14/07 : La fête de la chute de toutes les Bastilles ? La fête de notre belle armée ? Une fête ambigüe …

14/07/15

On fête quoi le 14/07 ? La prise de Bastille ? Faux. Même si c’est inscrit en lettres de feu dans notre conscience collective…


almanach 1790

Fête de la fédération le 14 juillet 1790

Car la fête nationale française commémore la fête de la Fédération le 14 juillet 1790, premier anniversaire de la prise de la Bastille, à l’initiative de La Fayette (encore lui!) pour fêter les fédérés des gardes nationales de France. Un événement de réconciliation et d’unité des Français.


Une loi conciliante et donc, ambiguë.

Dans la «Loi du 6 juillet 1880 qui établit un jour de fête nationale annuelle», sont définis le jour, le mois, mais pas l’année à laquelle elle se réfère. Le texte a été voulu ainsi. En 1880, le sénat de la 3eme république veut un symbole pour l’unité de la nation, pour la naissance de la République. Le 14 juillet 1789 est jugé trop sanglant par les sénateurs. Il préféreront le 14 juillet 1790, celui de la fête de la Fédération, n’ayant « coûté ni une goutte de sang ni une larme ». La même année «la Marseillaise» devient l’hymne national français.


La fête de la chute de toutes les Bastilles du monde…

« Le 14 juillet, c’est la fête humaine. Ce jour-là, au-dessus de l’assemblée nationale, au-dessus de Paris victorieux, s’est dressée, dans un resplendissement suprême, une figure, plus grande que toi, Peuple, plus grande que toi, – l’Humanité ! Oui, la chute de cette Bastille, c’était la chute de toutes les Bastilles.

L’écroulement de cette citadelle, c’était l’écroulement de toutes le tyrannies, de tous les despotismes, de toutes les oppressions. C’était la délivrance…/… C’était l’éclosion de l’homme.

La destruction de cet édifice du mal, c’était la construction de l’édifice du bien. Ce jour-là, après son long supplice, après tant de siècles de torture, l’immense et vénérable Humanité s’est levée, avec ses chaînes sous ses pieds et sa couronne sur sa tête ». 

Victor Hugo, au Sénat, était un sacré orateur.


La fête de l’unité nationale autour de l’armée

defile en courant avions

Défilé aérien après les coupes budgétaires dans le budget de la Défense…

Depuis le 28 juin 1880 donc, le 14 juillet est institué « fête nationale » par adoption du Sénat. Un décret du 6 juillet y associe une manifestation militaire. Et le gouvernement organise un défilé militaire, réunissant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs en présence du président de la République sur l’hippodrome de Longchamp.

Histoire de montrer que l’armée française est toujours là, après la défaite de 1870 et entretenir la flamme en vue de récupérer les provinces d’Alsace et Lorraine. Une attitude qui conduira à décimer les campagnes françaises en 14-18, mais c’est une autre histoire.


Un défilé à usages multiples

La France exprimait sa puissance souveraine à travers son défilé. Une idée reprise, depuis, par tous les Etats du monde. Et peut-être un peu aussi pour calmer les ardeurs et les débordements éventuels du peuple « souverain »… Ainsi, depuis 1914, les valeureux soldats français exhibent leur muscles et leur matériel (militaire) sur les Champs Elysées, sous les applaudissements émus d’un public fidèle.


Les cérémonies sur le Bassin et à Bordeaux

barques bleu blanc rougeDonc ce 14 juillet vous aurez le choix entre regarder le défilé à la TV, ou aller sur la place de votre ville retrouver le maire, les militaires, gendarmes ou pompiers en grande tenue, les harmonies ou musiques militaires, et pour les Arcachonnais(es) un petit privilège, passage des Alpha Jets tricolore dans le ciel (Yves Foulon est député membre de la commission défense à l’assemblée nationale, ça aide).

Sinon, on pourra aussi aller à Bordeaux pour assister à celui de la ville de 19h30 à 21h devant le Préfet de Région, esplanade des Quinconces .

Au programme : la revue des troupes par le général de corps aérien, la remise de décorations par les autorités militaires et par le Préfet, le défilé à pied, motorisé et aérien, le passage des Alpha jets, des sauts de parachutistes, et comme en France tout finit par des chansons, une aubade de la musique des forces aériennes de Bordeaux.


Question subsidiaire

Une fois ces démonstrations et cérémonies terminées, ce sera la fête avec de multiples animations et feux d’artifices tout autour du Bassin (voir notre article).  Et ça évitera de se poser la question piège : Quelles sont les Bastilles à prendre, aujourd’hui ?

Bonne fête nationale !


michel L 2 okMichel Lenoir


Pour recevoir par e-mail tous les articles d'InfoBassin...


Comments

comments

One comment on “14/07 : La fête de la chute de toutes les Bastilles ? La fête de notre belle armée ? Une fête ambigüe …
  1. Ah …ça c’est bien de remettre les « pendules à l’heure » car pour moi aussi l’origine de la fête du 14 juillet ; c’ était bien la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 !! grave erreur ! mais maintenant grâce à IB : je sais !
    IB m’est devenu indispensable , pas que pour savoir où auront lieu les festivités du coin, mais même pour l’histoire. Et pour la première fois de ma vie j’ai regardé les défilés à la télé , c’était beau !
    Amicalement à tous
    RD