Fin de campagne (c’est pas trop tôt)…

Le coup de plume du Dimanche : Une campagne éprouvante pour les candidats… et les électeurs.


election poissonsLe suspens prendra fin ce soir. Il était temps. Les commerçants exprimaient en cette fin de semaine la lassitude du tiroir caisse qui sonne creux, sous l’effet électoral. Car nos concitoyens sont dans l’expectative et reportent leurs achats.

Mis à part, notons-le, quelques angoissés chroniques qui ont dévalisé les supermarchés pour constituer des réserves pour une probable guerre civile, et d’autres bouclé leurs bagages pour des destinations moins anxiogènes et plus ensoleillées.

En ce mois de mai, et jusqu’à début juillet les campings sont vides, et les apparts Airbnb ne croulent pas sous la demande, malgré la saison qui approche. Bref, c’est, comme disent nos anciens partenaires européens Brexitiens « Wait and see ».


Un scenario que personne n’aurait osé écrire

Acte 1 : Le président sortant, mal aimé, en mode spéléo au fond du gouffre dans les sondages, annonce qu’il n’est pas candidat. Boum.


Acte 2 : Les primaires : Valls, sorti. Juppé, sorti. Ca dégage. Re-Boum


Acte 3 : Fillon alimente la chronique avec Pénéloppe. La France découvre que les parlementaires embauchent leurs proches comme assistants parlementaires pour les aider (plus ou moins).


Acte 4 : La Tv diffuse pour le plus grand bonheur des internautes qui détourent les extraits vidéos, des débats où les futurs électeurs (ou pêcheurs à la ligne) prennent la mesure des candidat(e)s.


Acte 5 :1er tour de l’élection. La sanction tombe. Restent en course Macron et Lepen. Sur le Bassin, des maires découvrent des scores inattendus dans leur commune, comme à Mios, ou Marcheprime par exemple.


Acte 6 : Débat télévisé entre Emmanuel et Marine. Les journalistes se demandaient un peu les raisons de leur présence sur le plateau (et nous aussi). Les indécis s’attendaient à recevoir des arguments tangibles pour savoir lequel (laquelle) des deux aurait leur faveur. Mais coté éclaircissement des programmes respectifs, tu repasseras Jeannette, c’était au ras des pâquerettes.


Acte 7 : Ce dimanche, c’est jour de vote après la messe ou l’apéro, c’est selon. Et face à la non-comptabilisation du vote blanc pour le scrutin qui permettrait d’avoir une juste vue de la pensée des Français, d’autres profiteront des animations à droite et à gauche sur le Bassin (pardon : de ci, de là, aujourd’hui, serait plus judicieux)


Le chemin de croix des candidats se terminent, les équipes se préparent dans l’ombre pour le dernier acte : Les législatives.


Les législatives, en perspective…

Dans notre circonscription, certains candidats se sont déjà déclarés. Mais d’autres surprises attendent les habitants du Bassin dans les prochains jours, comme la candidate suppléante du député maire d’Arcachon.

Amis électeurs, courage. Encore 7 semaines avant le dernier scrutin, le 18 juin.

Un appel pour tourner enfin nos regards vers le soleil estival…


NB : Ce soir, on vous communiquera les votes par commune sur le Bassin (source Préfecture)


portrait MichelMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...

C’est gratuit


Comments

comments