriel, d’hôtels (la Coorniche / Haitza sur le Bassin), moto, et même vélo.


Par mon métier de journaliste, j’ai parfois été invité dans des hôtels qu’il avait désignés.

Chaque fois en me cognant durement les orteils contre le bas du lit descendant jusqu’au sol, en ne pouvant pas voir la télé située plus bas que ce dernier ou en ne me m’apercevant pas dans la glace de la salle de bain distante de 2 m à cause du lavabo trop large.


En me rendant compte que ma veste tombait systématiquement du dossier arrondis des sièges, j’ai songé qu’il n’avait jamais du dormir dans les hôtels qu’il avait dessinés.

Mais, on lui pardonne tout puisque c’est un génie !


Désarroi face à un robinet hightech, dans les toilettes d’un restaurant

robinet starckIl y a peu, dans les toilettes d’un restaurant, je ne suis pas parvenu à me rincer les mains puisque je n’ai pas compris comment ouvrir l’eau d’un superbe robinet signé Stark. Un robinet à la forme épurée très élégante qui ressemble à tout sauf à un robinet.

J’avoue que c’est la première fois que ça m’arrive et ça m’a épouvanté en songeant aux prémices d’Alzheimer.


Après avoir manœuvré vainement la commande rotative supérieure qui pourtant tourne, j’ai songé qu’une cellule devait commander l’arrivée de l’eau comme cela existe ailleurs et passé plusieurs fois ma main devant. Rien !

Puis, en me baissant, j’ai pensé que la cellule pouvait être placée plus bas. Re-rien !

Pourtant en 45 ans de journalisme, j’en ai vu des centaines d’hôtels et des restaurants et j’en ai tourné des poignets de robinets. Rien !


Un serveur compatissant :  » Vous n’êtes pas le seul ! « 

L’air ridicule, c’est les mains pleines de savon que je suis allé dans la salle demander au sympathique garçon comment on faisait fonctionner le robinet…

Avec un petit sourire, il est venu m’expliquer, qu’il ne fallait pas tourner la manette du haut (qui tourne en ne déclenchant rien) mais celle du bas (ce qui n’est pas évident). J’avoue de ne pas y avoir pensé.


Puis, pour me rassurer, il m’a avoué que je n’étais pas le seul à ne pas savoir le faire fonctionner. Ce qui m’a en partie rassuré si c’est vrai. Hélas, comme la commande rotative du bas est très dure, il est très difficile de la fermer, les mains mouillées, car peu préhensile vu l’angle imposé à la main. J’ai dû me servir de mes deux mains pour couper l’eau ! Je suis sorti, épuisé, des toilettes en songeant qu’il vaut mieux avoir une bonne idée qui n’est pas nouvelle qu’une nouvelle idée…. qui n’est pas bonne !



What do you want to do ?

New mail

Le tourisme spatial, façon Starck Treck – Dernière minute (note de la rédaction) 

Les hasards de l’actualité viennent de mettre en lumière un nouveau challenge du designer amoureux de l’aviation et de l’espace qui vient se ressourcer régulièrement dans sa maison du Ferret.


Un module spatial d’habitation touristique luxueuse

Axiom ISS 2020La Nasa avait retenu en début d’année la startup Axiom Space pour délivrer à partir de 2024, des modules habitables commercialisés, qui vont s’intégrer à la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre de son programme NextStep destiné à ouvrir davantage l’orbite basse au secteur privé, notamment au tourisme.

Axiom avait choisi rapidement Philippe Starck pour imaginer l’intérieur de ce module touristique d’un nouveau genre.


Ce mois ci, le dossier a connu une nouvelle avancée, puisque Axiom a retenu la société Thales Alenia Space pour la fabrication des premiers modules de la station commerciale, qui a déjà fourni 50 % des volumes pressurisés de la Station spatiale internationale.

P. Starck a donc conçu de véritables habitations confortables et luxueuses pour la vie en apesanteur, avec de larges fenêtres aux bords arrondis pour scruter la planète bleue avec vue imprenable sur la dune du Pilat.


starck kombini tourisme spatialLes parois intérieures de ces cabines, prévues pour l’apesanteur, seront recouvertes de daim, constellées de lampes leds, et des poignées recouverues de tissu doré permettront d’atteindre n’importe quelle fenêtre à l’intérieur de la cabine.


Dans un communiqué de Presse, P. Starck indique qu‘ »Il s’agit d’un projet de rêve pour un créateur comme moi ayant une véritable fascination pour l’aviation et l’exploration spatiale. La plus grande intelligence humaine du monde se concentre sur la recherche spatiale. Ma vision du module Habitation sur Axiom Station est de créer un œuf confortable qui invite avec des murs souples et un design parfaitement en harmonie avec les valeurs et les mouvements du corps humain dans Gravité zéro. »


Un sejour de 10 jours de vacances dans l’espace pour… 55 millions de dollars.

Si vous avez plus de 21 ans et 55 millions de dollars disponibles, Axiom vous offre pour un séjour inoubliable de dix jours une formation de quinze semaines pour vous préparer au voyage, le nécessaire pour vivre dans l’espace, et un transport direct vers l’ISS. Les séjours peuvent être réservés sur le site axiomspace.com.

Bon voyage !


patrice verges retaillé

Patrice Vergès,  Journaliste (page FB ici), auteur de romans (Monte-Cristo, Sexa , Sale temps sur le bassin , et d’autres) et de livres de prestige sur les voitures anciennes ou sportives à retrouver ici.

Illustrations : Copies écran P. Vergès, Axiom, Philippe Starck




Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Comments

comments

Laisser un commentaire